L’annonce de l’accès au crédit sur stocks est attendue aujourd’hui

Expire aujourd’hui, le 10 juin la date limite d’envoi du communication avec l’administration fiscale pour l’accès à la réduction de la taxe sur les stocks du stock accumulé par rapport à la période imposable au 31.12.2021.

Pour accéder au CD bonus pour le textile, la mode et les accessoires Fondé parArticle 48-bis du décret législatif 34/2020 (appelé décret de redémarrage) et ses modifications ultérieures, qui affectent les entreprises actives à la fois dans le les secteurs manufacturiers caractérisés par la saisonnalité et l’obsolescence des produits (textile et mode, chaussures et maroquinerie), tant dans les secteurs connexes de la distribution, il est en effet il est nécessaire de communiquer avec l’administration financière, par voie électronique, l’augmentation de la valeur des stocks définitifs au-dessus de la moyenne des trois années précédentes et le crédit associé.

Aussi les personnes dont la période d’imposition ne coïncide pas avec l’année civile, qui n’ont pas encore clôturé la période d’imposition en cours au 31.12.2021doit procéder à l’envoi de la notification au plus tard aujourd’hui, précisant le crédit d’impôt dû sur la base du les stocks de clôture qu’il est prévu d’enregistrer.

Le crédit d’impôt est dû dans la mesure théorique de 30% de la valeur des stocks définitifsdéterminée sur la base deArticle 92, paragraphe 1, Tuir de la période imposable en cours au 31.12.2021 est supérieure à la moyenne de la même valeur enregistrée au cours des trois années précédentes (pour les sociétés dont l’exercice fiscal coïncide avec l’année civile, la période triennale 2018-2020).

La méthode et les critères d’évaluation des stocks de clôture, dans la période imposable en cours au 31.12.2021 et dans les trois années précédentes, elles doivent s’inspirer du principe d’homogénéité.

La prestation effectivement due peut s’avérer inférieur à ce qui était quantifié dans la communication, en raison de l pourcentage réellement utilisable qui sera annoncé lors d’une mise à disposition ultérieure par le directeur des revenus, sur la base des candidatures reçues et du plafond de dépenses pour l’année 2022 égal à 250 millions d’euros.

Le crédit d’impôt sur les stocks est comptabilisé uniquement dans le cadre de la section 3.1 de la communication de la Commission européenne C (2020) 1863 final, du 19.03.2020, contenant le “Cadre temporaire pour les mesures d’aide d’État visant à soutenir l’économie dans le contexte d’urgence actuel lié au COVID-19il n’est pas possible d’utiliser les plafonds supérieurs prévus à l’article 3.12

Le crédit d’impôt ne peut être utilisé qu’à des fins de règlement, dans les périodes postérieures à la période d’accumulation et même après la première, sur la base des récentes modifications apportées au paragraphe 3 deArticle 48-bis, décret législatif 34/2020 dearticle 10-sexies DL 21/2022 (soi-disant décret ukrainien): “Le crédit d’impôt visé au paragraphe 1 ne peut être utilisé qu’à titre de compensation conformément à l’article 17 du décret législatif du 9 juillet 1997, n. 241, dans les périodes fiscales suivant celle d’acquisition

Tel que précisé par l’Agence du revenu sur son site institutionnelIl est donc également possible d’utiliser le crédit lié à la période imposable en cours au 10 mars 2020, si déjà autorisé, o en cas de communications sous contrôle anti-mafia envoyées du 29 octobre 2021 au 22 novembre 2021 mais jugées incomplètes, à condition que la communication complémentaire ait été envoyée† lors du remplissage du formulaire de paiement F24, l’année 2021 doit être saisie dans le champ “année de référence”

L’avis d’accès au crédit a été modifié le 06.05.2022, après adoption du modèle d’auto-déclaration pour l’aide Covid, qui prévoit :

  • une déclaration au lieu d’un affidavit simplifié car elle ne concerne que le respect des nouveaux plafonds (à vérifier également en tenant compte du solde de stock) de l’article 3.1 du cadre provisoire, qu’elle ne pourra remplir une fonction de substitution à l’auto-déclaration générale ;
  • l’introduction de la case “montants à payer” où il faut indiquer le montant que le bénéficiaire a l’intention de rembourser en diminuant le crédit sur stocksen cas d’utilisation de l’aide d’État visée à l’article 1, paragraphe 13, du décret législatif 41/2021 au-dessus des plafonds applicables temporaire (applicables jusqu’au 27.01.2021 et ceux saisis au 28.01.2021) visés aux sections 3.1 et 3.12 du Châssis temporaire

De plus, le modèle a été mis à jour inclure l’extension du champ d’application de la subvention, avec les codes Ateco 47.51, 47.71, 47.72 du commerce de détail d’articles du secteur textile et mode, chaussures et maroquinerie, suggéré parArticle 3, paragraphe 3, DL 4/2022 (appelé décret Sostegni-ter).

Enfin, il faut se rappeler qu’au soleil sociétés non soumises au contrôle légal des comptesla la cohérence des inventaires doit être certifiée par un commissaire aux comptes ou un cabinet de commissaires aux comptes inscrit dans la section A du registre visé auArticle 8 du décret législatif 39/2010

Leave a Comment