La première messe de Don Bryan

Une fête dans la cathédrale depuis 49 ans et ce fut une grande fête encadrée par une belle journée ensoleillée : l’église était comble comme à l’époque anti-Covid. dimanche matin Le père Bryan Osti, 27 ans en septembre, a célébré la première messe après l’ordination sacerdotale qui a eu lieu samedi à la cathédrale de Rovigo des mains de l’évêque Pierantonio, avec Davide Gasparetto di Lendinara et Riccardo Volpin de Rovigo.

Le dernier prêtre “fils” de la paroisse de la cathédrale était le père Giulio Bernardinello, ordonné en 1973, tandis que le dernier prêtre d’Adri de la paroisse de Carbonara, le père Nicola Albertin a été ordonné il y a 12 ans.

Le dimanche a donc été une journée historique, pleine d’émotions fortes et de moments d’émotion authentique, couronnée par de longs et chaleureux applaudissements. Quelques larmes sur le visage de Mère Alessandra, qui a presque absorbé le Père Paolo, qui avait les yeux fixés sur son fils alors qu’il présidait la célébration liturgique. Dans l’église, de nombreux scouts et adultes du groupe Masci, ainsi qu’une grande représentation de donateurs Fidas avec les bannières de différentes sections. Le rite liturgique était animé par les chants du chœur polyphonique dirigé par Giovanni Ranzato.

Une journée longue et fatigante pour Don Bryan qui a commencé dans le cimetière avec beaucoup de salutations et de câlins. L’un des câlins les plus affectueux a sans aucun doute été celui avec Monica, son institutrice. Et à la porte de l’église il reçut le salut du conseil municipal, apporté par l’échevin Andréa Micheletti, tandis que le maire Omar Barbierato était engagé dans un match de football caritatif. “L’ordination d’un nouveau prêtre – dit le commissaire – prend un double sens : d’une part, le renouvellement constant de notre histoire chrétienne, d’autre part, il témoigne de l’esprit d’une ville riche d’expérience et de solidarité, de personnes comme le Père Bryan qui se mettent totalement au service d’autres “.

L’entrée de l’église a été accueillie par une véritable standing ovation, alors que le jeune prêtre confiait à chacun un sourire. L’archiprêtre Monseigneur Matteo De Mori a exprimé « la grande satisfaction de la communauté pour ce beau moment : enfin ce jour est arrivé, beaucoup d’entre nous rejoignent ce fils de notre communauté que le Seigneur a donné à l’Église universelle : nous sommes ici immensément fiers de “. Et il a remis le cadeau paroissial : un calice délicatement et élégamment travaillé. « Ce calice – a souligné Don Matteo Don Bryan – vous accompagnera tout au long de votre vie presbytérienne où la Providence vous enverra proclamer la parole du Seigneur. Si parfois tu oublies ta communion ce sera difficile, alors cette coupe te rappellera l’affection de ta paroisse, en même temps elle nous gardera toujours unis dans la foi ».

Au moment de l’homélie, le Père Bryan a fait preuve d’une maturité, d’une sérénité et d’une sécurité vraiment enviables, surtout à un moment particulièrement chargé d’émotions qu’il a vécu. Et il parlait à main levée, sans texte écrit ni notes, suivant seulement le plan des conférences et de l’Evangile. Et à partir de saint Paul, il a souligné la grande puissance de la foi, rappelant que “l’espérance en Dieu ne déçoit pas, le Seigneur donne toujours son amour en abondance”. Et il a ajouté : “La force d’un chrétien est dans la relation, car il n’est jamais seul: de la relation avec Dieu qui est amour, nous venons à la relation avec les gens qui nous entourent, de ceux que nous avons reçus comme parents, parents et proches, à ceux que nous avons choisis comme amis.

A la fin de la messe, Don Bryan a rendu un hommage floral à Notre-Dame du Rosaire. Immédiatement après, il y a eu un agréable moment à la maison des jeunes, le soir le concert de la chorale polyphonique et des élèves du conservatoire.

Et à partir d’aujourd’hui, Don Bryan commencera son ministère pastoral à partir de la paroisse de Badia Polesine.

Leave a Comment