Beatrice Lucchesi remporte le prix Andersen, voici tous les lauréats de la 55e édition. Béatrice Lucchese triomphe – Lavocedigenova.it

Parmi les personnes présentes, Valentina GhioMaire de Sestri Levante, Maria Elisa Bixioconseiller à la culture, Lydie Raveraprésident du jury du prix, Marcello Massuccodirecteur de Mediaterraneo Servizi et directeur général du Festival Andersen, Marina Petrillodirecteur artistique du festival, Alessandro BergonzoniTémoignage du prix, Nicola Square de Médecins Sans Frontièrespartenaire caritatif du festival, des autres juges et des institutions.

Pour cette édition, 826 sont venus de toute l’Italie et de l’étranger et après la première projection technique, 706 œuvres ont été lues par le jury, dont 329 contes de fées pour la section adulte, 119 pour enfants, 134 pour enfants, 10 pour enfants, 74 signé par des écrivains professionnels. 28 romans graphiques et 12 contes de fées en langues étrangères arrivés en anglais, arabe et espagnol ont également été évalués.

C’est Beatrice Lucchesi de Lucca de vgagnant du 55ème prix pour la section Adulteconquis grâce au conte de fées “C’est l’affaire d’un instant« Pour ces raisons : jeun conte de fées se distingue par sa capacité ingénieuse à affronter sous une forme légère et ludique, mais pas par cette forme superficielle, l’un des mystères les plus impénétrables de la réalité physique, le temps qui enveloppe et engloutit tout. Dans l’aventure agitée de Tic, un moment transformé par l’histoire imaginative en une sorte d’enfant qui est inexorablement obligé de courir à une vitesse vertigineuse et de se reproduire sans cesse, le sentiment intime de vide qui imprègne la vie de chacun de nous se reflète : une vie dans vol en avant perpétuel, n’ayant jamais le temps de vivre vraiment quoi que ce soit. Mais dans la découverte finale de l’instant chargé de sens, le jeu, le sentiment authentique, la poésie et la réflexion occuperont le temps et le rendront heureusement humain.

Pour le section des écrivains professionnels remporté par Claudio Gobbetti de Cernusco sul Naviglio (MI) avec le conte de fées inédit “Le carrousel – L’incroyable histoire de Sara et Teopour la puissance mélancolique avec laquelle il laisse percer le drame de la réalité dans le monde enchanté de l’enfance. Parce qu’il a su représenter ce monde et convoquer l’un des objets les plus obsolètes et en même temps éternels : le Carrousel. Teo est un poney en bois qui court depuis des générations, Sara une fille juive de quelques années. Leur bonheur, leur partenariat, leur amitié est basée sur le fait que Sara parle à son jouet et que son jouet la comprend. Quand la méchanceté des pires adultes empêche Sara de continuer à jouer, de la retrouver, Teo s’échappe du manège et se rend dans une bière blonde lointaine. Cette douce histoire est plus facile à croire que cette histoire d’horreur qui fut la persécution de toute une nation, le meurtre de milliers d’enfants innocents. Pour le courage dont a fait preuve le choix de raconter aux plus petits, en même temps qu’une histoire douce et inventée, une histoire vraie. C’est terrible. Cela ne devrait jamais se répéter.

La Trophée “Baia delle Favole” est allé à Genève Van Deflor à Paris qui a concouru dans la catégorie Adultes avec le conte de fées inédit “Processus LUP» Et a conquis le jury avec un texte d’une grande originalité et plein d’humour. Les drôles de personnages qui le peuplent suscitent la sympathie du lecteur dès leur première apparition. La brièveté montre comment une scène agréable et efficace peut être habilement mise en place avec quelques “touches” pointues. Le style est simple et fluide, toujours agréable. Les grands-parents qui se souviennent des grands contes de fées du passé auxquels l’auteur fait référence auront l’occasion de les raconter à leurs petits-enfants et d’en profiter.

