La Juventus et Save The Children ouvrent le Point Lumière Lucento-Vallette !

Depuis 2018, la Juventus s’est associée à Save The Children pour protéger et protéger les mineurs et promouvoir des opportunités éducatives de qualité dans les quartiers les plus défavorisés et les zones manquant d’espace et de services pour les mineurs et les familles.

Ce partenariat, qui a débuté avec la campagne “Niveau Up Your Christmas” (exactement à l’occasion de Noël 2018), a une importante réalisation concrète dans le Punto Luce, le pôle éducatif 0-18 du quartier Lucento-Vallette de Turin, actif depuis 2021 et officiellement inauguré aujourd’hui, en présence du président Andrea Agnelli, Cecilia Salvai et Federico Chiesa, Ylenia Serra, garante de l’enfance et de l’adolescence de la région du Piémont, et celle de Daniela Fatarella, directrice générale de Save the Children Italie.

Une expérience concrète, dit-on, et les chiffres en témoignent : depuis 2021, conformément aux règles de confinement et de distanciation prévues par l’urgence sanitaire, le Punto Luce a accueilli plus de 500 enfants, filles et adolescentes et 200 mères, fiancées dans des activités régulières, avec une moyenne de 80 enfants et 20 adultes par jour, ainsi que plus de 500 parents qui, en cas de besoin, ont eu recours aux services de l’Aide juridique et sociale pour le soutien familial.

L’agrandissement, réalisé grâce à la collaboration de la Juventus, a permis de doubler la surface disponible, aujourd’hui de 1000 mètres carrés, permettant de créer de nouveaux laboratoires équipés pour la musique, la robotique et le codage, ainsi qu’un espace dédié aux activités avec jeunes et à l’Ecriture et au Street Art, et a réaménagé les espaces existants d’activités ludiques-créatives, de tutorat, d’invitation à la lecture et de navigation sécurisée sur le net, de théâtre, de ballet, de hip-hop et d’activités sportives dont, par exemple, le football lié au projet d’impact social de la Juventus “Gioca con Me”.

Non seulement cela : le nouvel Espace Mères intégré au Hub – avant d’être une petite structure séparée – a permis d’augmenter le nombre de mères et de jeunes enfants qui utilisent régulièrement des activités telles que la psychomotricité, le fitness, le massage néonatal, le jeu 1- 3 ans, des cours d’italien, de découpe et d’emballage ainsi que des activités de groupe et des entretiens d’accompagnement et d’orientation individuels.

Des activités qui deviennent encore plus importantes quand on considère que la pandémie a accru les inégalités même au sein des grandes villes, comme Turin. Lucento-Vallette est l’un des quartiers de Turin où se concentrent 30% des 15-29 ans et 45% des jeunes étrangers de moins de 14 ans de l’ensemble de la ville, et où les familles sont les plus exposées à la vulnérabilité économique et sociale. Apprendre, découvrir et expérimenter des talents et des passions, et acquérir les outils nécessaires pour grandir, sont des droits fondamentaux des plus jeunes, aidant des structures comme celles inaugurées aujourd’hui à pratiquer et à y aspirer.

«La Juventus s’est toujours engagée d’une part dans le monde des jeunes et de leurs familles, à travers le travail quotidien dans le secteur de la jeunesse et les académies, et d’autre part dans le domaine dans lequel elle opère. La collaboration avec Save the Children, un choix évident pour nous, s’inscrit dans ce processus de développement et nous en rend très fiers. Avec le soutien de Save The Children, nous avons contribué à protéger les mineurs qui sont impliqués dans nos activités au quotidien en établissant notre Politique de Protection de l’Enfance dans le but de les protéger de toute forme de comportement inapproprié et d’abus ; nous avons également mené conjointement les démarches délicates nécessaires pour assurer des activités qualifiées pour une bonne approche de la croissance des enfants avant même les institutions, dont le football ».

Ce sont les mots du président de la Juventus, Andrea Agnelli, qui poursuit : “Dans la région de Turin, en revanche, après l’agrandissement et le réaménagement du Punto Luce, la Juventus s’est également engagée à accompagner les activités annuelles avec sa contribution, car nous sont convaincus que la durabilité est un élément essentiel pour apporter un changement significatif Les activités familiales, scolaires et parascolaires sont fondamentales pour la croissance : ce centre représente un lieu de grande impulsion pour la croissance, une opportunité unique pour de nombreux garçons, filles et adolescents qui pourront découvrir et cultiver leurs talents et leurs rêves. Les rêves sont importants, et la présence de Cecilia et Federico aujourd’hui le confirme et raconte aussi comment, pour réaliser les rêves, il faut de la persévérance et du dévouement : ici, les filles et les garçons auront les outils et gagneront la confiance en soi nécessaire pour prévoir son avenir dans une période aussi difficile ode”.

Cecilia Salvai et Federico Chiesa le confirment également : “Il faut rêver, c’est important : plus on rêve grand, plus on a de chance d’accomplissement qui marque toute sa vie – dit Cecilia – j’en ai réalisé beaucoup, et j’ai encore à toujours autant que “.

“J’ai eu la chance de poursuivre mes passions – ajoute Federico – Grâce à la Juventus et à Save the Children, les jeunes peuvent rêver et grandir grâce au sport, qui est éducation, entraînement et discipline, essentiels à l’apprentissage des valeurs.”

Ainsi Daniela Fatarella, directrice générale de Save the Children Italie : « La forte présence de garçons et de filles, de filles et de garçons qui peuplent ce quartier est une ressource énorme, et c’est pour eux que, grâce au soutien de la Juventus avec qui nous partageons cet objectif ambitieux mais possible, nous avons décidé de renforcer le Punto Luce et le Spazio Mamme que Save the Children a commencé ici en 2014, en collaboration avec l’association Vides Main. une coopération étroite avec les familles, les écoles, les services publics et autres associations de la région. Pendant la période la plus difficile de la pandémie, nous n’avons jamais interrompu nos activités, nous nous sommes organisés pour le faire même à distance et ne pas laisser d’enfants derrière nous, et nous avons intensifié le soutien , même matérielles, aux mères et aux familles les plus nécessiteuses, mais avec la Juventus, qui a été courageuse Afin de toujours nous soutenir beaucoup, nous avons décidé de profiter de cette période également pour agrandir et réaménager les espaces, et être prêts à recommencer avec encore plus d’activités, et la possibilité d’en avoir une chaque jour un plus grand nombre de personnes avec une gamme intégrée de services pour de nombreuses familles utilisant à la fois le Spazio Mamme et le Punto Luce. Ce que nous faisons ensemble, c’est un travail contre la pauvreté scolaire et contre les inégalités : ici il y a un grand capital humain, qui doit grandir et développer ses talents, et ici on aide et on oriente, avec de nombreuses activités parascolaires. Nous devons nous assurer que l’endroit où nous sommes nés ne détermine pas l’avenir.”

La garante de l’enfance et de l’adolescence de la région du Piémont, Ylenia Serra, a ajouté : “Cet espace représente une mise en œuvre concrète de la manière de garantir aux enfants et aux jeunes les droits fondamentaux, tels que l’éducation, la formation mais aussi le jeu, à travers la pratique d’activités parascolaires très sont importants pour la croissance psychophysique. Réunir différentes compétences est quelque chose qui fait la différence et cet endroit le prouve : ici, il y a beaucoup d’attention pour les enfants et les jeunes et pour leur avenir”

Leave a Comment