Eaux de baignade européennes : la plupart répondent aux normes de qualité les plus élevées

En Italie, la qualité de 87,9% des sites échantillonnés est “excellente”

[6 Giugno 2022]

Selon le nouveau rapport annuel sur les eaux de baignadeet publié par l’Agence européenne pour l’environnement (AEE) en collaboration avec la Commission européenne, “D’ici 2021, près de 85% des stations balnéaires européennes répondaient aux normes de qualité les plus élevées de l’Union européenne, obtenant la classification “excellent”. rapport sur l’eau, l’AEE a également publié un carte interactive mis à jour avec le niveau de qualité de chaque station. Des rapports nationaux mis à jour et de plus amples informations sur la mise en œuvre de la directive au niveau national sont également disponibles.

Le commissaire chargé de l’environnement, des océans et de la pêche, Virginijus Sinkevičius, a déclaré: «Le rapport est un signe positif pour tous ceux qui souhaitent profiter de vacances d’été bien méritées dans l’un des plus beaux sites de baignade d’Europe. Que la destination soit une plage grecque, un lac hongrois ou une rivière française, vous pouvez être sûr que la plupart des eaux de baignade sont d’excellente qualité. C’est une bonne nouvelle pour l’environnement, pour notre santé et pour le secteur touristique européen qui se remet de la pandémie. Nous avons la ferme intention de maintenir ces normes et de prendre de nouvelles mesures pour atteindre l’objectif de “pollution zéro”.

La législation sur les eaux de baignade précise si la qualité des eaux de baignade peut être qualifiée d'”excellente”, de “bonne”, de “satisfaisante” ou de “mauvaise”, selon la quantité de bactéries fécales trouvées. Si l’eau est de mauvaise qualité, les États membres devraient prendre des mesures, par exemple en interdisant ou en décourageant la baignade, en informant le public et en prenant les mesures correctives appropriées. L’AEE déclare : « Grâce à ces réglementations, la quantité d’eaux usées urbaines et industrielles non traitées ou partiellement traitées entrant dans les eaux de baignade a considérablement diminué. En conséquence, la baignade est également possible dans de nombreuses eaux de surface dans les zones urbaines qui étaient auparavant très polluées ».

L’évaluation donne une bonne indication des meilleures eaux de baignade européennes et se fonde sur la surveillance effectuée en 2021 sur 21 859 stations balnéaires dans tous les États membres de l’UE plus l’Albanie et la Suisse et montre que “la qualité des zones côtières, qui représentent deux tiers des zones de baignade, est généralement meilleure que celles de l’intérieur. En 2021, 88 % des stations côtières ont obtenu une note « excellent », contre 78,2 % des stations de l’intérieur. la qualité a augmenté ces dernières années et s’est stabilisée à environ 88% pour les zones côtières et 78% pour l’intérieur ».

Le rapport constate que d’ici 2021, 95,2 % des sites respecteraient les normes minimales de qualité de l’eau. En Autriche, à Malte, en Croatie, en Grèce, à Chypre, au Danemark et en Allemagne, 90 % ou plus des eaux de baignade sont classées comme “excellentes”. En Italie, sur 5 524 points analysés, une qualité « excellente » a été atteinte dans 87,9 % des sites échantillonnés ; « Bon » 6,8 % ; 2,8 % « satisfaisant » ; 1,8% “pauvre” et 0,7% “non classé”.

L’AEE note que « Depuis 2013, le pourcentage de sites de mauvaise qualité a diminué : en 2021, il était de 1,5 % contre 2 % en 2013. La mauvaise qualité dépend souvent de la pollution à court terme. Le rapport souligne comment une meilleure évaluation des sources de pollution et la mise en œuvre de mesures de gestion intégrée de l’eau peuvent contribuer à améliorer la qualité de l’eau ».

La Commission européenne réexamine actuellement la directive sur les eaux de baignade afin d’évaluer si les règles existantes sont toujours appropriées pour protéger la santé publique et améliorer la qualité de l’eau, ou s’il est nécessaire d’affiner le cadre existant, notamment pour tenir compte de nouveaux paramètres.

Le directeur exécutif de l’AEE, Hans Bruyninckx, a conclu: «Les résultats de cette année montrent que plus de 40 ans d’engagement de l’UE en faveur de l’amélioration de la qualité des eaux de baignade en Europe ont profité à notre santé et à l’environnement. . Le plan d’action zéro pollution de l’UE et la révision de la directive sur les eaux de baignade renforceront encore notre engagement à prévenir et à réduire la pollution dans les décennies à venir ».

Leave a Comment