Fédération italienne d’athlétisme

19 juin 2022

Sur www.atletica.tv le dernier matin des championnats étudiants italiens, le sauteur remporte également le plus haut après 7,87 d’hier dans la longue

MISE À JOUR

Au sommet du monde dans sa tranche d’âge. Le talent de Mattia furlanique encore une fois je charme Pupilles tricolores de Milan† Au dernier jour de la revue U18, dans le sillage du phénoménal 7.87 au long cours, le bleu de l’étudiante Milardi Rieti s’empare également du titre italien du saut en hauteur en taille 2.16, actuellement la meilleure performance au monde pour un moins de 18 ans en 2022. Furlani ajoute un pouce à la saison, lors du premier essai, puis donne l’attaque sans chance à 2,20 (trois erreurs). Avec le mouvement que Gianni Brera a sauté dans l’Arena Civica par une chaude matinée milanaise, il établit également la norme pour la Coupe du monde dans la catégorie supérieure, le Championnat du monde des moins de 20 ans qui se tiendra du 1er au 6 août à Cali, en Colombie. . Mais surtout, il s’offrira d’excellentes opportunités lors du Championnat d’Europe des moins de 18 ans à Jérusalem (4-7 juillet).

RÉSULTATS et LISTE DE DÉPART MILAN 2022

HORAIRE ACTUALISÉ et INFOS UTILES

GALERIE PHOTOS (par Francesca Grana / FIDAL)

400 – En termes de performances, elle se démarque parmi les meilleures courses de la revue : Gloria exprime toute sa force dans le 400 m féminin Kabangu (Acsi Italia), pour la première fois sous les 55 secondes avec 54.93, le poussant à la dixième place dans les listes de catégories italiennes de tous les temps. Le Romain qui a grandi avec Giorgia Di Paola déconnecte deux athlètes de première année comme Elisa Marcello (Atl. Valeria, 55,24 PB) et la tricolore indoor Valentina Vaccari (Atl. Bergame 1959 Oriocenter, 55,70), mais deux autres du XVe siècle athlètes tombent sous la norme pour les Championnats d’Europe U18 à Jérusalem : Clarissa Vianelli (Polisport. Novatletica Chieri, 55.73) et Francesca Grisenti (Cus Parma, 55.81). La course masculine est très ouverte : dans la dernière ligne droite trois apparaissent pratiquement sur la même ligne, mais Luca gagne Marsicovète (Libertas Atl. Forlì) avec 49.63. Le Forlì entraîné par l’ancien décathlonien bleu Alberto Donati a le meilleur sur Tommaso Iorio (Atl. Futura Roma, 49.69) et Davide Gariglio (Battaglio Cus Torino, 49.81).

MILIEU – Son frère aîné Francesco Pernici, le nouveau recordman d’Italie U20 du 800 mètres, l’a soutenue dans les tribunes. A égale distance, entre les élèves, le dernier come-back de Samira est puissant manai (FreeZone) qui insulte Virginia Bancolini (Sef Stamura Ancona, 2:13.21) plus tactiquement après les 600 premiers mètres avec 2:12.72. Lorenza De Noni (Atl. Silca Conegliano, 2:14.70) se rapproche du coureur de demi-fond formé par Dalmazio Bersini du Val Camonica et du tricolore en salle de la région des Marches. Pour les hommes, dans les années 800, pas de problème pour Davide de Rosa (Sports & Youth Army) confirme le titre en salle : 1:52.95 pour le Romain suivi de l’entraîneur Emilio De Bonis, progressif dans les deux cents derniers mètres. Otmane Salihi (Cus Pro Patria Milano, 1:55.11) et Luca Bernardini (Atl. Futura Roma, 1:55.48) sprintent pour les autres positions prestigieuses. Dans les années 1500 Manuel Zanini (Atl. Gavirate) allume la mèche au son de la cloche et entame la longue confrontation avec Nicola Baiocchi (Atl. Livorno). Celui qui a le plus de carburant en finale est de Varese entraîné par Silvano Danzi (4:00.22), tandis que le tricolore en salle de Livourne perd du terrain (il arrive quatrième, 4:03.24), récupéré par Latena Cervone (Uisp Atletica Siena, 4:01.91 ) et par Jacopo Risi (Osa Saronno, 4:02.65) pour compléter pleinement un trio de “médailles” de 2006, la première année de la catégorie. Au tour final, la Genève romaine a le vent en poupe chez les femmes Par Mugno (Acsi Italie) pour la deuxième joie de la journée à son entraîneur Giorgia Di Paola (4:32.16). Même temps pour les deuxième et troisième (4:35.75), Anna Galli (Cus Parma) et Chiara Pedol (Atl. Dolomiti Belluno).

