La santé bucco-dentaire se détériore chez les enfants : recommencer avec de saines habitudes en été

La clé de voûte de la recherche pour Curasept

Près de 40 % des hygiénistes médicaux croient que les soins dentaires pour les jeunes de moins de 12 ans se sont détériorés au cours des deux dernières années.

Les vacances d’été : le bon moment pour rétablir les bonnes pratiques, aussi grâce à une cuisine conviviale.

Milan, le 13 juin 2022 – L’hygiène dentaire des enfants s’avère être la “Cendrillon” des bonnes pratiques de santé : une toute récente étude menée par Key-Stone pour Curasept, une entreprise italienne leader en soins bucco-dentaires, montre que pour 39 % des hygiénistes dentaires, la situation des soins bucco-dentaires chez les enfants s’est détériorée au cours des deux dernières années

“Les données que nous avons reçues brossent un tableau d’une faible prise de conscience de la façon dont une prévention appropriée peut avoir un impact positif sur le bien-être général”, note-t-il. Paola Della Bruna, responsable des affaires scientifiques et cliniques de Curasept† « L’étude a montré que la détérioration de l’attention portée à la santé bucco-dentaire des enfants n’est pas tant liée à la phase pandémique, mais à des facteurs plus structurels. C’est pourquoi chez Curasept nous nous engageons et nous nous engageons dans de nouveaux projets pour accroître la connaissance et la sensibilité des familles à un problème qui a des conséquences concrètes pour la santé, également avec des projets d’accompagnement concrets.”

Selon les experts, la détérioration survenue au cours de cette période de deux ans est due à une série de causes contributives, parmi lesquelles elles pèsent principalement habitudes d’hygiène sporadiques ou non consolidéesun facteur jugé pertinent ou très pertinent par 98% des personnes interrogées† Un autre élément décisif est : utilisation incorrecte des aides à l’hygiène chimiques et mécaniquescommencer par la brosse à dents et le dentifrice, considérés cause majeure avec 96%† Aussi sur le quai consommation excessive d’aliments sucrés et d’aliments cariogènes: facteurs jugés pertinents ou très pertinents puisque 91% des interviewés.

La pandémie a joué un rôle important car elle a entraîné une réduction ou une annulation des visites et des séances d’hygiène professionnelle, tandis que l’effet des masques est moins important dans les causes du manque d’attention à l’hygiène bucco-dentaire.

“Le positif que nous pouvons tirer de la lecture des données est qu’ensemble, nous pouvons faire beaucoup pour améliorer les habitudes et encourager l’introduction de plus de connaissances et de régularité dans l’hygiène bucco-dentaire à la maison : sur ce front, nous sommes en tant qu’entreprise et nous serons encore plus actifs ‘, note-t-il De la Brune.

VACANCES D’ÉTÉ : LE BON MOMENT POUR RÉCUPÉRER LE TEMPS PERDU

Les vacances d’été, à la fin des obligations scolaires, peuvent être une phase favorable pour réintroduire ou renforcer les habitudes d’hygiène à une époque où les enfants sont moins pressés par les obligations, les horaires et les délais. S’il est présenté de manière ludique, les activités de soins peuvent rester dans la routine plus longtemps et sans trop de stress.

L’été : l’occasion de faire le plein de “friendly food” !

Si les aliments sucrés sont connus pour être des ennemis des dents, puisque les bactéries responsables de la carie dentaire se nourrissent de sucre, on sait peut-être moins que d’excellents alliés contre la carie dentaire se trouvent dans les fruits et légumes. En particulier, la consommation de fruits non acides tels que le melon d’eaula melonla faire de la pêche et leabricot – aliments souvent appréciés des enfants – le légumes croquants à grignoter comme collation fraîche (ex. carotte Et poivre) mais aussi fruit secyaourt
et lait† Ces aliments sont considérés comme acaryogéniques et peuvent donc être consommés en toute tranquillité (à tout moment sans sucres ajoutés)

Comment apprendre une routine d’hygiène bucco-dentaire ?

Le moment de l’hygiène bucco-dentaire ne doit pas être ennuyeux : la routine oui, mais avec un peu de plaisir. Alors le feu vert est de choisir une brosse à dents de bonne qualité, de taille adaptée à l’âge et à la bouche de l’enfant, colorée et de l’inciter à la choisir lui-même (et pensez à la changer tous les 3-4 mois), accompagnée d’un dentifrice aromatisé à votre goût.

Pour favoriser une durée de brossage correcte, vous pouvez écouter une chanson parmi ses préférées, qui dure environ deux minutes : le nettoyage ne doit pas être terminé avant la fin de la musique.

La logique du prix est souvent réussie. Vous pouvez mettre un tableau de couleur dans la salle de bain, sur lequel l’enfant peut marquer et dessiner chaque fois qu’il a accompli la “mission de la dent” (deux fois par jour pendant deux minutes) : au bout, par exemple, d’un mois complet reçoit un juste récompense de l’effort !

Enfin, donner l’exemple et se brosser les dents ensemble est un excellent moyen d’établir et de maintenir de saines habitudes.

QUE DEVRAIENT MAMA ET VA SAVOIR ?

Tout d’abord, il est important de savoir que, comme l’affirme l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) 1), de nombreuses études ont montré depuis un certain temps que la la santé bucco-dentaire est liée à l’état de santé général† Les maladies bucco-dentaires – telles que la parodontite, une maladie bactérienne infectieuse qui affecte les tissus de soutien des dents et peuvent provoquer leur chute – ne sont pas locales mais systémiques et sont associées à d’autres maladies organiques telles que le diabète, les maladies cardiovasculaires et gastro-intestinales. Pour cette raison, il est essentiel d’inculquer dès le plus jeune âge des habitudes saines qui se consolideront par la suite à l’adolescence.

