Cyberpunk: Edgerunners, un premier aperçu de l’anime Netflix de Cyberpunk 2077

Netflix a dévoilé Cyberpunk : Edgerunners, l’anime inspiré du jeu vidéo CD PROJEKT RED Cyberpunk 2077, jetons un premier coup d’œil.

La tendance actuelle comprend les années 80, l’horreur de survie et le Cyberpunk. Les annonces de ces jours-ci, notamment le Summer Game Fest, le confirment, et surtout la Netflix Geeked week, une belle opportunité pour les fans de cinéma de salon de découvrir l’actualité future de la plus célèbre des vidéothèques numériques.

Dans le cadre du Jour 3 de cette semaine avec des annonces dédiées aux nouveaux produits d’animation, nous venons vous dévoiler la bande-annonce du très attendu Cyberpunk : Edgerunners. Directement des hommes de CD PROJET ROUGE vient une série entièrement consacrée à l’univers d’un RPG qui a transcendé le papier et est devenu culte parmi les joueurs.

L’effort n’est pas unidimensionnel et les Pôles de CD PROJEKT RED ont joint les énergies à l’équipe Déclencheur de studio, fondée par le duo Hiroyuki Imaishi et Masahiko Ōtsuka. Tous deux apportent avec eux la grande expérience acquise dans GAINAX, de l’époque de Neon Genesis Evangelion, jusqu’à Gurren Lagaan dont Imaishi était le directeur de la série. Et ce n’est que le passé de ce couple, qui a ensuite développé le parcours artistique de Trigger avec Kill La Kill et Little Witch Academia.

CD PROJEKT RED, après s’être associé à Netflix pour l’événement partagé WitchCon, revient un an plus tard pour emprunter une voie de communication unifiée pour la nouvelle bande-annonce de la nouvelle série animée, qui sortira en septembre 2022.

Nous donnons donc une premier regard sur Cyberpunk: Edgerunners

Enfin face à face avec les Edgerunners

Une image suggestive de Cyberpunk : Edgerunners

La série animée dédiée à l’univers Cyberpunk revient dans l’actualité en se montrant enfin après avoir été annoncée il y a quelques années. Les aventures s’inspireront du décor offert par le récent Cyberpunk 2077, dans un graphisme entièrement consacré à l’animation japonaise classique, stylistiquement liée à la tradition des dessins animés de l’équipe de développement japonaise.

Edgerunners est né à partir de bases de script “réalistes” dans le contexte de Cyberpunk, mais utilise le style graphique pour développer des animations extrêmes et folles, résultant en ce que les créateurs disent être une combinaison très originale. Les Aventures de Cyberpunk : Edgerunners raconte le décor de Ville de nuit d’une manière qui promet d’être inexplorée et inattendue.

Une scène quotidienne de Night City

Une scène quotidienne de Night City

D’après le synopsis, EdgeRunners poursuit : 10 épisodes les aventures d’un garçon nommé David qui lutte avec Night City, avec ses vices et ses difficultés. Le nôtre choisit de vivre comme un edgerunner, ou un mercenaire interdit, connu sous le nom de “Cyberpunk”. La proximité du jeu vidéo, encore fraîche dans l’esprit des joueurs, permet certes au public de se rapprocher de ce que seront les références et les citations. Ce ne sont pas des éléments nécessaires pour comprendre l’intrigue, tant et si bien que le directeur des travaux Hiroyuki Imaishi confirme que Cyberpunk : Edgerunners est un produit pour tout le monde, même ceux qui ne sont pas habitués à l’univers de CD Projekt RED.

Edgerunners Inc., dans l’univers Cyberpunk 2020, est une extension qui apporte Streetemps, ou une “agence de placement” pour edgerunners, basée sur l’appel à l’arme par l’adéquation des compétences de l’individu et non sur la communication de la mission. Sa nature « à la limite de la légalité » lui permet d’agir sans être interdit dans la ville, même s’il négocie selon des méthodes qui ne sont pas strictement orthodoxes. Nous pensons qu’un tel contexte accompagnera les aventures de David et du reste des personnages de l’aventure.

