Bergamasca Community Foundation : Cours d’italien pour les enfants ukrainiens (et atterrit dans le métaverse)

“DigEducati Ukraine”un projet axé sur la médiation culturelle et les activités d’intégration pour les enfants ukrainiens, hébergé à Bergame, se développe et atteint quatre villes de la province : Tréviglio Clusone Pour de vrai Et zogno

Né dans le sillage de ‘DigEducati’ – le projet de Création de la Communauté Bergamasquepayé par Fondation Cariplo . Et Entrepreneuriat social avec les enfants dans le cadre du Fonds de lutte contre la pauvreté éducative chez les jeunes, qui vise à réduire la fracture numérique entre les enfants âgés de 6 à 13 ans en situation de vulnérabilité dans la province de Bergame – l’initiative ‘DigEducati Ukraine’ s’est fixé l’objectif – en collaboration avec laBureau scolaire provincial et le Coopérative Ruah – soutenir l’intégration des enfants ukrainiens par des actions d’alphabétisation et de médiation culturelle.

Commencé en Point Communautaire Boccaleone – mis en place dans la bibliothèque du district de Bergame -, le projet s’étend à d’autres municipalités impliquant les points communautaires respectifs, afin de permettre aux petits Ukrainiens hébergés dans ces zones d’accéder aux activités du projet et de nouer des relations avec d’autres enfants, en facilitant intégration avec les pairs.

Des cours d’alphabétisation sont en cours

Dès leur arrivée en Italie et jusqu’à la fin de l’année scolaire, les filles et les garçons accueillis dans les écoles de notre province ont pu suivre des cours d’alphabétisation en italien. Cependant, la fin de l’année scolaire n’enlève rien à la nécessité de poursuivre l’activité d’apprentissage des langues, indispensable pour socialiser les enfants et préparer la rentrée scolaire, en septembre.

La Fondation de la Communauté de Bergame, grâce au Fonds “Aide à l’Ukraine”, répond à ce besoin et, en répondant à la demande des écoles de la région de Bergame (y compris les municipalités de sorisole Et Tour Boldone) a organisé des cours d’alphabétisation d’été, qui auront lieu dans la ville, mais seront ouverts à toutes les filles et tous les garçons qui sont les bienvenus dans les communes de la province.

Les cours, auxquels environ 75 enfants entre écoles primaires et secondaires participeront dans un premier temps, seront dispensés en collaboration avec Coöperatie Ruah par des enseignants expérimentés et des médiateurs culturels. Les cours comprennent deux rendez-vous par semaine, dans des écoles également facilement accessibles en transports en commun.

A la fin de l’été, avec la rentrée, les cours d’italien seront intensifiés pour préparer les enfants à la rentrée, puis se poursuivront tout au long de l’année pour accompagner les parcours d’apprentissage.

‘Digeducati’ débarque dans les métaverses

L’éducation numérique continue également à expérimenter un espace virtuel innovant que ‘DigEducati’ a organisé en mettant en place un Point Communautaire virtuel sur Robloxune plateforme numérique qui propose divers jeux vidéo, très appréciés des enfants et des très jeunes enfants.

Dans l’environnement virtuel, les joueurs se déplacent à travers des avatars, c’est-à-dire des personnages créés par les joueurs eux-mêmes dans l’espace de jeu de la plateforme. Dans un décor élaboré jusque dans les moindres détails, le joueur vit différentes expériences et actions : jeu, aventure, ou vie quotidienne, comme faire des achats, échanger des objets, utiliser des outils, etc.

Dans cet environnement numérique, dans le nouveau Community Point virtuel sur Roblox, les jeunes joueurs peuvent rencontrer des enseignants DigEducati – également sous forme d’avatars – qui leur proposeront des activités et des opportunités de relations. En conséquence, les enfants acquièrent des informations sécurisées et des compétences pour utiliser correctement le Web.

Le projet relève ainsi le défi du métavers – une dimension qui unit réel et virtuel – et offre aux jeunes une opportunité de formation supplémentaire à travers les outils qu’ils utilisent au quotidien.