Quand commencer ?

Il est recommandé de nettoyer les muqueuses du nouveau-né avant même l’apparition des premières dents, après l’allaitement. Il suffit d’utiliser une gaze stérile enroulée autour du doigt pour passer délicatement sur les gencives du bébé.

Dès l’apparition de la première dent, environ 6 à 8 mois, les parents doivent utiliser une brosse à dents de taille spéciale avec des poils très doux et une quantité minimale de dentifrice, semblable à un grain de riz, et effectuer les bonnes manœuvres d’hygiène bucco-dentaire. Déjà à ce stade, un dentifrice au fluor est recommandé.

Pour contrôler la douleur causée par la naissance des dents, il existe des jouets de dentition et des gels spéciaux qui soulagent, également dans ce cas, il est recommandé qu’ils soient sans sucre.

A partir de 3 ans, la quantité de dentifrice peut être augmentée en atteignant la dose maximale de la taille d’un petit pois. A partir de 3 ans, les enfants peuvent se laver les dents eux-mêmes, avec des brosses spécifiques de 3 à 6 ans, mais la surveillance d’un adulte est utile pour vérifier la justesse des manœuvres jusqu’à ce qu’ils soient complètement autonomes.

Gardez également à l’esprit que la première visite chez le dentiste doit se faire vers 18/24 mois.

Comment tu?

Lorsque l’enfant peut tenir la brosse à dents, il peut commencer à se brosser les dents lui-même, en faisant de petits mouvements circulaires. Pour les enfants qui maîtrisent mieux leurs habiletés manuelles (généralement vers 5-6 ans), la technique idéale consiste à se brosser les dents de gencive à dent.

Si c’est le parent qui brosse les dents de l’enfant, il est fortement recommandé que l’enfant repose sa tête et utilise un bon éclairage pour un maximum de sécurité et d’efficacité. Il est également important de brosser les bords, entre la dent et les gencives, en inclinant la brosse d’environ 45°.

Lorsque l’enfant est capable de cracher, un bain de bouche peut être introduit, qui complète l’hygiène bucco-dentaire quotidienne.

L’hygiène bucco-dentaire avec brosse à dents et dentifrice doit avoir lieu au moins deux fois par jour : le matin et certainement le soir avant d’aller se coucher, à chaque fois le nettoyage doit durer au moins deux minutes. Même le fil dentaire devrait faire partie de la routine des plus petits dès que le dentiste le permet, car ce n’est qu’avec le fil dentaire qu’il est possible d’éliminer la plaque bactérienne des zones que la brosse à dents ne peut pas atteindre.

Comment choisir?

Lors du choix des produits les plus appropriés, il est nécessaire de prendre en compte les différents besoins des enfants de différents groupes d’âge.

Pendant toute la période de dentition, de 6 à 8 mois, il peut être un soulagement d’utiliser l’anneau de dentition et d’utiliser un gel spécial à base d’ingrédients naturels pour soulager les muscles irrités. À partir de six mois, les directives nationales pour la promotion de la santé bucco-dentaire stipulent que la fluoroprophylaxie peut être effectuée en utilisant un dentifrice contenant au moins 1000 ppm de fluor. Il convient également de faire attention à l’abrasivité du dentifrice : puisque chez l’enfant l’émail des dents de lait a une épaisseur réduite, une dureté moindre et une plus grande perméabilité, les dentifrices avec un RDA (Relative Dentin Abrasivity) inférieur à 30 sont précisément recommandés pour éviter n’abîme pas l’émail qui protège les dents des agents cariogènes.

“Au titre de son efficacité dans l’action préventive des caries et la réduction des lésions carieuses antérieures”, note-t-il : Paola Della Bruna “Une étude clinique a été menée sur plus de 600 enfants âgés de 4-5 ans et 6-7 ans qui a clairement montré comment un dentifrice contenant du COMPLEXE BIOACTIF et de l’hydroxyapatite fluorée est plus efficace qu’un dentifrice fluoré traditionnel, tant en prévention qu’en traitement”.

CURASEPT DANS LES ÉCOLES POUR AUGMENTER LA SENSIBILITÉ ET LES CONNAISSANCES DES ENFANTS

Au cours de la dernière année scolaire, Curasept, qui s’est toujours engagé à promouvoir la santé bucco-dentaire des enfants, a pris des mesures pour acquérir plus de connaissances sur quand et comment pratiquer l’hygiène bucco-dentaire. Grâce à la collaboration avec Tartaronline.comune communauté en ligne d’hygiénistes médicaux, presque 2 300 enfants du primaire participé à la ateliers informatifs tenus par les experts de Tartaronline.com et ont reçu le kit d’hygiène bucco-dentaire Curasept à la maison, ainsi que des documents d’information, également utiles pour maman et papa.

“Nous sommes heureux de soutenir les activités de formation et d’éducation”, dit-il Paola Della Bruna† « Nous prévoyons de poursuivre ces ateliers pour la rentrée prochaine également, pour être de plus en plus actifs dans le domaine de la diffusion, mais nous avons aussi des projets dans le pipeline pour apporter une aide concrète aux familles et un meilleur accès aux soins dentaires primaires. en âge pédiatrique”.

1) https://www.salute.gov.it/portale/temi/p2_6.jsp?id=723&area=Sorriso%20salute&menu=pathologie

Pour information: info@sartoricomunicazione.it

Leave a Comment