Terni : 3000 personnes aidées par San Vincenzo (+30%) avec plus de 98 mille euros d’aide

Une année de redémarrage après la contraction de l’activité due à la pandémie, dans laquelle le désir de reprendre les relations humaines, de l’espoir d’un avenir meilleur, de la prise de conscience que l’isolement ne profite à personne, surtout à ceux qui drames déjà d’une existence misérable .

C’est ce qui est ressorti à l’occasion de la réunion annuelle de l’association San Vincenzo de ‘Paoli, dont les responsables des différentes conférences se sont réunis pour approuver le budget 2021 et esquisser de nouvelles perspectives et projets pour l’année en cours.

Une donnée pertinente est que l’année dernière, il y a eu une augmentation d’environ 30% de nouveaux cas dus à la pandémie entraînant des pertes d’emplois et un isolement souvent aliénant. De plus, le segment de la population vers lequel s’est toujours dirigée l’intervention de l’Association s’est encore fragilisé : les familles qui souffrent de problèmes économiques et existentiels dus à la frustration et au sous-emploi, les enfants qui risquent d’abandonner l’école faute d’avoir un environnement familial culturellement préparé à les soutenir, personnes âgées seules, sans-abri, étrangers pas parfaitement intégrés.

« Même si la situation est critique, il faut récupérer une socialité interrompue – souligne le président diocésain Roberto Reale – de nouvelles incitations à redémarrer, de confiance et d’espérance. Il y a une volonté de relation, de solidarité, non seulement entre les personnes accompagnées, mais aussi entre les personnes qui s’associent à l’Association et entre les bénévoles, pour accompagner les familles en difficulté en répondant à leurs besoins primaires et avec des interventions pour améliorer leur bien-être. étant. En réalité, le San Vincenzo ne s’est jamais arrêté, même en temps de pandémie, les volontaires plus âgés sont restés en contact avec les familles accompagnées depuis chez eux, les jeunes se sont réorganisés pour la distribution de biens et services et certaines activités de laboratoire pour l’hébergement et l’intégration des les plus démunis. Nous voulons créer un réseau de relations entre les bénévoles des différentes conférences pour partager des expériences et des projets, axés sur les personnes et l’amitié avec tous ceux qui demandent de l’aide et une proximité humaine.”

En 2021, ils étaient soutien pour un total de € 98 449,- un chiffre légèrement inférieur à celui de l’an dernier. Ils étaient aussi 110 867 kilogrammes de nourriture distribués gratuitementnotamment via la banque alimentaire.
10 192 colis alimentaires et produits d’hygiène ont été distribués permettant à 2987 personnes de les utiliser, dont 1390 italiens, 242 UE, 1355 non-UE.
948 personnes ont été aidées, 408 familles par des visites à domicile, activité typique de l’Association. 7253 vêtements, équipements pour enfants et mobilier ont été reçus et distribués, dont la valeur en tant que produit d’occasion peut être chiffrée à 27 539 €, principalement distribués via l’Emporio Bimbi.

Grâce à la contribution de la Fondation Carit de 72 000 euros, San Vincenzo a pu donner vie au projet “Partons ensemble : famille, amitié, espoir” tendant à restaurer la dignité de ceux qui estiment l’avoir perdue à cause des difficultés de la vie. L’accompagnement de l’entraide tend à éviter l’éclatement des familles, conséquence très grave de la crise économique se transformant en crise existentielle. Le paiement des services publics, du loyer, des charges de copropriété, de l’achat de nourriture et d’articles d’hygiène a été effectué. Un autre aspect est de veiller à la santé des individus et de les aider à respecter les règles d’hygiène, y compris vis-à-vis du covid. Le but du projet est d’assurer ces biens et services par le paiement des examens médicaux, des médicaments, des aides diverses. Et enfin l’éducation pour prévenir le décrochage scolaire par le tutorat et le paiement des frais de scolarité.