Pour construire une relation utile et nécessaire entre réalité virtuelle et vie réelle, le Point Communautaire sur Roblox lancera à partir du 27 juin un jeu-concours éducatif destiné à encourager une large participation aux activités DigEducati : les gagnants seront invités à retirer leur prix au plus proche Community Point, où ils peuvent rencontrer les opérateurs du projet et discuter des activités possibles pour eux (pour plus d’informations sur le projet ‘DigEducati’: www.fondazionebergamo.it/digeducati).

Deux jours de formation à Daste

Pour se tenir au courant des dernières nouveautés du monde numérique, la Fondazione della Comunità Bergamasca organise deux jours les lundi 13 et mardi 14 juin de 8h45 à 18h, au Centro Cultural Daste Bergamo (via Daste en Spalenga, 13 formations pour plus plus de 60 opérateurs – éducateurs, bibliothécaires, enseignants – impliqués dans le projet ‘DigEducati’.

Au programme du lundi 13 juin au matin, une étude approfondie sur “Virtual Community Point : Roblox et le métaverse” par le journaliste et communicant expert sur le sujet Gianluigi Bonanomi (de 9h à 11h) et sur “La Bibliothèque numérique : MLOL et Madeleines” par Véronique Novali du réseau des bibliothèques de Bergame (du 11 au 13).

Dans l’après-midi, cependant, il y a une attention (de 14h à 18h) sur « Connecter les communautés onlife. Idées et considérations issues de l’expérience », avec Marco RondonottiThérèse Soldini Et Gaïa Del Negro des Méthodes.

La journée s’ouvre le mardi 14 juin avec la rencontre « Enfants et prairie médiatique. Orientation entre consommation de contenus numériques et langues émergentes », édité par Roberta Franceschetti et Elisa Salamini di Mamamò (de 9h à 10h), suivi de “Information et podcasting” d’Odemà. LA

les participants sont ensuite divisés en groupes et participent à des ateliers en dernière partie de matinée et d’après-midi : “Graphics Lab : Faire ses premiers pas dans le graphisme avec Canva”, par Alessandra Stevanin par Mamamò, “Laboratoire vidéo : premiers pas dans la création de vidéos avec Filmora”, par Christian Torelli par Mamamò et un cours de podcasting par Odemà.

La collecte de fonds pour l’Ukraine se poursuit

Pendant ce temps, la collecte de fonds “Aid for Ukraine” se poursuit. De nombreuses institutions, organisations, associations professionnelles et entreprises privées de la région de Bergame se sont jointes à la campagne. Le montant atteint à ce jour est de 1 318 132 euros,

« DigEducati ne serait pas en mesure d’intercepter efficacement les nouvelles générations si elle ne les rejoignait pas là où elles se trouvent : les mineurs passent désormais beaucoup de temps en ligne et utilisent des plateformes web qui sont pour eux des espaces authentiques pour rencontrer leurs pairs, et c’est un phénomène dont nous devons tenir compte – commente-t-il Osvaldo Ranica, président de la Fondation communautaire de Bergamasque -. Avec l’ouverture de notre Community Point virtuel, nous avons décidé de relever le défi que représente ce qu’on appelle désormais le métavers, d’essayer de mener à bien ici aussi notre tâche formative et pédagogique, en insistant sur l’importance d’un équilibre entre le réel et le souligné virtuellement. Sur la plateforme Roblox ils pourront nous trouver et grâce à ce point d’entrée ils pourront entrer en contact avec des personnes compétentes qui pourront les aider à utiliser correctement la technologie ».

Pour pouvoir faire tout cela, il faut d’abord une formation : « Parce que ce sont des questions complexes et en constante évolution – poursuit Ranica -. d’où l’idée des deux jours à Daste pour les opérateurs DigEducati. En attendant, nous gardons l’accent sur les enfants ukrainiens fuyant la guerre : la présence de médiateurs culturels également dans les points communautaires de la province rend les projets lancés par la Fondation plus larges et capables d’atteindre un nombre croissant d’enfants. L’activation des cours d’alphabétisation, y compris durant l’été, vise à favoriser de plus en plus l’intégration des jeunes réfugiés dans nos communautés. Le besoin ne s’arrête pas; la situation qui se présentera en septembre est actuellement imprévisible et il convient de prêter attention à la collecte de fonds “Aide à l’Ukraine”: seule la générosité des donateurs – conclut-il – nous permettra de répondre efficacement aux besoins qui se présentent. toi-même”.

Leave a Comment