La passion du triathlon se propage à l’Idroscalo de Milan : toutes les courses et étapes du week-end par Deejay TRI

Super accueil dans le nouveau village de plage les forêts grâce à l’animation captivante d’Andrea, Michele et Vic, les intervenants de Radio DEEJAY, créateur de l’incontournable rendez-vous milanais avec la municipalité de Milan et TriO Events, avec le soutien de la région Lombardie, la métropole de Milan, la ville de Segrate et Peschiera Borromeo.

Hier, comme chaque année – a expliqué Linus – j’ai apprécié le coup d’envoi de la première journée du Deejay Tri, le Super Sprint le matin pour les rookies et en début d’après-midi la course reine, l’Olimpico. 1500 mètres pour nager, 40 pour faire du vélo et 10 pour courir sous le soleil de l’Idroscalo. Ce qui se confirme toujours comme une véritable étape naturelle pour la triple discipline, sécurisée et organisée. Comme on dit dans ces cas-là, c’était super d’être si nombreux !

Les étapes du samedi 4 juin

L’énergie débordante des rookies du Super Sprint ouvre la danse (400m natation – 10km vélo – 2,5km course). Symboliques sont les sourires de Thomas Francesco Previtali et Stefania Aguzzi (Raschiani Triathlon), les plus rapides à franchir la ligne d’arrivée en 31’14” et 43’26 respectivement”, suivis de Marco Ferrario en 32’54” (Raschiani Triathlon) et Nicola Savaglia en 33’54” (Granbike Triathlon), chez les femmes par Roberta Mauri (VTT) en 43’49” et Rossella Gentile Savonarola (Krono Lario Team SS) en 46’32”. Créé précisément pour promouvoir la discipline auprès des nouveaux venus, le format présentait également le pilote Gian Maria Gabbiani, directement issu du Championnat d’Italie de Rallycross.

L’Olimpico (1500 m natation – 40 km vélo – 10 km marche) a retenu l’attention du public, où le Team 707 avec Davide Ingrillì en 1h52’27” et Asia Mercatelli en 2h05’18” a dominé la compétition et franchi la deuxième marche de laissé le podium à Emanuele Faraco (Terra dello Sport) en 1h52’45 “et Sara Savoia (Raschiani Triathlon) en 2h06’23”, tandis qu’à la troisième place Federico Murero (TRI Team Brianza) en 1h53’10 “et Chiara Cocchi ( TD Rimini) en 2h09’24”.

« Comme je viens de Milan, j’ai joué à domicile ! Belle course comme toujours sur l’Idroscalo – explique Davide Ingrillì, 22 ans – Nous avons fait une petite sélection de natation, nous sommes partis par trois jusqu’à ce que nous quittions la zone de transition en deux, ainsi que pour l’ensemble des 40 km. La course était une question de survie compte tenu de la chaleur.

J’ai essayé de faire une course de fonctionnalité – dit le joueur de 22 ans de Riccione Asia Mercatelli – Dans la phase de natation, j’étais devant, puis sur le vélo, nous avons bien travaillé avec Chiara Cocchi. Pendant la course, je savais que j’en avais assez, même si c’était dur sous la chaleur. Très content du résultat car c’est aussi la première distance olympique de la saison. En 2019 j’ai fait mon premier Olympique à l’Idroscalo

Le mode relais à la même distance olympique revient également, avec lequel chacun des trois membres de l’équipe devait affronter l’une des factions. Davide Boldrini-Filippo Tirapani-Lotfi Gribi (2h01’57”) s’impose et devance Stefano Baldrighi-Davide Biggiogero-Fabio Buccigrossi (2h06’27”) et Paolo Veggetti-Pietro Antonio Belloni-Gian Luigi Romano Di Lodovico (2h19′) 07 “).

Les résultats du dimanche 5 juin

Au Sprint (750m natation – 20km vélo – 5km course) impressionnante course en solitaire pour Michele Sarzilla (DDS-7MP Triathlon Team) avec un temps de 54’52”, devant Gaspar Riveros en 56’36” et Simon Falbriard ( Cuneo 1198 ) en 56’46”. L’équipe de triathlon DDS-7MP s’affirme également chez les femmes avec Bianca Seregni en 1h02’17” devant Chiara Lobba (K3 Cremona) en 1h05’14” et Sofia Spreafico (CUS Pro Patria Milano) en 1 :06’07”. Traditionnellement, même le légendaire Aldo Rock de Radio DEEJAY n’a pu s’empêcher de relever le défi.

“J’ai pensé à faire une course avec mes coéquipiers – dit Michele Sarzilla, 33 ans, de Bergame – Après la natation, j’ai vu un écart et j’ai décidé de pousser aussi fort que nécessaire pour faire ma course. Ils ne m’ont jamais fait descendre du vélo et j’ai réussi à prendre l’avantage accumulé de la course. Je voulais bien faire la course à domicile et me montrer que je suis prêt pour les épreuves internationales qui m’attendent ».

“Aujourd’hui j’ai franchi une étape supplémentaire dans ma préparation – explique la Milanaise Bianca Seregni – je suis super contente du déroulement de la course que je mène depuis la natation. J’ai tout de suite cherché une course en solitaire et ça a marché, j’ai aussi fait de mon mieux sur la moto pour prendre l’avantage sur les autres. J’ai terminé la course de la meilleure façon possible.

Pour conclure, cerise sur le gâteau, les concours des petits après deux ans d’absence. Sur le terrain les 15-16 ans pour le Super Sprint catégorie Jeunes A (300m natation – 6km vélo – 2km course) puis tous les Kids : Garçons 12-13 ans (200m natation – 3000m vélo – 1000m course), Débutants 10- 11 ans (100 m natation – 1500 m vélo – 500 m course), Pups 8-9 ans (50 m natation – 500 m vélo – 250 m course) et Mini Pups 6-7 ans (25 m natation – 250 m vélo – 100 m course).

Déclarations institutionnelles

La métropole de Milan est fière d’accueillir, dans le cadre magnifique de l’Idroscalo, Deejay Tri, un événement unique qui allie sport, bien-être et loisirs. Le Parco del Mare de Milan est l’endroit idéal pour les triathlons, une discipline stimulante et passionnante. Une salve d’applaudissements pour les organisateurs et tous les participants, en particulier les plus petits, qui participent aux différents concours, qui s’amusent. Un week-end dédié au sport, je suis très heureux d’avoir été invité à récompenser les jeunes sportifs», explique Diana De Marchi, directrice générale de la métropole de Milan.

Était également présent Pierluigi Arrara, président d’Amiacque, la société d’exploitation du Groupe CAP : « Le Groupe CAP a accordé une grande attention ces dernières années aux événements sportifs et culturels que les villes offrent à leurs communautés respectives. Nous soutenons particulièrement Deejay Tri dans le cadre particulier de l’Idroscalo, que nous avons contribué à relancer comme une excellence dans la ville de Milan. La combinaison du sport et de l’eau reste pour nous inoxydable et un pilier de la durabilité et du respect de la planète. Pour ces propositions, la PAC sera toujours là ».

Une belle occasion de voir de grands athlètes de tous âges au travail – explique Daniele Pinna, conseiller aux sports et loisirs, politique de la jeunesse, protection et droits des animaux et services généraux de la ville de Peschiera Borromeo – engagés dans des événements sportifs d’une importance absolue : la natation, le cyclisme et la course à pied sont des activités sportives qui expriment le mieux l’engagement, la détermination et la volonté de toujours atteindre la ligne d’arrivée

Leave a Comment