Palio del Cupolone, le théâtre est arrivé avec “L’Elisir d’Amore”


Palio del Cupolone, le théâtre est arrivé avec “L’Elisir d’Amore”

Le théâtre est arrivé à Santa Maria degli Angeli avec : « L’Elisir d’Amore ». Le 16 juin 2022, le Rione del Campo a eu lieu sur la Piazza Garibaldi : “L’Elisir d’Amore”. Les quartiers bleus sous l’œil attentif du jury : Silvia Tagliaferri costumière et scénographe, Giovanna Hood actrice et réalisatrice, l’historien Francesco Gonzales ; du directeur artistique Maurilio Breccolenti et du responsable du divertissement Alessandro Siragusa, ont présenté avec simplicité, dans l’espace du Petit bâtiment du Capitaine du Pardon, l’arrivée d’une compagnie un peu folle. Il est tiré d’une écriture de Marcello Filippucci, Carlo della Costa et Graziano Lazzari et a été réalisé par Graziano Lazzari.

Le spectacle sur la place a été enrichi par la présence et la voix chaleureuse du ténor Claudio Rocchi qui a fondé l’Orchestre Lyrique d’Ombrie. Le samedi 11 juin, le ténor avait interprété Il Palio all’Opera avec la mezzo-soprano Manuela Molinelli et 10 Orchestra Masters sous la direction du maestro Margaritelli, un concert sur un thème du XIXe siècle qui a remporté un grand succès.

Un extrait de la brochure de la salle à manger :

Pour l’édition 2022 du festival, le Rione del Campo a décidé d’attirer l’attention sur la partie artistique du XIXe siècle et de la porter au phase théâtre de ce siècle.

Dans la représentation carrée, l’histoire se déroule autour d’une compagnie de des hommes fous des acteurs qui, souvent mus par le désir de survivre, improvisent et se font passer pour de grands artistes.

Après les festivités de la Festa del Perdono, une troupe arrive la nuit dans le village et s’installe sur la place, prête à jouer l’opéra “L’Elisir D’Amore”, revisité et cousu sur les marques des acteurs.

Le pays vient de passer célébrations du pardon, qui pour Santa Maria degli Angeli représente un événement très important : le pardon.

Selon la tradition religieuse, une nuit de 1216, le Seigneur est apparu à saint François alors qu’il priait dans la Portioncule.

Il lui a hardiment demandé que tous ceux qui se repentent et se confessent, fréquentent cette église, reçoivent un pardon généreux et le pardon de tous les péchés. Le Seigneur le lui accorda et François se rendit chez le pape Honorius III pour obtenir la pleine indulgence de tous les péchés et châtiments. Devant une grande foule, en présence des évêques d’Ombrie, il proclame le grand Pardon. Cette grâce exceptionnelle a été confiée à une annonce magnifique: “Je veux vous envoyer tous au paradis”.

Dans la piété populaire, l’indulgence de S. Maria degli Angeli fut bientôt appelée pardon et devint le pardon d’Assise. (Per Donum) Don gratuit de l’amour de Dieu.

Au fil du temps, cet événement religieux est également devenu un événement d’une grande importance sociale et économique, accompagné de la célèbre Fiera del Perdono.

Le rassemblement de multitudes et parmi eux pas seulement des dévots pèlerins mais aussi des voleurs, des prostituées, des trafiquants, des artistes de rue pas toujours honnêtes, ont créé un problème d’ordre public. La tâche d’assurer le développement pacifique de la fête fut confiée au Capitaine du Pardon, personnage présent jusque vers 1840.

Même les pasteurs, en plus d’assurer la santé mentale de leurs paroissiens, exerçaient souvent une fonction prudente de contrôle social visant principalement à maintenir une moralité publique qui adhérait aux principes religieux dans le fond et dans la forme.

C’est exactement d’ici que commence notre histoire, exactement de la rencontre entre le pasteur et le gérant

Ce dernier tente de convaincre le commissaire des qualités d’acteur de la compagnie, de la bonté du dernier message du spectacle, du plaisir émotionnel que procurent les villageois et du réel besoin des interprètes de subvenir à leurs besoins et de se soutenir en le spectacle.

Les artistes font tout pour convaincre le pasteur ; il donne enfin son consentement tant attendu, mû par “une affection et une tendresse compatissantes” à ces demandes et promesses persistantes.

Le spectacle est mis en scène et le public, coincé avec ce genre de représentation, s’y tient en quelque sorte montre et essayer de comprendre, en commentant à leur manière ce qu’on leur raconte à travers une langue étrangère qui leur est présentée et une certaine mise en scène montrée à leurs yeux.

L’entreprise ne donne pas une conclusion digne aux travaux comme promis et puis le pasteur…

Merci à : Graziano Lazzari, Claudia Marani, le Ténor Claudio Rocchi, The Officina Group, The Sartoria Group, The Entertainment Group, tous les quartiers, sans distinction, qui ont participé à cette édition et permis le retour dans la rue. qui a permis de retourner dans la rue.

Photo: Fap Foto

Leave a Comment