L’ANGLE DE L’ÂME Relations toxiques : un amour qui peut faire mal


Les relations, surtout sentimentales, doivent être source de bien-être pour l’individu ! Or, bien souvent ce n’est pas le cas, en effet ces relations ne provoquent au lieu de favoriser une comparaison d’épanouissement entre les partenaires, qu’un sentiment d’insécurité, d’inadéquation, de mal-être, jusqu’à un véritable harcèlement physique et psychologique commis par l’un des deux partenaires au détriment de l’autre.

Vous entrez dans ce type de relation motivée par le besoin de combler un vide. Ce besoin de l’autre de pouvoir combler ce sentiment de vide qui a presque toujours ses racines ailleurs, dans sa propre histoire, dans l’enfance. En général, les personnes qui sont dans une relation toxique ont une profonde incapacité à vivre la solitude, en fait elles ne la voient pas comme une opportunité mais comme une condition dont elles peuvent s’évader de manière phobique. Cela a des origines spécifiques dans les lacunes que les toxicomanes ont vécues avec ceux qui se sont occupés d’eux dans l’enfance. C’est une expérience liée àabandonner en cas de non-reconnaissance et de refus, et pour ne pas le revivre, le collaborateur affectif est prêt à accepter les circonstances les plus humiliantes et à maintenir la relation.

Le premier signe est clairement la relation de dépendance. Le dépendant affectif qui se trouve dans cette relation a généralement tendance à confier à son partenaire toutes les fonctions d’autorégulation qu’il devrait être capable d’exercer même seul.

Ainsi, l’autre devient indispensable, par exemple pour réguler et entretenir l’estime de soi ou pour gérer les états anxieux. L’autre devient aussi indispensable au sens de la cohérence et de l’intégrité personnelle, et donc son éloignement est de fait vécu comme compromis.

La relations toxiques ils ne se produisent pas seulement dans les relations de couple. En effet, ils peuvent aussi naître entre membres d’une même famille, entre amis ou collègues et le lien qui leur est inhérent rend leur rupture très difficile.

Il n’y a pas de profil clair ou mis en évidence que l’on puisse voir en détail sur le type de personne apparaissant dans ce type de relation, mais on trouve certains types de relations toxiques qui sont les plus courantes et dans lesquelles nous pouvons tomber.

Quand une relation est-elle toxique ? La toxicité commence à se former lorsque la relation devient dysfonctionnelle et peut se manifester de différentes manières.

La première étape pour prendre conscience d’une relation toxique est de se poser quelques questions :

  • Comment reconnaître une relation toxique ?
  • Comment sortir ?
  • Pourquoi sommes-nous toujours dans des relations toxiques ?

‍C’est précisément à ces moments que le premier, et le plus important, la réponse est la question. Si éprouver des sentiments de souffrance peut devenir une opportunité de remettre en question la relation entre vous et votre relation, les questions sont l’outil qui peut générer une opportunité de changement.

Et ainsi écouter vos réponses vous met en position d’avoir une perspective différente dans laquelle la relation peut se libérer de cet immobilisme qui affecte tant de présent et d’avenir. En posant ces questions, on peut passer d’une “photo statique” de la relation, où les seules options d’action sont celles de la “désintoxication”, à une “vidéo dynamique” où il devient possible de comprendre les rôles et responsabilités de chacun impliqué.

Imaginer une histoire différente crée les conditions pour élargir vos options, qui sont perçues comme cristallisées par la “toxicité” de la relation. En enregistrant la vidéo de sa propre histoire, il devient possible de créer une histoire générative de possibilités, où même devenir un acteur actif dans la vie peut devenir une hypothèse non seulement souhaitable mais aussi à poursuivre.

Les relations toxiques peuvent être gérées avec des limites saines, des soins personnels et une prise de conscience.

En attendant, il est essentiel de mettre en place un ensemble de comportements qui l’empêcheront de retomber dans la relation.

La première chose à faire est d’envisager d’interrompre toute communication, la méthode dite du zéro contact. Pour ce faire, vous devez arrêter toute forme de communication avec l’autre personne.

L’apprentissage de l’auto-satisfaction est également fondamental ; entoure toi aussi des bonnes personnes.

Oublier un amour toxique est épuisant. Souvent, vous commencez à les manquer après avoir quitté quelqu’un. Il est facile de se souvenir des bons moments et d’oublier les éléments porteurs d’une relation. Cela peut sembler tentant pour la personne, mais il est important de s’en tenir à sa propre décision prise pour améliorer sa vie.

Plus important encore, guérir d’une relation toxique signifie aussi se pardonner et ne pas devenir victime de ce qui nous est arrivé.

Leave a Comment