la revue des rendez-vous estivaux entre art et culture est de retour

Après une première année de test, comme annoncé lors d’une conférence de presse aujourd’hui, il est de retour Culturel le tour d’horizon culturel d’été organisé par le gouvernement régional pour augmenter la richesse culturelle également d’un point de vue touristique. “Cultureté veut attirer l’attention” l’offre culturelle non seulement de nos sitesdes objets physiques que l’on peut toucher et voir, mais aussi des artistes qui travaillent avec nous et qui à travers un langage artistique moderne et contemporainils nous aident à valoriser et à faire vivre l’art », déclare le conseiller régional du patrimoine culturel Jean-Pierre Guichardaz† Activités interactives, visites guidées et spectacles dans les châteaux : ce ne sont là que quelques-unes des activités incluses dans l’exposition.

« Les sites muséaux régionaux sont les protagonistes de l’été valdôtain avec des activités impliquant non seulement les amateurs d’art, mais aussi les familles et les enfants. En particulier, nous avons décidé d’en dédier un nouveau catégorie d’événement au château d’Aymavilesaprès le succès de la réouverture en mai” explique Viviana Maria Vallet responsable de la structure Patrimoine-historico-artistique et gestion du patrimoine culturel. Cependant, les quatre autres types de rendez-vous restent inchangés : Châteaux nuits, Archéo été, Contes pour le jeu et l’été à Gamba† L’examen, couvrant la vallée dans les principaux sites historiques et culturels régionaux, débutera de juillet à fin août. Nous commençons par les rendez-vous de Des histoires pour s’amuser (tous les vendredis après-midi à 15h00), des ateliers interactifs pour les enfants pour découvrir les secrets de l’histoire de la Vallée d’Aoste et vivre le MAR – Musée Archéologique Régional d’Aoste et ses objets comme une expérience.

Abeille Histoires pour un jeu sont également ajoutés, en plus de Jouez avec la préhistoire Et Musée en familledeux activités interactives : à Castello Gamba, les enfants découvrent les œuvres de Mario Schifano dans une approche de la peinture avec Enfants dans la jambeet un second au château d’Aymavilles sur la rechercher les secrets de l’album de famille des messieurs d’Aymavilles, une sorte de chasse au trésor parmi les nombreux tableaux, portraits et planches pour répondre à la question”où sont les personnages du château?

Au Château de Gambad’autre part, le protagoniste incontesté est le peintre, photographe et artiste Mario Schifanoavec l’exposition La dernière guerre de Mario Schifano à voir du mercredi 22 juin au dimanche 25 septembre. Comme nous le dit le conservateur, Davide Dall’Ombra « A l’approche des 10 ans du castello gamba, nous avons joué l’une de nos cartes les plus fortes : les 10 œuvres de Mario Schifano qui font partie de notre collection permanente. Ce sont des œuvres créées par l’artiste lors de son séjour dans la Vallée d’Aoste, un événement inhabituel pour lui qui a préféré s’enfermer chez lui et regarder le monde à travers la télévision ». Justement pour diffuser les détails de cette collaboration et approfondir la figure de l’artiste, il y aura une rencontre avec lui Francesco Guzzetti, historien de l’artSamedi 16 juillet à 18h, projection du film Mario Schifano Tutto, Vendredi 29 juillet à 21h30

Mais ce n’est pas tout : Culturété continue au château de Gamba, le jeudi 21 juillet est dominé par l’exposition précédente : rendez-vous à 21h30 pour l’illumination d’Orbita, l’installation d’art lumineux de Massimo Uberti, en préparation ce printemps. Suite à une performance musicale et audiovisuelle de ColLabforArt intitulée physio. L’art rencontre la nature† En plus des expositions, il y a aussi deux représentations théâtrales, une introduction par Plaisirs de Culture et dédié aux familles : dimanche 7 août Le théâtre expérimenté présente Magicien pour le temps libreSamedi 20 août Matteo Cinini présente Sans Motsun mime.

Archéo nuits devient Archéo été et se déplace au cryptoportique, tous les lundis soirs du 4 juillet au 29 août, avec neuf représentations dédié au 100e anniversaire de la publication deUlysse par James Joyce† « Nous avons choisi le fond évocateur du cryptoportique parce qu’il représente une pièce fondamentale de l’histoire de la ville, mais aussi dans le cadre du thème qui a guidé le choix et la coordination des performances. Nous avons travaillé sur le concept d’un et sur la multiplicité. Dans le cryptoportique, nous avons un lieu unique et un texte unique, pourtant abordé par différents artistes à travers différentes disciplines, capables de rendre une multitude de regards et d’interprétations “, explique-t-il. Alberto Bicho responsable du projet artistique lié aux châteaux et cryptoportiques de Culturété. En plus des soirées à thème, Archéo été comprend également la ArchéopromenadesLes dimanches 17 juillet et 21 août à 15h, pour redécouvrir l’histoire de la ville d’Aoste, ses musées et ses centres culturels avec l’aide de guides experts.

Selon le fil rouge multiplicité/unicité qui lie les événements de cette édition de Culturété, nous arrivons aux accords de Châteaux Nuits† Comme l’année dernière, les visites théâtrales des châteaux reviennent, chaque mercredi† Mais cette fois, c’est précisément le thème qui change : d’une promenade dans le château en compagnie de “guides” déguisés et de personnages historiques, à une art de l’évaluation de la performance y compris des concerts, des interprétations, de la danse et du mouvement par des compagnies locales individuelles. Chaque château était associé à un symbole qui guidait le choix des artistes. Ils sont impliqués dans les visites sur Château de Fénis (6 juillet), d’Issogne (16 juillet et 24 août), de Sarre (20 juillet et 31 août), par Aymavilles (3 août), le Château de Gamba (10 août) et le Châteaux de Verres (17 août). Le château Sarriod de la Tour de Saint-Pierre est exclu, fermé pour rénovation et restera inaccessible jusqu’à la fin de l’année.

Enfin, la dernière critique, pleinement engagéfantôme au château d’Aymavilles, élargit non seulement la gamme d’événements pour les enfants, mais propose également de nouveaux types de rendez-vous pour toute la famille et au-delà. Ça commence par un concert, dimanche 3 juillet à 18h et 19h30, Splendeur baroque au château d’Aymaville où la musique remplit le château en harmonie avec son histoire et son architecture du XVIIIe siècle. Mercredi 10 août un autre spectacle de performance : Christian Thomas présente astreus. Musique pour les stars, une contemplation du ciel mise en musique. Il y a aussi des visites guidées, les jeudis 14 juillet 4 et 25 août à 21h, Dames et calices, histoires des femmes du château avec un toast final, toutes féminines. Enfin, le samedi 13 août, un grand fête “d’été” avec dégustations, musique, vins et spectacles.

Pour participer aux activités de Culturété 2022, il est nécessaire de réserver par téléphone aux adresses des événements individuels. Remarque : il est possible d’acheter le billet combiné Aoste archéologique qui comprend tous les sites archéologiques d’Aoste. De plus, à partir du 1er juillet, les formules d’abonnement pour les châteaux et les sites archéologiques seront modifiées (carte culture Castelli et carte culture Alta Valle). Jusqu’au 31 décembre 2022, tous les châteaux et sites archéologiques régionaux resteront gratuits pour les jeunes entre 0 et 25 ans.

Leave a Comment