Capasso présente le livre sur la fragilité de l’amour conjugal à Ravello, avec le soutien de “Città Domitia”. Le sénateur Pillon est attendu

Le vendredi 17 juin 2022 à 19h30 dans la cathédrale de Ravello, le livre sera présenté avec le titre « La communication chrétienne sur la famille est vraiment une bonne nouvelle. Analyse du chapitre VIII d’Amoris Laetitia” par le Dr Antonio Capasso.

L’initiative de l’auteur original de Frattaminore mais Castellano par adoption, est soutenue par l’association “Città Domitia”, présidée par Cesare Diana, qui a toujours soutenu la famille et les valeurs fondamentales pour construire une société plus solidaire.
Les salutations d’ouverture seront confiées à ZE Mons. Orazio Soricelli, évêque d’Amalfi et Cava dei Tirreni, et l’introduction au professeur Carmine Matarazzo, directeur du Biennium de théologie pastorale de la Faculté pontificale de théologie de Naples, qui a également assisté à la rencontre. Plusieurs interventions sont attendues, comme celles du Prof. Gaetano Di Palma, professeur d’exégèse du Nouveau Testament à la Faculté pontificale de Naples et du professeur Lorella PARENTE, professeur de théologie dogmatique à l’ISSR San Matteo de Salerne.
Attendu aussi l’avocat. Simone Pillon, sénatrice de la République, vice-présidente de la commission parlementaire de l’enfance et de l’adolescence. L’événement sera animé par des intermèdes musicaux de chansons napolitaines du ‘700 au ‘900 par la “Diva Parthenia” avec les arrangements et la direction artistique du Maestro Pasquale Mormile.

Le livre
Le texte, édité par Luciano Editore de Naples, a déjà été présenté dans d’autres lieux, dans la paroisse de San Sossio et Madonna del Pantano à Castel Volturno (CE), au Sénat de la République et, plus récemment, dans le sanctuaire de Marie SS. del Campiglione à Caivano (NA). Il traite de la fragilité de l’amour conjugal et est le résultat de la trajectoire de recherche de l’auteur qui se concentre en particulier sur l’analyse du chapitre VIII de l’exhortation du Pape François « Amoris laetitia ».
L’expression “Amoris Laetitia”, traduite en italien, est en fait “la joie de l’amour”. Ce texte est la deuxième exhortation apostolique de Bergoglio, qui résume les deux synodes sur la famille “Les défis pastoraux de la famille dans le contexte de l’évangélisation” et “La vocation et la mission de la famille dans l’Église et dans le monde contemporain”.

Antonio Capasso, né à Frattaminore (Naples) le 18 novembre 1957, baptisé le 24 novembre de la même année, cinquième de huit enfants, est marié et père de quatre enfants (deux garçons et deux filles).
En 1976, il a été enrôlé dans le Corps des gardes de la sécurité publique. Il prête actuellement son activité professionnelle qualifiée au poste de police de Caserte. De 1990 à 1994, il a été conseiller municipal chargé des sports, de la culture et des loisirs à la municipalité de Frattaminore.
Il est ministre extraordinaire de la Sainte Communion de la paroisse de S. Sossio M. et Madonna del Pantano à Villa Literno du diocèse d’Aversa (Caserta). Il a de nombreuses années d’expérience dans la pastorale et la spiritualité de la famille.
Après son baccalauréat en théologie, il obtient en 2011 une licence en théologie sacrée avec une spécialisation en théologie pastorale prophétique du Département Saint Thomas d’Aquin de la Faculté pontificale de théologie d’Italie du Sud à Naples, où il aborde les problèmes liés à la famille et analyse problèmes de jeunesse.
Il a également suivi des cours de spécialisation pour animateurs bibliques organisés par l’UCN de la CEI dans le sanctuaire franciscain “La Verna”, dans la Basilique de Santa Maria degli Angeli à Porziuncola d’Assisi ; formations organisées par l’UPF du diocèse d’Aversa.
Il participe à la Semaine Biblique Nationale annuelle organisée par la CAB du Diocèse de Caserte et participe régulièrement aux cours et pratiques spirituelles de la “Casa Divin Maestro” IGS-Ariccia (Rome).
Depuis 2002, il participe au chemin de formation continue avec des exercices sur la spiritualité et partage le chemin de perfectionnement de l’École de prière thérésienne tenue par les pères OCD de Maddaloni (Caserta) et du Centre de spiritualité “Teresianum” à Rome.
Au cours de ces voyages, avec sa famille et toute l’association “Il Risorto”, dont il est président, il a reçu avec joie le scapulaire du Carmel en signe d’appartenance à la famille carmélite.
Il a terminé son parcours formatif en 2020 avec un doctorat en théologie pastorale du Département Saint Thomas d’Aquin de la Faculté théologique pontificale d’Italie du Sud à Naples.

Leave a Comment