de nombreuses priorités ont été indiquées par les citoyens et les exposants

Conseil itinérant. A l’ordre du jour figurent les projets achevés (rond-point à Ruffio, assainissement du tronçon routier Macerone et le développement d’événements dans tous les hameaux), les interventions en cours et les besoins partagés par les citoyens. Ce matin, le maire Enzo Lattuca et les conseillers ont inauguré la visite des douze quartiers et hameaux de la municipalité de Cesena, à la rencontre des citoyens et des exposants du quartier d’Al Mare. Le conseil s’est joint au président de district Andrea Montanari et à un représentant du conseil qui se réuniront au complet demain soir, mercredi 15 juin, pour une deuxième réunion avec le maire et les conseillers.

«Après la signature des accords de district – déclare le maire Enzo Lattuca – ce matin, nous avons repris la discussion sur le territoire sur l’état de mise en œuvre des accords et par rapport aux perspectives d’avenir. Au cours de ces deux années, le dialogue avec les quartiers n’a jamais échoué, mais en se réunissant chaque semaine sur le territoire, nous pouvons reprendre le dialogue avec la ville personnellement, comme il s’est produit avant la pandémie, en observant attentivement ce que les citoyens ont demandé en travaillant ensemble identifier , les solutions les plus efficaces. Ces dernières années – poursuit le maire – il y a eu des changements remarquables en raison du contexte pandémique, mais aussi en raison du Plan national de relance et de résilience, qui nous garantit un financement important qui implique une réorganisation radicale de la programmation, permettant de nouvelles réponses pour les citoyens sont garanti. En ce qui concerne le quartier d’Al Mare, presque toutes les demandes traitées concernent la sécurité des routes provinciales et municipales et le renforcement des transports publics locaux, notamment en ce qui concerne le hameau de Bulgarnò ».

Après le conseil, le maire et les conseillers ainsi que le président Andrea Montanari et les conseillers Miriam Zanoli, Antimo Ferraro, Marco Fabbri, Pierpaolo Licheri et Alex Baiardi se sont arrêtés dans les différents quartiers du quartier pour couvrir les points les plus critiques traversant le quartier. Premier arrêt au terrain de football à 5 ​​de Ruffio, qui fait partie du projet d’amélioration de la zone sportive “Green City Cesen” ; deuxième phase à Macerone avec la proposition de construire de nouveaux passages piétons surélevés pour sécuriser le tronçon routier ; troisième étape via Provincial Ruffio; quatrième étape Bulgarnò avec la proposition de créer un arrêt sur la ligne 21 du système de transport public local. La matinée s’est terminée par une visite au centre d’été de Ponte Pietra.

« Il est toujours essentiel – note le président de Quartiere Al Mare Andrea Montanari – de pouvoir compter sur un moment de confrontation avec l’administration municipale, aussi parce que les quartiers doivent se sentir au centre de l’action administrative. Nous développons tous un travail bénévole qui s’intègre bien dans le travail quotidien de l’administration publique. Jusqu’à présent, nous nous sommes concentrés sur une planification territoriale qui était déjà prévue dans les accords de voisinage respectifs, mais la priorité absolue continue d’être représentée par la sécurité de la province Sala et Ruffio et de la municipalité Capannaguzzo, en créant des connexions, voire des pistes cyclables , rendant nos hameaux moins isolés. C’est le cas, par exemple, pour Bulgarnò, mais aussi pour Capannaguzzo et Macerone, pour lesquels nous avons demandé la construction d’une piste cyclable. En effet, le quartier d’Al Mare est inégalement réparti et est le deuxième en termes de taille territoriale : à cet égard, en ce qui concerne la programmation des événements du biennal 2022-2023, nous avons prévu des initiatives dans tous les quartiers de le quartier et pas seulement à Ponte Pietra, comme cela s’est produit de nombreuses années. Au cours de ces deux années – poursuit Montanari – la municipalité a réussi à obtenir des résultats importants, dont certains étaient attendus depuis plus de trente ans : pensez au rond-point de Ruffio mais aussi à l’exécution des travaux d’Héra et au bitumage de la route de Par Macérone. Dans un avenir proche, le district et la commune devront travailler en pleine synergie sur la sécurité routière, avec des interventions ciblées visant la protection des piétons et des usagers de la route et avec des travaux d’entretien réguliers de l’asphalte et de la signalisation ».

Leave a Comment