Comment s’habiller pour un mariage : la tenue parfaite (pour elle et lui)

L’été est la saison où les mariages† Bien qu’une invitation à un mariage soit toujours la bienvenue, vous pouvez parfois vous en soucier pendant longtempsVêtements: robe longue ou courte ? Plutôt queue de pie ou smoking ? Talons vertigineux ou sandales à plateforme ? Il n’y a pas moyen de contourner le problème : trouver le look de cérémonie parfait est un défi.

Bien que le concept de code vestimentaire soit presque dépassé, il ne fait aucun doute que la circonstance nécessite plus de soin dans le choix des vêtements et des accessoires à porter. Cela ne signifie pas renoncer à ses goûts personnels ou s’adapter à de nouveaux les tendances† Au contraire, il n’y a pas de meilleure occasion qu’un mariage pour se livrer à une extravagance et le montrer poser original.

Couleurs et imprimés

Premièrement, lors de la réception d’une invitation à un mariage, il est bon de s’assurer qu’il n’y a pas de demande explicite ou de préférence de la part des époux pour un code vestimentaire† S’il y en a – c’est généralement au dos de l’entrée – suivez les style de mariage† Sinon, cependant, vous pouvez vous donner une grande liberté de choix.

De manière générale, concernant la couleurs, mieux vaut éviter le noir et blanc, qui sont, en règle générale, une prérogative exclusive des époux. Pour être prudent et éviter l’effet trop, alors choisissez de préférence des teintes pastel. Les couleurs vibrantes et lumineuses ne doivent certainement pas être jetées, tant qu’elles sont cependant reléguées aux détails, aux finitions ou aux accessoires.

Le dernier les tendances suggérer des nuances naturelles pour la femme oversize comme le rose poudré, le vert tiffany ou trèsla nouvelle couleur pantone de 2022. Pour les hommes, cependant, les couleurs classiques s’appliquent, comme le gris, le gris tourterelle ou bleu marineils sont toujours une garantie.

Enfin, une petite remarque sur la texture des tissus : il vaut mieux omettre le damas et jacquard pour éviter les correspondances avec les tissus d’ameublement et les meubles. Feu vert, cependant, pour les imprimés floraux et stylisés, tant qu’ils correspondent au contexte et s’harmonisent avec l’accessoire corporel. Donc rien écrit en grosses lettres, ni losanges pied de poule: Les années 70 sont révolues depuis longtemps.

Vêtements

Commençons tout de suite par une hypothèse : al mariage tous les regards doivent être tournés vers la mariée qui – les hommes ne la détestent pas – est la protagoniste incontestée de la cérémonie. Cela signifie que le code vestimentaire des invités doit certainement correspondre au style de mariage mais quelque peu “discrètes” par rapport à celles des jeunes mariés. Bref, pas de jupe à volants, tulle et manches bouffantes (aussi parce que le risque de recréer “l’effet faveur” est toujours au rendez-vous).

Le choix decostume d’affaires doit tenir compte de trois variables : le lieu, le climat et le type de rite (civil ou sacré). Sur ce dernier point, l’étiquette ne souffre aucune exception : si le mariage est célébré à l’église, il est de bon ton de se couvrir les épaules tout en respectant le caractère sacré du lieu. Il en va de même pour les décolletés plongeants, les robes ajustées et les mini-robes (cette dernière est absolument interdite pendant 15 ans). Pour éviter cela, si nécessaire, vous pouvez utiliser des étoles, des haussements d’épaules ou des boléros.

Pour les femmes qui ont passé la « porte », la suggestion est de porter des robes longues, légères et fluides. Comme alternative à longue robe vous pouvez choisir un pantalon palazzo ou salopette, chemises en soie ou en taffetas translucide.

Il en va de même pour les hommes de la sur-génération. Autant que le manteau et chemise sont deux pièces incontournables de la robe de mariée, il vaudrait mieux jeter les modèles cintrés (pendentifs) ou particulièrement vissés pour éviter l’effet “plâtre”. Le smoking uniquement sur demande explicite.

Les accessoires

Les accessoires sont indispensables pour enrichir et embellir la tenue de mariage. Bien qu’ils puissent paraître marginaux, ce sont en réalité des détails qui font toute la différence dans le style de la apparence totale† Principalement sac et chaussures.

Les banquets de mariage se prolongeant tard dans la soirée, le maître mot dans le choix des chaussures doit être “confort”. LA Talons sans doute contribuent-ils à amincir la silhouette, mais attention à la taille : elle ne doit pas dépasser 5/6 centimètres. Mieux vaut donc éviter un décolleté plongeant avec une pointe acérée et des coins vertigineux. Tout comme les ballerines, les sandales en caoutchouc et les bottines texanes sont à proscrire : tout sauf campagne chic

Cependant, vous pouvez vous faire plaisir avec des sacs. La Sac à main ou la Embrayage, peut-être avec un peu de strass ici et là, ils sont toujours une garantie. Alternativement, pour ceux qui préfèrent un style plus sobre, le Sacs montre-bracelet ou le soi-disant “boîtier” s’adapte parfaitement. Les sacs à provisions et les sacs à bandoulière, en revanche, doivent être relégués aux occasions décontractées.

Quant aux hommes, les cravate il ne doit absolument pas en manquer : en soie ou en coton peu importe, tant qu’il est là. Pour les chaussures, la suggestion est de se concentrer sur les brogues classiques à lacets car elles adoucissent le look et le rendent particulièrement élégant et sophistiqué.

Enfin un petit conseil sur bijoux† Broches, colliers et boucles d’oreilles (boutons de manchette pour homme) ajoutent cette touche glamour qui ne fait jamais de mal. Cependant, mieux vaut éviter les bijoux précieux et particulièrement brillants ou voyants. Dans ce cas aussi, une règle d’or s’applique : moins est plus

Leave a Comment