A Selino Basso, un potager relie les générations : les grands-parents aménagent la terre, les petits-enfants la travaillent

JUSQU’À Selino Basso un potager construit dans le jardin de l’ancienne maison paroissiale, à proximité de l’école maternelle, il devient un lieu d’échange entre les générations : grands-parents et les parents arrangent le petit lopin de terre et le préparent pour la culture, les petits-enfants plantent et arrosent de nouvelles cultures. Mais allons-y dans l’ordre. En septembre 2021, certaines familles de la communauté de Selino Basso a participé à l’appel “Ideas we have” dans le cadre du projet social Distances Close. Le projet comprenait le jardin inutilisé du ancienne maison paroissiale, via Giuseppe Verdi. Le but de ce projet était précisément de redonner de la beauté et de redonner un lieu où enfants, grands-parents, adultes et enfants pourraient se rencontrer et partager du temps et de la passion pour la réalisation de cette idée.

Après quelques mois de réflexion et de planification, enfin l’initiative « Le potager : une terre pour cultiver les relations » a été créé fin janvier de cette année. Grâce à quelques bénévoles de la communauté, cet espace a été ravivé, qui a été magnifiquement conçu avec l’aide de diverses personnalités et contributeurs. C’est ainsi qu’a été créé ce jardin, pour cultiver la terre et créer des forteresses en même temps liens intergénérationnels† Au départ, ceux qui avaient adhéré à cette initiative (dont certains des grands-parents des enfants du jardin d’enfants de Selino Basso) se sont engagés à rénovation de garde-corps pour sécuriser l’espace. L’ancienne balustrade a été restaurée et tachée.

Ensuite, le petit terrain a été défriché et prêt à être cultivé† Quand le sol était prêt, enfants de la maternelle Association San Giovanni XIII de Selino Basso, avec les 3 sections plus la section de printemps (avec des enfants plus jeunes). Ils se sont également impliqués et avec leurs mains sur le sol, ils ont commencé à planter, cultiver, arroser et ils ont expérimenté des laboratoires dans lesquels ils ont été en contact direct avec la Terre, et avec tout le système qui lui est connecté. Ils ont travaillé l’argile, se sont familiarisés avec le monde des abeilles et se sont familiarisés avec différentes matières naturelles grâce à des laboratoires sensoriels.



“Les enfants ont vécu cette expérience en faisant tout ce qu’ils pouvaient, en jouant et avec leur propre corps, ils ont découvert et appris à reconnaître différentes matières naturelles. Ces activités sont importantes. – explique Mara DolciProfesseur de maternelle Selino Basso -. Cette activité les a rendus très intéressés et motivés, en fait nous n’avons que la confirmation si, fiers et enthousiastes de leur travail, ils emmènent leurs grands-parents et leurs parents voir le jardin ».

Les enfants de la Première année dans le projet de continuité, ensemble, lors de quelques rencontres dans le jardin, ils ont expérimenté la beauté de retourner travailler ensemble. Ensuite, les enfants de l’école primaire en ont fabriqué un et en ont donné un aux enfants d’âge préscolaire épouvantail nommé Gigi qui a été placé dans le jardin. Une collaboration importante est avec les éducateurs du Coopérative Giovani Orme di Corna Imagna, qui a aidé les enfants à se rapprocher du monde merveilleux de la nature. Une autre implication était avec les enfants du Service Territorial Handicapé “Séjournez dans la Vallée”: les salles de l’oratoire vivent deux jours par semaine. Eux aussi ont leur travail et aident à arroser le jardin.

« Cette initiative a donné beaucoup de satisfaction aux habitants de Selino Basso – continue Dolci –parce qu’après des mois d’efforts, ils ont réussi à transformer un lieu auparavant négligé en un coin du village soigné, coloré et surtout animéprécisément parce qu’elle est le fruit de relations intergénérationnelles et communautaires. Cependant, ce projet ne devrait pas avoir de fin. En fait, la communauté de Selino Basso espère qu’avec la fin de l’école et le début des vacances, ce sera entre les mains du bébé CRE et du CRE paroissial. Le potager à cette période il porte ses premiers fruitset la semaine dernière, à l’occasion des anniversaires de la famille, les plus jeunes enfants ont offert un assaisonnement à tous les couples présents à la fête. Les enfants les ont fabriqués avec l’aide de certains et de grands-mères, ce petit assaisonnement a été donné car la famille et la communauté sont le goût et la saveur de la vie et de l’être ensemble ».

Leave a Comment