“Amour” de Pippo Delbono | teatrionline

Un voyage musical et lyrique sur les cordes de l’âme qui vibrent au moindre coup de vie, accompagné des tonalités du fado, pour remplir le mot “amour” de poésie, de musique et de vérité : une véritable accélération dans l’organisme humain qui sélectionne , déplace, écrase et réassemble. Amourle nouveau spectacle de Pippo Delbono, à voir du 7 au 12 juin au Strehler Theater.

Le Portugal est le point de départ, le lieu d’où partent les recherches de Pippo Delbono sur la piste d’un terme, « l’amour », qui n’est pas seulement un sentiment, mais un état d’âme. Une véritable accélération de l’organisme humain, qui sélectionne, déplace, écrase et réassemble tout ce que nous voyons, ce que nous entendons, tout ce que nous désirons.

Amour c’est un voyage musical et lyrique à travers une géographie extérieure – à côté du Portugal, de l’Angola, du Cap-Vert – et intérieure, celle des cordes de l’âme vibrant au moindre coup de la vie. Les notes sont la mélancolie du fado, explosant en sauts énergiques à travers les voix des chanteurs, grandes ouvertes pour atteindre tous les coins de la pièce ; le rythme est tantôt celui d’un défilé, tantôt celui d’un tableau vivant, temps d’une lente procession ; l’image est une peinture qui change de couleur, se réchauffe et se refroidit.

Et puis il y a la parole poétique, renvoyée par le registre chaleureux de l’artiste ligure à travers son chant hypnotique habituel dans le micro. Les paroles sont celles de Carlos Drummond De Andrade, Eugenio De Andrade, Daniel Damásio Ascensão Filipe, Sophia de Mello Breyner Andresen, Jacques Prévert, Reiner Maria Rilke et Florbela Espanca.

« Ce spectacle – dit Pippo Delbono – présente une double vision de l’amour. D’un côté – et ce sont les paroles qui ont besoin d’une voix – nous partons tous à la recherche de cet amour, essayant d’échapper à la peur qui nous envahit. Au cours de ce voyage, nous essayons d’éviter cet amour, même si nous reconnaissons constamment son urgence ; Je le cherche, mais je le veux aussi, et c’est exactement ce qui fait peur. Mais le voyage – composé de musique, de voix, d’images – peut alors parvenir à nous conduire à la réconciliation, un moment de paix dans lequel cet amour peut se manifester au-delà de toute peur ».

Amour c’est une autre tentative de donner vie au théâtre. En nommant ce mot, en l’invoquant de manière profane et rêveuse, nous aurons peut-être l’occasion de lui donner une voix et, longtemps absent des discours publics, de le dégager de la confusion qui régnait sur toute l’histoire de ce global, terrifiant, horrible odyssée humaine.

Piccolo Teatro Strehler (Largo Greppi – M2 Lanza), du 7 au 12 juin 2022

Amour

par Pippo Delbono

avec Dolly Albertin, Gianluca Ballarè, Margherita Clemente, Pippo Delbono, Ilaria Distante, Aline Frazão, Mario Intruglio, Pedro Jóia, Nelson Lariccia, Gianni Parenti, Miguel Ramos, Pepe Robledo, Grazia Spinella

musique originale de Pedro Jóia et de divers auteurs

décors Joana Villaverde, costumes Elena Giampaoli, lumières Orlando Bolognesi, cabinet de conseil littéraire Tiago Bartolomeu Costa

son Pietro Tirella, ingénieur en chef Enrico Zucchelli

chef de projet au Portugal Renzo Barsotti

directrice de production Alessandra Vinanti

organisation Silvia Cassanelli

directeur technique de la tournée Fabio Sajiz, son Pietro Tirella / Giulio Antognini, costumes Elena Giampaoli, lumières Orlando Bolognesi / Alejandro Zamora, scène Enrico Zucchelli / Mattia Manna

Producteur exécutif Emilia Romagna Teatro Foundation

Coproducteurs associés São Luiz Teatro Municipal – Lisbonne, Pirilampo Artes Lda, Câmara Municipal de Setúbal, Rota Clandestina, República Portuguesa – Cultura / Direção-Geral das Artes (Portugal), Fondazione Teatro Metastasio di Prato.

Coproducteurs Teatro Coliseo, Institut Culturel Italien de Buenos Aires et Italie XXI – Buenos Aires (Argentine), Comédie de Genève (Suisse), Théâtre de Liège (Belgique), Les 2 Scènes – Scène Nationale de Besançon (France), KVS Bruxelles (Belgique) ), Festival International de Théâtre de Sibiu / Théâtre National Radu Stanca (Roumanie)

avec le soutien du Ministère de la Culture (Italie)

Horaires : mardi, jeudi et samedi, 19h30 ; mercredi et vendredi, 20h30 ; Dimanche 16h Lundi repos.

Durée : 60 minutes sans interruption

Tarifs : public 33 euros, balcon 26 euros

Renseignements et réservations 02.21126116 – www.piccoloteatro.org

Leave a Comment