En 2021, grâce à la contribution du Conseil national de San Vincenzo de ‘Paoli, le projet UNIRE (Unire Nations Teaching Relating by Emancipating each other), un laboratoire de loisirs et d’apprentissage en italien, anglais et français pour acquérir des connaissances sur les systèmes numériques pour contacter l’administration publique, accéder aux différents services en ligne et utiliser les installations, pour les réservations, pour proposer des candidatures, pour accompagner les enfants dans l’enseignement à distance et pour développer les relations avec l’école entretenues à travers les plateformes en ligne. Le tout accompagné d’ateliers de musique, de danse et de jeu pour préparer l’essai final des participants.

En 2021, le 5e anniversaire a été célébré de la boutique pour enfants, Créé pour l’intégration entre différentes cultures et conditions sociales à travers des événements spéciaux, une attention particulière est accordée aux enfants marginalisés en milieu scolaire. Emporio Bimbi est la distribution de biens et services essentiels (soutien scolaire, ateliers pédagogiques, sports et danse) aux enfants de 0 à 12 ans en difficultés économiques et/ou existentielles et à leurs familles afin d’éviter qu’une personne ne souffre du manque de biens et la possibilité d’opportunités nécessaires à une existence digne.

En 2021 l’Emporium Aidé 333 enfants appartenant à 196 familles, 30% sont des nouveaux arrivants, ils sont la pauvreté économique et culturelle, une tendance croissante également dans les premiers mois de 2022 avec l’arrivée d’environ 90 enfants ukrainiens

1176 colis de courses ont été distribués avec de la nourriture, des produits d’hygiène personnelle et du matériel scolaire pour un montant total de 27770,80 €. Quelques exemples de biens distribués : 249 sacs à dos scolaires, 399 crayons de couleur, 1127 cahiers, 2515 produits scolaires divers, 923 goûters, 1307 biscuits, 982 miel/nutella, 1682 couches, 2089 savons divers. De plus, nous avons distribué 1 807 jouets, 554 livres, 540 chaussures, 4 735 vêtements, 437 équipements différents.

Emporio Bimbi s’est enrichi de nouvelles personnalités professionnellement préparées pour gérer les nouveaux laboratoires maternels et infantiles, grâce également à la contribution de Caritas di San Gabriele, partenaire du projet UNIRE pour offrir de nouvelles opportunités d’apprentissage, de socialisation et d’acquisition de connaissances informatiques et numérique pour combler leurs lacunes et accéder plus facilement au monde du travail

L’inclusion des petits vincentiens qui ont réalisé les initiatives d’intégration des enfants dans la boutique et qui ont soutenu financièrement un certain nombre de familles particulièrement nécessiteuses a été importante. Par leur activité, ils ont initié d’autres enfants au monde du sport en créant une équipe de volley-ball et ont fait entrer des jeunes vivant dans la solitude dans une nouvelle société en les invitant à participer à des activités particulièrement appréciées par tous les adolescents.

Grâce au projet Frères de Wieg financés par la Fondation Carit, 38 familles ont pu bénéficier du prêt gratuit de landaus et poussettes. Au cours des prochains mois, les ateliers didactiques, de danse et de musique reprendront, des étapes importantes pour inclure et réduire le sentiment de frustration qui découle de l’accès réduit aux services. Dans les prochains jours, un atelier principalement consacré aux enfants ukrainiens commencera également à fabriquer des carreaux de céramique à accrocher dans une rue de la ville pour se souvenir de l’hospitalité que Terni leur a réservée et pour rappeler l’importance de la coexistence pacifique.

Malheureusement, deux conférences ont été fermées au cours de l’année et il y a eu une forte baisse du nombre de membres à 72 aujourd’hui. Ceux-ci sont accompagnés d’un grand nombre de bénévoles extérieurs qui en tout cas soutiennent l’activité et surtout le groupe de très jeunes vincentiens à qui l’association confie son avenir.

Leave a Comment