Province de Vibo, le Conseil a approuvé les comptes annuels

VIBO VALENTIA Le Conseil provincial de Vibo a approuvé les comptes annuels, le programme triennal des travaux publics et le programme biennal des achats, fournitures et services. L’organisation l’a annoncé dans un communiqué.
“Modification du budget – note la note – de la prévision 2021-2023, année 2022 en exécution préliminaire, en raison de l’application de l’excédent administratif limité censé utiliser des ressources limitées pour 2021″ ; « Comptabilisation hors bilan et plan de couverture financière » ; Programme biennal d’acquisitions de fournitures et services 2022/2023” ; “Programme triennal de travaux publics 2022/2024 et liste annuelle des travaux pour l’année 2022” ; “Etats financiers 2021” ; “Rapport du conseil de surveillance” ; ” Rapport du président de l’UPI : Construire la nouvelle province, des réformes nécessaires aux modèles à partager”. Tels sont les sujets abordés lors d’une session extraordinaire et urgente lors du dernier Conseil de la Province de Vibo Valentia, présidé par Salvatore Solano, selon les canons de la loi articulés dans un cadre juridico-administratif spécifique par le secrétaire général, Domenico Libero Scuglia ».
“Une réunion – lit le communiqué de presse – qui s’est déroulée dans une atmosphère constructive, où, cependant, la société mère de Forza Italia, Roberto Scalfari, a insisté point par point”, également au nom des conseillers Azzurri : Daniele Galeano, Giuseppe Leone et Vito Pirruccio ” les problèmes illustrés par le président Solano et par les directeurs Domenico Tomaselli, Maria Teresa Centro (choisis dans la liste” La province du futur “), ainsi que les représentants institutionnels Elisa Fatelli, Carmine Mangiardi et Alessandro Lacquaniti (représentants de “Coraggio Italia”)”.
“Le président Solano – note le communiqué – a souligné lors de ses différentes interventions” les mesures importantes prises par son gouvernement. Une administration qui a mis une institution en défaut économique et financier et l’a amenée à l’approbation des comptes annuels après presque dix ans ». Solano a également souligné “les divers financements obtenus dans les domaines de la circulation et de la construction d’écoles qui ont conduit à d’importantes interventions qui permettront enfin, après des années de négligence, de rendre les rues et les écoles des Vibonese plus sûres”. Le président de la province de Vibo Valentia a ensuite remercié les administrateurs Elisa Fatelli, Carmine Mangiardi, Alessandro Lacquaniti, Domenico Tomaselli, Maria Teresa Centro et Marco Miceli (ce dernier absent du Conseil) “pour la précieuse contribution administrative apportée ces derniers mois” ) “.
La réunion, qui a duré près de deux heures, a documenté les interventions de Tomaselli sur des aspects liés à sa fonction de président de la Commission de viabilité du Centre (président de la commission du budget et des services financiers) ; di Fatelli, qui a informé les personnes présentes des réformes institutionnelles concernant les provinces et les villes métropolitaines, initiées par l’Union des provinces italiennes (UPI), de Lacquaniti et Mangiardi, qui, également en tant que techniciens et experts du secteur, se sont consacrés aux aspects liés aux problèmes qui surviennent le long des routes de la côte et des montagnes Vibonese, compte tenu de la saison touristique actuelle.
“Le groupe Forza Italia – a déclaré le chef des Azzurri, Roberto Scalfari – a, conformément à la position prise depuis la création de ce Conseil provincial, exprimé à plusieurs reprises le souhait de représenter une opposition constructive et collaborative dans l’importance de l’ensemble de la province territoire, c’est pourquoi – a ajouté Scalfari lors de l’examen des différents points à l’ordre du jour – nous nous abstenons sur le point 2, car nous ne voulons pas modifier le budget approuvé par le président justifié, car les interventions prévues pourraient être suffisamment planifiées à l’avance pour éviter de nouvelles augmentations des coûts supportés par l’entité ».
En ce qui concerne les points 3 et 4 de l’ordre du jour, se référant au règlement spécifique, Scalfari a souligné “la nécessité d’être impliqué dans la planification des travaux publics pour apporter une contribution efficace à l’identification des interventions”. Selon le chef de Forza Italia, le vote contre au Conseil provincial a été prononcé sur le point 6 de l’ordre du jour “également à la lumière du nouveau déficit de plus de 9 millions d’euros et des 12 millions découlant de l’OSL – a souligné Scalfari – que la reprise mettent gravement en danger l’équilibre de l’organisation et ouvrent les portes à un autre possible échec ».
Après avoir pris acte de la communication au Conseil Provincial du rapport de la Commission d’Audit, le groupe Forza Italia a finalement approuvé le rapport de la Présidente de l’UPI, Michele De Pascale, partageant l’esprit de la réforme “nécessaire pour donner un nouveau visage à la provinces, effectivement dépouillées de tout pouvoir et de toute vertu par la loi Delrio ».
Concrètement, les points de l’ordre du jour approuvés par le Conseil provincial et les explications de vote associées des conseillers individuels : « Modification du budget 2021-2023, année 2022 en exécution provisoire, en raison de l’application de l’excédent administratif limité supposé pour l’exercice budgétaire 2021, ressources limitées ». Pour : Solano, Fatelli, Mangiardi, Lacquaniti, Tomaselli, Centro. Se sont abstenus : Scalfari, Galeano, Leone, Pirruccio ; « Reconnaissance des dettes hors bilan et plan de couverture financière ». approuvé à l’unanimité; Programme biennal de passation des marchés de fournitures et de services 2022/2023″. Pour : Solano, Fatelli, Mangiardi, Lacquaniti, Tomaselli, Centro. S’abstiennent : Scalfari, Galeano, Leone, Pirruccio ; “Programme triennal de travaux publics 2022/2024 et liste annuelle des œuvres pour l’année 2022”. Pour : Solano, Fatelli, Mangiardi, Lacquaniti, Tomaselli, Centro. Abstentions : Scalfari, Galeano, Leone, Pirruccio.
« Rapport financier 2021 » ; Pour : Solano, Fatelli, Mangiardi, Lacquaniti, Tomaselli, Centro. Opposés : Scalfari, Galeano, Leone, Pirruccio.
“Rapport du Conseil de Surveillance”. Reconnaissance votée à l’unanimité.
“Rapport du Président de l’UPI : Construire la nouvelle province, des réformes nécessaires aux modèles à partager”. approuvé à l’unanimité.

Leave a Comment