OBSTACLES – Le retour de Céleste Polzonetti (Bracco Athlétisme). La Brianza de Desio, stoppée par une blessure musculaire en début de saison en salle, revient en beauté, confirmant sa suprématie sur le 100h : 13.70 de vents contraires (-1.3) pour l’athlète à l’entraînement avec Aldo Maggi, après 13.73 (+0.1) du la batterie. La deuxième est la sprinteuse de haies Sofia Pizzato (Valsugana Trentino) avec 13,79, la troisième Martina Agostini (Assindustria Sport) avec 14,03. Au masculin le fils de l’art Giovanni brûle tout Zuccon (Trevisatletica), pour le plus grand plaisir du père-entraîneur Rolando et de la mère ex-Azzurri Mary Massarin : 14,12 (-0,8). Surmonte Andrea Da Dalt (Atl. Gorizia, 14.15) et Giacomo Catalano (Amatori Cisternino Ecolservizi, 14.20).

SAUTS – Ci-dessus, les progrès de Mattia furlanique (Étudiant Milardi Rieti): 1,95, 2,00, 2,04, 2,08, puis 2,12 pour le deuxième, 2,16 pour le premier et trois ‘x’ pour 2,20 qui serait le record personnel ont été à un centimètre du MPI de 1978 de Roberto Cerri (2,21). Au lieu de cela, et qui sait pour combien de temps, son 2.17 de septembre dernier à Brescia résiste. Deux mètres et deuxième pour Filippo Rodeghiero (Assindustria Sport), troisième avec 1,95 Gabriele Avagnina (Foce Sanremo). Le titre du triple masculin revient à un sauteur de la Lazio : l’homme du jour est Niccolò cannavale (Formia Poligolfo) glisse à 15h38, facilitée par un vent arrière de +3.0. L’athlète entraîné par Dimitri Chinappi devance Leandro D’Amore (Fiamme Gialle Simoni) qui barre 14.48 (+1.7) et Mattia De Angelis (Asa Ascoli Piceno) qui est capable de 14.41 vent (+3, 5).

LANCEMENTS – Dans l’assiette, le champion italien Leonardo Selmanique (Cus Pro Patria Milano) améliore son record personnel de 99 centimètres avec 54,38 et met trois lanceurs d’Athlétisme Vicentina d’affilée : Pietro Dal Soglio (53,66 PB), le décathlonien tricolore Nicola Testa (49,91 PB) et Andrea Crestani (48,37). Né en Italie de parents albanais, le Milanais de Vanzaghello, entraîné par Enrico Piantanida, fête le titre en attendant d’obtenir la nationalité italienne et de porter le maillot bleu, qu’il ne pourra malheureusement pas porter à l’EuroU18 de Jérusalem.

DIFFUSION EN DIRECT – Les trois jours de Championnats étudiants italiens de Milan (17-18-19 juin) sera diffusé en direct en intégralité sur www.atletica.tv.

SUIVEZ-NOUS SUR : Instagram @atleticaitaliana | Twitter @athleticaitalia † Facebook www.facebook.com/fidal.it

Partager avec

Suivez-nous sur:

Leave a Comment