Turin espère embrasser Nadal, l’homme des records

La quatorzième victoire en quatorze finales à Roland Garros renforce la première place de la Pepperstone ATP Race To Turin de Rafa Nadal. L’Espagnol, absent l’an dernier, est en pole position pour se qualifier pour les Nitto ATP Finals qui se dérouleront à Turin du 13 au 20 novembre.

Nadal, qui s’est qualifié pour la finale 16 fois, bien qu’il n’en ait disputé que 10 sans jamais remporter le titre, a remporté pour la première fois les deux premiers tournois du Grand Chelem de la même saison. Et aujourd’hui, il compte 1800 points d’avance sur Carlos Alcaraz, deuxième de la course.

Sa domination à Paris, où le soleil ne s’est toujours pas couché, est telle que Nadal n’a qu’un seul Roland Garros dans sa vitrine, moins que Bjorn Borg, Mats Wilander, Ivan Lendl et Guga Kuerten réunis : et ils sont les quatre seuls, en dehors de Rafa, avoir triomphé au moins trois fois à l’ère Open à la Porte d’Auteuil.

“Je suis surpris que dans ma carrière, j’ai atteint 14 Roland Garros et 22 Chelems. Si je ne l’étais pas, je serais super arrogant. Mais je ne suis pas ce genre de personne – a déclaré le Majorquin – je n’en ai jamais rêvé à cause de ces jalons, je n’aurais jamais pensé être aussi fort. Je continue pas à pas, un entraînement à la fois, toujours avec l’objectif clair d’améliorer quelque chose.

Cependant, Nadal a disputé la finale avec une infiltration qui a endormi son pied droit pour ne pas ressentir la douleur, conséquence du syndrome de Muller-Weiss, un défaut osseux dont il souffre depuis des années. La semaine prochaine, a-t-il dit, il subira de nouveaux tests. “La carrière est ma priorité, mais seulement si le corps le permet”, a-t-il expliqué.

Par exemple, Casper Ruud a dominé la première finale de Chelem de sa carrière, qui était aussi la toute première pour un Norvégien dans une majeure. Bien qu’il ne soit pas rentré chez lui avec la Coupe des Mousquetaires, Ruud est en excellente position pour revenir à Turin pour la deuxième année consécutive. Le Norvégien est quatrième de la Race to Turin aujourd’hui avec 3 065 points, soit seulement 210 de moins de douze mois depuis qu’il a fait ses débuts dans les finales Nitto ATP, où il atteindra plus tard les demi-finales.

A noter également, en simple, la progression de Marin Cilic, demi-finaliste à Paris pour la première fois depuis 2018 en Grand Chelem, qui s’est hissé à la quinzième place, et de Holger Rune. Le Danois, finaliste de la finale Intesa Sanpaolo Next Gen ATP en novembre 2021, est passé de la 32e à la 21e position.

COURSE AU SINGULIER DE TURIN – LE TOP 10

1 Rafael Nadal (ESP, 36 ans) – 5 620 points
2 Carlos Alcaraz (ESP, 19) – 3 820
3 Stefanos Tsitsipas (GRE, 23) – 3 670
4 Casper Ruud (NOR, 23) – 3 065
5 Alexandre Zverev (ALL, 25 ans) – 2 700
6 Andreï Roublev (24) – 2 280
7 Félix Auger Aliassime (CAN, 21) – 2-205
8 Daniel Medvedev (26) – 2 080
9 Novak Djokovic (SRB, 35 ans) – 1970
10 Taylor Fritz (États-Unis, 24 ans) – 1 810

En double, Simone Bolelli et Fabio Fognini restent dans la course aux qualifications pour les Nitto ATP Finals, qui seraient aujourd’hui les seuls Italiens à se qualifier pour le tournoi de fin de saison. A savoir qu’ils sont septièmes de la Course des Doubles dans laquelle se distinguent les bonds en avant des deux couples arrivés en finale à Roland Garros.

Marcelo Arevalo et Juan-Julien Rojer, respectivement le premier Centraméricain à remporter un tournoi majeur et le plus ancien champion du Grand Chelem en double de l’ère Open, sont passés de la deuxième à la septième place.

Le Croate Ivan Dodig et l’Américain Austin Krajicek, finalistes à Paris, ont pris 34 positions et occupent aujourd’hui la dixième place de la course en double.

COURSE À TURIN, DOUBLE – LE TOP 10

1 Wesley Koolhof (NED, 33) / Neal Skupski (GBR, 32) – 4 000 points
2 Marcelo Arévalo (ESA, 31) / Jean-Julien Rojer (NED, 40) – 3 565
3 Rajeev Ram (États-Unis, 38 ans) / Joe Salisbury (GBR, 30 ans) – 2620
4 Thanasi Kokkinakis (AUS, 26) / Nick Kyrgios (AUS, 27) – 2 450
5 Marcel Granollers (ESP, 36) / Horacio Zeballos (ARG, 37) – 2 340
6 Nikola Mektic (CRO, 33) / Mate Pavic (CRO, 28) – 2 285
7 Simone Bolelli (ITA, 36) / Fabio Fognini (ITA, 35) – 1 775
8 Juan Sebastian Cabal (COL, 36) / Robert Farah (COL, 35) – 1 695
9 Matthew Ebden (AUS, 34 ans) / Max Purcell (AUS, 24 ans) – 1 675
10 Ivan Dodig (CRO, 37) / Austin Krajicek (États-Unis, 31) – 1 450

Leave a Comment