Missing Children’s Day, une journée de sensibilisation de la préfecture de police parmi les étudiants de la province

La campagne d’information/sensibilisation sur les enfants disparus, lancée le 25 mai par le commissariat de Raguse à l’occasion de la “Journée internationale” annuelle qui leur est consacrée, s’est achevée il y a quelques jours.

Les initiatives organisées par la police d’État ont ciblé les élèves de différentes écoles, avec des réunions organisées par des fonctionnaires de la préfecture de police et des commissions de sécurité publique de Vittoria, Comiso et Modica, en collaboration avec du personnel spécialisé, grâce à la diffusion de matériel d’information que par la centrale Service anti-criminalité de la police d’État.

Les rencontres, organisées depuis le 25 mai, ont vu la participation des étudiants de l’Istituto Comprensivo « E. Berlinguer “et l’Institut d’enseignement supérieur” G. Ferraris “de Raguse, de l’Institut d’enseignement supérieur” G. Mazzini “di Vittoria”, ainsi que l’école primaire “De Amicis”, les établissements d’enseignement secondaire “G. Carducci “et ” L Pirandello “de Comiso, ainsi que l’Institut complet” Raffaele Poidomani “de Modica”.

Les opérateurs ont diverti les étudiants, les ont informés sur le sujet délicat en question, ont répondu aux questions et aux curiosités des étudiants, également en distribuant du matériel informatif composé d’un dépliant et d’un signet. Ils ont fourni des informations utiles sur le comportement à suivre dans les différentes situations dangereuses, souvent en provenance d’Internet, et sur l’utilité des numéros d’urgence et d’urgence 113 et 112 NUE pour ceux qui veulent appeler ou demander de l’aide, du le numéro de téléphone européen unique bleu 116000 dédié aux mineurs disparus et le numéro d’urgence 114 pour signaler les violences sur mineurs.

De plus, des informations ont été fournies sur l’application YouPol, l’outil important qui vous permet d’envoyer des rapports avec des références géographiques aux salles d’opération de la préfecture de police pour les cas d’intimidation, de trafic de drogue et de violence domestique ou toute autre situation dangereuse, même dans l’anonymat . †

En particulier, à Modica, le 30 mai dernier, le directeur du commissariat du PS Modica avec des employés, ainsi qu’un responsable de la préfecture de police spécialisé dans le secteur des victimes vulnérables et un responsable de la police postale de Catane, qui sont intervenus par vidéoconférence , ont participé en tant qu’orateurs à une rencontre avec les étudiants dudit Institut polyvalent sur les sujets mentionnés dans la brochure préparée à l’occasion du 25 mai, dans le but d’informer/sensibiliser les adolescents sur les thèmes d’intérêt et les risques qui y sont associés.