Catane, “Scintilla” présenté : réseau de centres éducatifs pour enfants vivant dans un contexte de pauvreté éducative et de vulnérabilité sociale

Mardi 7 juin à Stella Mission Bambini Catania – Talità Kum Play Area (via Moncada 2) Mission Bambini et l’association Talità Kum ont présenté “Scintilla”, le nouveau projet de la Fondation consistant en un réseau de centres éducatifs – les “Stars Precisely – dédiés à plus de 200 enfants âgés de 0 à 6 ans et leurs familles vivant dans un contexte de pauvreté éducative et de vulnérabilité socio-économique.

Étaient présents Adriana Lucia Patella, conseillère pour les services sociaux et la politique familiale de la municipalité de Catane ; Sara Modena, directrice générale de la Fondation Mission Bambini ; Vincenzo Walsh, chef de projet de la Fondation et Don Piero Galvano, directeur de la Caritas diocésaine de Catane, ont rappelé l’importance de soutenir les familles les plus vulnérables. Présentation des invités Giuliana Gianino, Présidente de l’Association Talità Kum.

“Je suis heureux et honoré d’avoir participé à la présentation du projet ‘Scintilla’ lancé par Mission Bambini avec l’association Talità Kum qui, pour la région de Librino, est un exemple vertueux qui a pu permettre à la communauté de parents, éducateurs, psychologues et d’autres organismes locaux pour aider les plus petits”. Explique Adriana Lucia Patella, conseillère pour les services sociaux et la politique de la famille de la municipalité de Catane. †Les enfants représentent notre avenir et, comme nous le dit ‘Scintilla’, ce sont de véritables stars et notre engagement est de faire briller de plus en plus leur lumière, d’unir nos forces et de créer des réseaux toujours plus solides dans la région ».

Je tiens à remercier la Fondation Mission Bambini qui, avec ‘Scintilla’, choisit de rester proche des plus petits, d’offrir des opportunités de croissance, de soutenir les familles, de guider les opérateurs, d’illuminer un sourire sur les visages des enfants, un sourire qui colore l’avenir. “ Ajoute Giuliana Gianino, présidente de l’association Talità Kum.

“Comme une étoile, chaque enfant brille de sa propre lumière parce qu’il a en lui un potentiel qui doit être nourri et développé : c’est pourquoi ‘Scintilla’ est né, un réseau d’écoles maternelles et préscolaires qui, précisément dans le contexte, a caractérisé par une forte pauvreté éducative et économique, unis pour créer une constellation d’aides qui éclaire l’avenir des enfants, soutient les familles et crée un système de soutien dans la communauté dans laquelle ils vivent ». Avec ces mots, Sara Modena, directrice générale de Mission Bambini, décrit le projet.

La Fondation, active dans le domaine des enfants en difficulté depuis plus de 20 ans, démarre ce projet en collaboration avec quatre centres éducatifs gérés par des organisations avec lesquelles elle collabore depuis des années à Catane, Sesto San Giovanni (MI), Bari , Naples.

L’objectif de Scintilla est d’accueillir des enfants vivant dans des situations socio-économiques difficiles et, pour ceux qui proviennent des familles les plus démunies, l’accès aux services est garanti à des tarifs réduits ou, dans des cas particuliers, gratuits. La Stella Mission Bambini de Catane est située à Librino, une banlieue conçue dans les années 1970 dans le but de devenir une sorte de modèle de ville satellite avec des écoles, des bureaux, des centres de santé et des activités productives. Le projet n’a jamais été achevé et des décennies de négligence et de dégradation ont favorisé le développement du crime ordinaire et organisé : aujourd’hui, le quartier de Librino accueille environ 70 000 habitants et se caractérise par des phénomènes de marginalisation et d’inconfort social, ainsi que par le manque chronique de services et la mauvaise connexions avec le centre de Catane.