David le protagoniste et ses installations

David le protagoniste et ses installations

David c’est un petit garçon qui vient d’un quartier très difficile, est lié à sa mère et veut juste être accepté par le monde qui l’entoure, mais connaissant Night City, il est clair que ce scénario n’est pas prédestiné.

Lucie est l’autre protagoniste de l’aventure. Sa silhouette est plus mystérieuse, il a un passé flou qui cache plus de dangers que David ne serait prêt à affronter. Mais elle aussi se bat pour la liberté et pour ce qui lui tient à cœur. Pour recoller l’univers Cyberpunk il y a certainement du cyberware, c’est-à-dire les systèmes qui ont mené l’humanité de Night City, toujours en guerre entre évolution et injustice, dans un cycle de malédictions, et qui occuperont une place importante dans la narration des Edgerunners compagnie.

David utilise la capacité Sandevistan

David utilise la capacité Sandevistan

La sandevistanune compétence qui, après une injection d’adrénaline, accélère l’utilisateur à tel point que les témoins vivent une sorte de bullet time et David, comme d’autres personnages, en fait un usage intensif.

De la Dans les coulisses on y apprend que l’aspect de la figure des edgerunners qu’on veut développer dans la série est celui du pirate urbain qui revendique sa liberté personnelle, d’un homme qui ne peut pas changer l’équilibre de la ville nocturne, mais qui peut aussi lui assurer une place dans le chaos de la métropole. L’immersion dans le jeu et l’évolution du personnage laissent place à une vision plus profonde de la société et la relation qu’il entretient avec l’individu, dans le but de développer un pont de communication entre le décor et le public.

Les images montrées par l’événement

Une scène de Cyberpunk Edgerunners

Une scène de Cyberpunk Edgerunners

La bande-annonce commence avec ce qui est vraisemblablement le personnage principal, aux prises avec une personne nommée Katsuo, dont les intentions ne sont pas révélées. La scène passe ensuite à un système optique rapproché de ce que nous découvrirons plus tard en tant que netrunner Lucy, quelques instants plus tard engagée dans un piratage de dernière seconde, à l’instigation de deux acteurs de soutien nommés Maine et Kiwi.

Après cette première étape, la caméra se déplace vers le profil d’un secteur de Night City et un panneau qui mentionne Kiroshi, le fabricant de systèmes optiques le plus connu. A partir de ce moment, l’action progresse, le rythme triple d’intensité et cela se traduit par un climax d’images de plus en plus fortes et colorées, entre action à glacer le sang et farandole de couleurs de la métropole de jour, mais surtout mystère et charme de la nuit.

La profusion de scènes d'action que l'on peut attendre de la série

La profusion de scènes d’action que l’on peut attendre de la série

En plus de la bande-annonce, un petit extrait inédit duépisode 4, aux prises avec le Gang Maelstrom : un gang criminel voué au trafic de drogue, composé de fanatiques, reconnaissables à des implants terrifiants qui recouvrent une partie de leur visage. Après une impasse “mexicaine”, le groupe de criminels est vaincu par le nôtre, aux prises avec ce qui semble être un sauvetage complet. La scène est largement repensée en fonction de ce que l’on voit dans une scène très similaire présente dans le jeu vidéo, même si elle est largement dissociée dans sa réalisation technique.

À quoi s’attendre

Une scène de maternité lors d'une négociation à Night City

Une scène de maternité lors d’une négociation à Night City

Visuellement, les gars de Trigger ont porté le travail de CD PROJEKT RED avec Cyberpunk 2077 à un niveau esthétique totalement différent. Le style anime est un outil pour exagérer le facteur chromatique et l’intensité des images, ainsi que leurs tons. L’animation d’Edgerunners développe un sentiment « geek » mais populaire, bien éloigné de l’héritage d’enfance du genre dans les fausses images européennes typiques des productions outre-mer au tournant du millénaire. En un mot, selon les canons de l’anime japonais, Edgerunners prévoit de faire ce qui a été récemment fait sur Netflix par un autre produit d’origine de jeu vidéo, mystérieuxet qui semblent vouloir ouvrir une belle saison pour la transmédialité des IP ludiques.

Leave a Comment