Virtus 2-1 : Messine mélange les cartes et pioche (aussi) le joker Grant

© photo par olimpiamilano.com

Vous souvenez-vous de l’intrigue de « Space Jam » ? celui de course 3 parmi Olympie de Milan Et Virtus Bologne c’était tout le contraire : au lieu de le dépouiller de son talent, un extraterrestre particulièrement doué pour le basket s’est emparé du corps de Jerian Bourse pour scinder le match en deux avec une performance de 14 points (3/5 de deux, 2/2 en triples), 2 passes décisives et autant de ballons récupérés en 18′ sur le parquet. Sérieusement, devant le mur rouge d’un Forum Le cousin germain d’Horace a payé entraîneur Messine de la confiance qu’il lui a accordée toute la saison, prenant même une pause du tableau de rotation habituel pour rouler la soirée magique.

A y regarder de plus près, dans le succès qu’apporteArmani Sur 2-1 Toutefois, la réalisation de Grant n’était que la pointe de l’iceberg ou, mieux encore, d’un quintette originale qui en plus de l’américain inclus baldaquinSalle (0/6 du terrain en 20′) e biligha (2 points et beaucoup de défense en 9′ d’utilisation) à côté du meilleur buteur Mellic (22 points et 5 rebonds en 20′). Un quintette a joué la seconde moitié du troisième quart-temps laissez le start-five rattrapermais ça a marché la pause pour 78-68 de l’avant-dernière sirène, même au début de la dernière fraction pour gagner des minutes. Un exploit qu’il convient également de noter en lien avec le fait que malgré le départ explosif d’Olimpia entre des paniers de Boucliers (19 à la fin en 31′), blocs de Hines (3 en 28′, plus 6 points et 5 rebonds) et des transitions efficaces, d’abord hébétées Virtus Bologne cependant, tant à la première sirène (31-27) qu’à la pause (48-45), elle a réussi à fermer dans la foulée.

L’erreur (certainement de bonne foi) de entraîneur Scariolo était alors d’accepter le duel entre “deuxièmes” quintettes de style NBA (les citations sont un must pour la longueur et la qualité des deux listes), mais s’est retrouvé avec un vide difficile à combler en raison des bonnes performances de Hacket (18 points et 5 passes décisives en 25′), Théodose (14 et 5 passes décisives en 27′) e Belinelli (14 en 19′) a rattrapé Weems (7 points à 3/10 au tir en 26′ du fait du marquage de Boucliers) et le manque de perspicacité de l’ensemble du long paquet (8 points pour jaiteh5 pour sampson et 10 pour Shengelia† Peut-être que l’entraîneur Virtus, également aperçu le soir du pajola (0 point et 0 interception, avec 2 passes décisives mais aussi 2 revirements), il aurait pu jeter dans la bagarre Mannion et aussi tisserands, mais il en a décidé autrement comme dans un jeu de miroir entre lui et Messine. D’un autre côté, malgré cette philosophie de gestion des échanges plutôt rigide observée principalement en Euroligue, cette série de finales fait face à plus de flexibilité, presque comme si elle moins de repères à son ami et adversaire Sergio.

Tout compris course 1 l’idée d’utiliser Salle comme sixième homme (souvent le rôle de Rodriguez, notamment en Euroligue) e Mellic même à partir du septième (pas pour les minutes, mais pour le moment d’entrée sur le terrain, toujours ou presque en 4) il a fait son effet, même si dans le cadre d’un match au moins unique en termes de pourcentages de performance. Et après une course 2 dans la lignée des premiers, en course 3 les cartes ont été mélangées encore plus et même plus tôt par l’entraîneur d’Olimpia, récompensé en se retrouvant entre ses mains heureux subvention et d’avoir des réponses importantes des autres aussi (sauf une qui n’est pas largement utilisée) boucler

Mardi 14 (20h30), il est temps de s’installer à la table de jeu de Forum: nous verrons qui cette fois sera le plus apte à mélanger le jeu pour retrouver les nouveaux et les anciens as. Concernant BourseLes fans d’Olimpia ne seraient qu’heureux de constater que l’entraîneur Messina a bien fait les choses en le choisissant et que, après avoir gagné en confiance, le garçon a vraiment un talent pour l’espace sortir d’ici dans la série. (Paolo Corio)

Leave a Comment