Il a gagné, pour le rubrique « Illustrateurs“, Aalia Ashraf du Royaume-Uni avec”Le cauchemar de NinLes cauchemars de Nin) avec la motivation suivante : Nin est dans l’embarras d’affronter ses peurs, mais il lutte non pas pour les vaincre comme le cliché l’imposerait, mais pour les connaître et les voir sous un aspect moins terrifiant, nous disant que ce qui est terrifiant ne l’est que parce que nous ne le faisons pas. je ne sais pas encore. Le style coloré étonne dans les inventions et capte les tendances et les saveurs du moment ; style que les enfants semblent apprécier dans les différents médias où les représentations similaires sont rejetées.

La partie “Conte de fées étranger“J’ai vu le triomphe de Sylvie Patience de Santa Cruz gagner avec”saut de jade” Pourquoi le goût de la magie, ingrédient indispensable de nombreux contes de fées célèbres, s’harmonise avec l’histoire dans laquelle le personnage principal – un enfant timide – rêve de pouvoir enfin sauter plus haut que ses camarades de classe. Même la fin est résolue de manière experte et le reste de la capacité de narration est excellent

Les prix pour les catégories “Piccini”, “Bambini” et “Ragazzi” ont été décernés :

à Agata Ferraro (5 ans) de Cittadella (PD) et Micol Scandolara (4 ans) de San Martino di Lupari (PD) pour le conte de fées”Le pigeon aux lunettes de soleil”† Motivation du jury : pour la sympathie et l’originalité dans le traitement des thèmes du désir et du sens de la justice. Il a une structure et un rythme d’histoire bien soutenus et engageants. Un jeu de couleurs habile, une tension narrative équilibrée avec une fin bien construite font de “Le Pigeon aux lunettes de soleil” un exercice d’une délicatesse fantastique, admirablement voué au plaisir de retrouver ce qui a été perdu.

À Anna Chiara Perrina (11 ans) de Piacenza pour le conte de fées “Une (belle) amitié improbable”† Motivation du jury : le conte de fées vous fait rêver de la possibilité de nouer des amitiés sincères et durables qui étaient initialement inimaginables et impossibles. Une fourmi qui prend peur apprend à vivre avec une autre d’une classe différente et convainc sa communauté de construire son quotidien sur la rencontre, l’acceptation et la collaboration fructueuse avec une petite araignée spéciale, Marino. C’est la vraie richesse que l’on peut déduire de la fable écrite dans un langage agréable : une ouverture humaine et culturelle à tout être vivant.

À Beatrice Facchin (17 ans) de Mogliano Veneto (TV) pour le conte de fées “Catherine et l’enfant de papier”† Motivation du jury : le conte de fées raconte avec délicatesse et émotion sincère comment une petite fille doit surmonter quelque chose qui n’a pas d’explication et qui ne le sera jamais. C’est le doux pouvoir des êtres chers, personnifié par un enfant de papier curieux, qui aidera le protagoniste à grandir, à avancer et à garder comme des talismans les objets qui font référence aux doux souvenirs des moments que nous avons passés ensemble. L’objet qui lie la protagoniste à sa grand-mère est un livre de contes : le mur imaginaire qui sépare souvent lecteur et narrateur s’effondre. La narration est prenante, mais douce et… Elle fait aussi rêver.

Des contes de fées ont également été signalés

“Unis et plus forts” que la maternelle Ri Basso – Institut complet Della Torre (section Verdi) de Chiavari (GE) pour le tronçon Piccini

« Ippo, le roi de l’école » par le IV A Mameli – Brescia IC Ouest 2 pour la section Enfants

“Livres contre eBook” par Pietro Pavésic (11 ans), Emilio Pellizzari (14 ans) e Chiara Tedeschic (12 ans) de Milan pour la section garçons

“Sirène” par Daniela Bucci d’Asti pour la section adulte

“Вetsy The Musicar” par Micaela De Nicolas de Pescara pour la section Contes étrangers

“La princesse et la brume” de Emilie Telios de Catanzaro et Letizia Memolic di Prato pour la section Illustrateurs

« L’histoire vraie » de Donatella Bindi Mondaini de Florence pour la section des écrivains professionnels

Félicitations à tous les gagnants et à tous les gagnants!

