Basket, Scafati toujours ko contre Cantù : la Serie A continue PalaMangano

PEINT. La Serie A dépasse PalaMangano et se jouera mardi soir à 20 h 45 dans le match 5. Sans Daniel blessé et avec Clarke seulement utilisée quelques minutes en raison de ses conditions physiques précaires, Givova Scafati a résisté à l’impact aussi longtemps qu’elle l’a pu à Pala Banco Desio lors de la course 4, a ensuite cédé sa place à 77-68, bien qu’ayant quitté le terrain la tête haute, sachant qu’il avait tout donné. Acqua San Bernardo Cantù avait le mérite d’avoir tiré avec de meilleurs pourcentages, tant sur le terrain que sur le terrain libre, et le rythme dicté dans la partie centrale du match au cours de laquelle les adversaires ont cédé, a subi ce partiel qui n’a ensuite jamais été complètement récupéré, malgré les efforts acharnés consentis avec sacrifice, abnégation, fierté et dignité à la sirène, même si le résultat final semblait déjà écrit.

LE MATCH

Beaucoup de galère et quelques points dans les premières minutes de jeu où le score reste équilibré (2-2 à 3′). La bonne défense scafat de Cournooh et Ikangi et le choix judicieux des solutions de tir valent le 2-6 dans la 4′. Les invités tiennent le rythme, attaquent statiquement et tentent de garder la tête de la contestation (5-11 à 7′). C’est un défi dans le défi entre Monaldi et Stefanelli, qui lui redonnent un nouveau souffle avec un coup de poing et une réaction de part et d’autre (10-14 à 8′). L’entraîneur Rossi essaie également d’aligner Clarke, clairement hors de forme, et le rappelle sur le banc peu de temps après. Son remplaçant, Parravicini, écope d’une faute antisportive coûteuse qui permet à son équipe de clôturer la première fraction avec une avance de 14-18. Les triplés de Parravicini et Cournooh permettent aux Gialloblù de garder le nez en avant (16-24 à 12′). La bonne défense scafatese fait toute la différence, surtout en tête-à-tête, tandis que dans l’autre demi-terrain la Brianza ne parvient pas à vaincre l’homme avec continuité, du moins jusqu’à ce que Bryant s’engage (21-14 à 24′), laissant Coach Rossi le chrono doit s’arrêter pour régler sa zone. En attaque, Monaldi et De Laurentiis marquent (21-29 à 16′), mais l’Américain Bryant est surtout inspiré (26-29 à 18′), puis trouve le soutien de Da Ros qui marque en attaque grâce à l’attaque de les scafatese 7 points d’affilée, ce qui vaut l’avantage 33-31 de Cantù à la pause.

Au retour des vestiaires, Acqua San Bernardo appuie sur l’accélérateur (39-31 à 23′). L’entraîneur Rossi rejette Clarke au combat, se souvenant de ses hommes, qui semblent pourtant fatigués et pas très brillants même dans le cadre défensif de la surface : Bayehe en profite pour devenir le protagoniste de l’avantage à deux chiffres de la Canturina (47- 36 à 26′). Stefanelli prend le fauteuil et, aidé de Bryant, accélère le rythme des canturini (58-43 à la 28e), qui ont le ballon en main en fin de troisième fraction (60-49). Au pick-and-roll, Rossato et ses coéquipiers tentent de troubler la défense locale (60-51 à la 31′), mais les locaux sont déterminés et ne laisseront pas leurs adversaires se rapprocher (66-53 à la 33′ ). Monaldi, De Laurentiis et Cucci sont fiers et ramènent d’un coup Scafati dans le jeu (66-63 à la 36e), profitant d’une éviction provisoire de la propriété. Mais c’est un feu de paille puisque les Lombards rendent les paniers utiles pour augmenter les distances et gagner le match 77-68 malgré le recours à la faute systématique des invités.

Entraîneur Alessandro Rossi : “Félicitations à Cantù pour la victoire et félicitations à mes garçons pour n’avoir jamais rien laissé au hasard dans cette course 4 où, malgré l’imprécision, nous n’avons rien laissé au hasard, jouant avec une grande fierté et un esprit de sacrifice, sans jamais division, pas même dans les difficultés. Nous avons eu un sérieux retard entre les deux fois, ce qui finalement nous a coûté cher. Il y a des regrets, car nous aurions pu faire beaucoup mieux, mais nous continuons toujours la tête haute. Maintenant, nous devons pour récupérer notre énergie physique et mentale, pour nous présenter dans les meilleures conditions possibles à PalaMangano “

LES PLANCHES

ACQUA SAN BERNARDO CANTÚ – GIVOVA SCAFATI 77-68

ACQUA SAN BERNARDO CANTÚ : Stefanelli 13, Bryant 10, Vitali 2, Nikolic 6, Borsani ne, Da Ros 14, Bucarelli 2, Cusin 6, Bayehe 16, Allen8, Severini, Tarallo ne. Entraîneur : Sodini Marco. Entraîneurs adjoints : Frates Fabrizio, Oldoini Massimiliano.

GIVOVA SCAFATI : Mobio 2, Daniel ne, Parravicini 4, De Laurentiis 17, Clarke 3, Rossato 4, Cournooh 10, Monaldi 17, Cucci 9, Ikangi 2. Entraîneur : Rossi Alessandro. Entraîneur adjoint : Nanni Francesco.

ARBITRES: Ursi Stefano de Livourne, Puccini paolo de Gênes, Perocco Alberto de Ponzano Veneto (TV).

COMMENTAIRES : Partielle : 14-18 ; 19-13 ; 27-18 ; 17-19. Violations : Cantù 27 ; Scafati 24. Libéré pour cinq fautes : aucune. Enregistrements de terrain : Cantù 29/62 (46,8 %) ; Scafati 21/56 (37,5%). Deux points : Cantù 24/46 (52,2 %) ; Scafati 29/12 (41,4%). Trois-points : Cantù 5/16 (31,3 %) ; Scafati 27-09 (33,3%). Lancers francs : Cantù 14/18 (77,8 %) ; Scafati 17/26 (65,4%). Rebonds : Cantù 38 (7 off. ; 31 final) ; Scafati 34 (6 sorties ; 28 finales). Passe décisive : Canto 17 ; Scafati 14. Balles perdues : Cantù 11 ; Scafati 12. Ballons récupérés : Cantù 3 ; Scafati 6. Arrêt : Cantù 0 ; Scafati 1.

Leave a Comment