À Corna Imagna, la polenta est faite … en pédalant: le 11 juin, vous vous remettez en selle avec Polenta Pedalata

samedi 11 juin sur la Piazza della Rinascita a Corna Imageà partir de 18h30, la “Polenta Pedalata” est de retourl’initiative de la Commission pour les mineurs de la municipalité de Corna Imagna, qui n’a pas eu lieu depuis 2018.

« Le projet est né en 2011 presque pour le plaisir, une sorte de pari – raconte Dario Carminaticfabricant de polenta à pédales et oviculteur – Nous cherchions des idées pour terminer l’année primaire en beauté et j’ai trouvé cette idée folle qui semblait originale et amusante, mais aussi très captivante”.

Au départ, l’initiative a été suscitée une certaine perplexité, mais Dario a mené le projet avec obstination. En impliquant 2 amis, l’un mécanicien et l’autre forgeron e « Sacrifier » son VTT il a enlevé les roues, modifié une partie du châssis, relié les pédales à un moteur qui fait tourner une grande louche à l’intérieur d’un immense chaudron. La bouilloire est posée sur un réchaud à gaz et pour mélanger la polenta il suffit (et nécessaire) de pédaler.

« Honnêtement, je ne suis pas un grand fan de la pédale et donner mon vieux vélo à une association caritative n’a pas été un gros sacrifice ; par contre je suis assez dégustatrice de polenta”, rit Dario. Au début, une polenta paysanne était principalement préparée, alors qu’aujourd’hui elle est essentiellement préparée taragne de polenta

“Quand nous avons commencé” – poursuit Dario Carminati – nous avons immédiatement constaté une excellente participation et une grande curiosité. On nous appelait souvent et il y avait une période où nous étions même occupés tous les week-ends”† En plusieurs années d’activité, le projet “Polenta Pedalata” participé à des dizaines de festivals dans toute la région de Bergamesouvent à l’extérieur des frontières provinciales et participant à une manifestation même au Locle dans le canton suisse de Neuchàtel



Parmi les personnages célèbres qui ont “mélangé” la polenta, il y a même Felice GimondicGian Piero Gaspérinic Et Antonio Percassic qui voulait contribuer à une polenta lancée il y a environ 4 ans. †Avec nos initiatives, nous recueillons des fonds pour promouvoir les activités des écoliers de notre territoire; Grâce aux frais perçus, la commission des mineurs a même pu financer des cours de basketball, des activités récréatives, une piste de cinéma et l’achat de matériel pédagogique pour l’école. »

“Nous avons décidé de reprendre l’initiative de coups de pied de polenta – explique Giacomo Invernizzimaire de Corna –, parce que c’est un peu une métaphore de l’époque dans laquelle nous vivons. Nous sommes sortis de deux années terribles où nous sommes tous obligés de regarder. Nous avons attendu la fin de la pandémie, pour pouvoir reprendre une vie « normale », reprendre possession de notre quotidien. Maintenant, sur la Piazza della Rinascita, nous voulons impliquer nos gens pour construire quelque chose ensemble, même avec un petit effort. Le vélo a toujours été synonyme de fatigue, mais aussi de joie d’atteindre un but, un but, et nous voulons faire en sorte que cette joie soit partagée par les habitants de notre vallée et par tous ceux qui viennent rouler avec nous.”

La bouilloire peut préparer jusqu’à 400 portions de polenta et une seconde est en construction à côté pour les enfantsqui pourra produire encore 200 plats.

“Nous attendons une bonne réponse de la région, les ingrédients utilisés sont tous de la vallée et avec cette initiative nous voulons donner une dimension non seulement de socialité, mais aussi de récupération et d’ouverture à toutes les activités que nous avons prévues pour l’été. †

Cette année, le projet a également un autre objectif, qui est de recueillir fonds qui servira de support deux familles ukrainiennes récemment arrivées à Corna† En plus de la trappolenta, il y a des animations pour les enfants et une soirée karaoké organisé par les jeunes de Corna. Toute la place sera clôturée et transformée en un grand espace de jeux et de restauration.

Leave a Comment