Une collection d’histoires lauréates du 55e prix Andersen-Baia delle Favole sera créée, imprimée et expédiée.

Le Andersen Festival et Andersen OFF se poursuivront jusqu’au 19 juin (le www.andersensetri.it le programme téléchargeable).

PROGRAMME DU FESTIVAL ANDERSEN DU DIMANCHE 12 JUIN 2022

De 10h00 à 19h00 – Piazza del Comune – TENTE EXPÉRIENTIELLE MSF. Atelier gratuit.

De 12h00 à 22h00 – En tournée – L’IMBARAZZO DELL’INFINITO avec le Ateliers Papages† Expérience réservée aux spectateurs. Les réservations peuvent être faites sur www.andersensestri.it, au point d’information de la municipalité de 15h00 à 18h00 ou à l’entrée du spectacle.

De 15h à 18h – Place de la Mairie – MSF4KIDS de MSF. Jeu/activité pour les enfants de 6 à 10 ans. Un voyage pour découvrir la solidarité et l’empathie. Entrée libre.

17h00 – Salle Agave du Monastère Annunziata – CAPRICCIOLÒ rencontré Théâtre par un fil† Spectacle pour les enfants de 4 à 12 ans. Entrée libre et gratuite.

18h00 – Terrazza del Fico au Monastère de l’Annunziata – ÉCRIVEZ UNE HISTOIRE avec Sergio Badino, leçon de réunion sur l’écriture de contes de fées. Entrée libre et gratuite.

De 18h00 à 20h00 – Esedra di Santo Stefano – TOUT PASSE, TOUT RESTE Gabriella Salvaterra et le théâtre spécifique SST-Sense – Expérience immersive en milieu naturel. Les réservations peuvent être faites sur www.andersensestri.it ou au point d’information de la municipalité de 15h à 18h. Attention: Après l’achat du billet, veuillez contacter le numéro 3497765123 pour convenir de l’heure d’entrée de chaque participant.

18h30 – Ruines de Santa Caterina – LA GINESTRA avec Mario Biagini et l’Académie de l’Incompiuto† Entrée libre et gratuite.

18h30 – Baia del Silenzio – LES RÉPERCUSSIONS DES CONFLITS ARMÉS SUR LA POPULATION CIVILE débat par Médecins sans frontières† Entrée libre et gratuite

De 18h30 à 21h30 – Piazza Matteotti – Je vis dans une bulle de Teatro del Piccione et Doasco Performing Art† Spectacle visuel pour tous. Gratuit et gratuit.

19.00 – Piazza del Comune – TINGRAN del Funa collectif† Spectacle de danse verticale. Visionnement libre et gratuit.

19h30 – Ruines de Santa Caterina – DIALOGUE entre Mario Biagini et Florinda Cambria† Entrée libre et gratuite.

20h30 – La Baie du Silence – Concert de . Antonio Fara† Entrée libre et gratuite.

21h00 – Baia delle Favole – ALLEZ OÙ VOUS AIMEZ concert de Vasco Brondic† Première nationale. Les réservations peuvent être faites sur www.andersensestri.it, au point d’information de la municipalité de 15h00 à 18h00 ou à l’entrée du spectacle.

21h00 – Monastère de l’Annonciation – FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM POUR ENFANTS ET JEUNESSE CACTUS† Présentation par Alessandro Stevanon, metteur en scène et directeur artistique, et projections. Entrée libre et gratuite.

21h30 – Ruines de Santa Caterina – SIMPLICITÉ IMPLIQUÉE avec Marta Cuscuna† Les réservations peuvent être faites sur www.andersensestri.it, au point d’information de la municipalité de 15h00 à 18h00 ou à l’entrée du spectacle.

22h30 – La Baie du Silence – CONCERT avec Sonosem† Entrée libre et gratuite.

Leave a Comment