La Stella ouvre ses portes tous les matins et accueille une cinquantaine d’enfants de 12 mois à 5 ans, des ateliers périscolaires sont organisés l’après-midi, dont l’orthophonie. Certains enfants présentent des troubles du comportement ou des formes légères d’autisme : des activités spécifiques leur sont dédiées. Les parents sont impliqués dans des activités avec leurs enfants, mais ils ont aussi des moments de formation collective et individuelle pour acquérir les outils nécessaires pour encadrer au mieux les enfants : ateliers, conseils et soutien psychologique, même personnalisés.

Une attention particulière est portée aux familles : chaque star a la possibilité de créer un fonds pour soutenir les personnes vivant dans la pauvreté absolue, exacerbée par la pandémie et la crise énergétique en cours. L’accès au Fonds est déterminé par la présence de paramètres objectifs de la situation socio-économique des familles : l’Étoile de Catane travaille en étroite collaboration avec un réseau d’entités locales pour intercepter et soutenir les soi-disant « familles invisibles ». pas accablé par des prestations sociales, mais par des périodes difficiles. L’accès au Fonds repose sur une volonté de participer activement aux parcours psychopédagogiques d’accompagnement à la parentalité : son objectif principal est en effet de renforcer le rôle éducatif des familles afin qu’elles deviennent partie intégrante des « communautés éducatives que Mission Bambini construit sur les zones d’intervention. La Stella prend en charge un certain nombre de besoins de base (par exemple, avec des bons d’achat, la fourniture de besoins de base ou un soutien médical) et la famille s’engage à devenir les protagonistes du processus d’éducation de son enfant.

Les membres de l’équipe des Etoiles reçoivent une formation spécifique : pour les éducateurs, des cours sur des thèmes pisco-pédagogiques liés à l’enfance sont lancés, grâce également à l’utilisation d’une plateforme en ligne créée ad hoc avec des contenus multimédias, des polycopiés et des recherches. Afin de développer un modèle d’intervention et d’augmenter l’impact social généré, un système commun de suivi des Étoiles est envisagé, ciblant les parcours scolaires des enfants et des familles. Cette approche favorise un dialogue constant entre les équipes des centres et les experts de la Fondation.

Sont également identifiés un responsable de la durabilité, dont le rôle est d’améliorer la durabilité économique et de diversifier les sources de financement, et un opérateur de proximité et d’accueil, qui est chargé de créer la communauté dite éducative, un réseau territorial d’entités et de services. prendre soin de la famille et de l’enfant.

Avec « Scintilla », la Fondation souhaite développer un modèle d’intervention pouvant être suivi dans d’autres contextes et élargir le réseau national de Stelle pour garantir la protection des droits des enfants, notamment en situation de vulnérabilité. À cette fin, il a conclu un partenariat avec le Centre de recherche sur les relations interculturelles de l’Université catholique du Sacré-Cœur de Milan, qui a pour tâche d’identifier et de définir des orientations pédagogiques transversales et applicables à toutes les étoiles et, à au en même temps soutenir la collecte de données décrivant l’impact de ce système éducatif sur la portée des enfants de 0 à 6 ans.

En Italie, plus de 5,6 millions de personnes vivent dans la pauvreté absolue, dont 1 million et 384 000 sont des mineurs avec une incidence de 14,2 %. « Scintilla » s’inscrit dans ce contexte de vulnérabilité socio-économique et scolaire et agit comme une réponse concrète au manque de services pour ces familles.

Le Conseil européen souligne que chaque pays de l’UE doit garantir l’accès à la garde d’enfants à au moins 33 % des enfants âgés de 0 à 3 ans. En Italie, le pourcentage est de 26,9 %, il manque 100 000 places pour atteindre l’objectif et il existe une grande disparité entre les zones géographiques : par rapport à un centre-nord qui a presque atteint l’objectif avec 32 %, dans le sud, le pourcentage diminue. à 13,5 % et les services sont assurés dans moins de la moitié des communes (47,6 %) ; de plus, les places disponibles dans les communes périphériques sont de 17,8%. Dans la municipalité de Catane, le pourcentage est de 6,8 %.

(Source : élaboration openpolis – With Children on Istat data, 2018/2019 https://www.openpolis.it/esercizi/loffer-di-asili-nido-in-italia/)

Infos et idées : missionbambini.org/stella/la-stella-di-catania

Leave a Comment