Un enfant et ses émotions dans le jeu de fin d’année

Vendredi 27 mai, dans la grande salle du École primaire “M. Ortigara “d’Asiago”les élèves de la Classe 3^D à temps plein Traditionnellement, ils préparaient un réveillon du Nouvel An pour les parents, la famille et les amis, ce qui s’est avéré très simple, mais plein d’enthousiasme. Le thème, un enfant et ses émotions : une histoire qui parle d’inclusion, de diversité dépassée et de connaissance profonde de l’âme humaine.

Ci-dessous, l’histoire de la pièce jouée par la plume de Serenella Di Bartolo, déléguée de classe.

Ce “projet” intitulé “SIX GOLF DANS MON CŒUR” est né de la volonté de tous les professeurs de l’équipe de créer quelque chose qui permettrait aux familles de participer au parcours sur les émotions réalisé au cours du deuxième trimestre. Les enfants et les enseignants ont commencé cette aventure sur les émotions en se posant des questions. †Est-ce que nous nous sentons parfois si heureux que nous commençons à chanter et à sauter sur le lit, même quand il est minuit et que quelqu’un crie que les voisins dorment ?” Ou, “Nous nous sentons si tristes que nous fondons en larmes même si nous ne voulons vraiment pas† Pendant ces trois années d’école, ils n’ont vécu que partiellement en présence, chaque matin, dans l’agora, enregistrant leurs émotions en parlant de ce qu’ils ressentaient à ce moment-là ou de ce qui les avait rendus tristes, heureux, inquiets la veille. Tommy, l’enfant qu’ils ont rencontré dans le conte de fées qu’ils ont lu, ces choses se sont produites plusieurs fois, tout comme nous, et il a donc eu une certaine idée dans la tête… Dans cette histoire, cependant, il n’y avait pas que Tommy Là il y avait aussi d’autres personnages et notamment six gobelins mignons et drôles qui les faisaient rire et s’envoler vers des endroits étranges et drôles avec l’imagination. Mais qu’est-ce que les gobelins ont à voir avec Tommy ? tu vas dire. On l’a découvert puis on a participé avec nos enfants dans l’histoire de Rosalba Corallo intitulée “Six elfes dans mon cœur” et avec les personnages du livre, nous avons vécu une aventure fantastique !

Les enseignants, travaillant en équipe et chacun selon leurs propres compétences, ont essayé de créer les conditions nécessaires pour répondre aux besoins de formation des étudiants, en traduisant les Indications Nationales pour le Curriculum en un projet de travail didactique, en tenant compte de la situation réelle des étudiants. classe et de chaque élève, de ses capacités, de son besoin et de son besoin de s’exprimer de différentes manières. Tout cela a aidé les enseignants à démarrer les activités de laboratoire.

Les activités de laboratoire leur ont permis de découvrir les capacités expressives de leurs élèves qu’ils ne connaissaient pas et qui ne se seraient jamais manifestées immobiles sur les bancs de l’école. Ils ont vu et découvert leurs élèves d’une manière différente, car ils connaissaient et pouvaient exprimer leur “je” le plus caché avec les activités proposées, surmontant les inhibitions dictées par la timidité et la peur d’être jugé. Ce que les enseignants ont voulu souligner, c’est qu’aucun des enfants n’a eu de rôle, chacun a pu choisir ou accepter ce qui lui était présenté. Des talents cachés à cultiver se sont révélés qui ont agréablement surpris les professeurs et certainement surpris les parents et toutes les personnes présentes le soir.

L’objectif principal de l’activité était de sensibiliser les jeunes à la valeur de la diversité, une diversité non seulement physique, mais aussi d’idées, de sentiments et d’émotions, bref, une diversité perçue à 360° qui doit être vue comme un enrichissement et pas comme motif de division ou d’exclusion. Il n’est pas toujours facile de réunir des idées et des personnalités différentes, mais cette expérience, qu’ils ont partagée intensément et appréciée de tous, a montré clairement que tout est possible, croyez-le !

De l’imagination collective des enseignants et des enfants, un livre est né qui résume le conte de fées et contient leurs émotions. De plus, la scénographie a été réalisée avec des dessins illustrant les émotions exprimées à l’aide de différentes techniques (aquarelle, collages, feutres, tissu, etc.). Toutes les activités proposées visaient à sensibiliser les enfants à leurs émotions afin de mieux les connaître et apprendre à les contrôler avec différentes stratégies. Les enfants ont exprimé ce qu’ils ressentaient de différentes manières : dessin, dialogue, musique, mouvement, dramatisation et écriture, impliquant différentes disciplines.

La soirée s’est terminée par le chant et la danse de la chanson “Get an Emotion” qui a ému toutes les personnes présentes et a fait que tout le monde, parents, enseignants et enfants, se sentait comme une équipe formidable.

La déléguée de classe Serenella Di Bartolo
(au nom des parents)

Leave a Comment