“Tout le monde devrait voir la vie”

Je me sens motivé par une question très précise : j’ai perdu la vue il y a 13 ans et je considère cela comme un énorme accident, mais aussi comme un cadeau, à savoir voir les choses d’un point de vue différent. Ma vie est devenue une mission, m’engageant pour les autres, surtout les enfants. Je pense que c’est la meilleure chose qui aurait pu m’arriver. Tous les enfants devraient avoir la possibilité de voir la vie, car la vie se vit, mais elle se voit aussi. Jusqu’à présent, nous avons fait un travail intensif et fructueux”† Le docteur parle Giovanna RuggiericPrésident du IAPB Italia Onlus Basilicatenous avons entendu après le fermeture dépistage oculaire qui, de 27 avril Enfin, elles ont été réalisées sur un échantillon de 925 enfants dans les écoles de Ville de Policoro, dans la région de Matera. Notamment entre les groupes scolaires concernés l’Institut général d’État N.1 L. Milani Et le vaste Institut Jean-Paul II

“Gardez un œil sur les enfants”: les résultats de la dernière campagne IAPB Italia Onlus Basilicata

Selon le Dr. Ruggieri “lLa prévention a une valeur fondamentale dans l’identification de pathologies importantes telles que les cataractes congénitales et le glaucome. Par conséquent, il est nécessaire d’observer les yeux des enfants dès la naissance. Les pédiatres devraient le faire avec un simple test“. Avec la campagne Attention aux enfantsqui a attiré l’attention sur un tranche d’âge y compris entre 3 et 11 ans, il y a eu plusieurs visites. Un résultat optimal même pour une petite réalité comme celle de la région lucanienne. Un résultat rendu possible grâce aux efforts constants deorthoptiste docteur Rocco Quintoavec le déjà primaire de la Département d’ophtalmologie deHôpital San Carlo de Potenzadocteur Giovanni Smaldone† Car lorsque la compétence de spécialistes rencontre l’œil étonné et presque naïvement inexpérimenté des plus petits, une véritable mission éducative est accomplie, dont chacun peut inévitablement bénéficier d’informations.

Plus précisément, sur les 925 enfants qui ont subi un dépistage oculaire,11,5 % il s’est avéré positif101 au total à cette première étape de dépistage visuel. Les chèques sont également sortis 7 enfants avec un strabisme anormal: Il est généralement enregistré lorsqu’un œil regarde droit et que l’autre se penche. Dans ce cas, l’enfant peut avoir du mal à se concentrer sur des objets distants et peut avoir besoin de plisser les yeux pour mieux identifier les objets ; 5 enfants atteints de strabisme convergentqui se produit lorsque les yeux ont tendance à être tournés vers l’intérieur ; 1 enfant atteint du syndrome de Duane bilatéral de type 1 caractérisé par une abduction limitée ou absente, une adduction normale ou légèrement limitée, une rétraction du globe oculaire, un rétrécissement des marges des paupières en adduction et des yeux droits en position primaire sans rotation de la tête ; 1 enfant daltonienavec l’incapacité de percevoir les couleurs.

Les chiffres ne sont pas décourageants, ils ne doivent pas nous alarmer. En faisant les dépistages, nous identifions le problème et le signalons aux familles pour que les enfants aient un examen de la vue plus approfondi. Aujourd’hui, de nombreux enfants portent déjà leurs lunettes. Et pour cela je dois aussi remercier le docteur Dominique Lacerenzachef du service interentreprises d’ophtalmologie parce qu’il croyait en ce projet, parce qu’à terme la communauté devait être sensibilisée à la culture de la préventiona conclu le Dr. Ruggieri.

Les initiatives suivantes promues par l’IAPB Italia Onlus Basilicata

Tous les enfants méritent de voir 10 dixièmesdit l’un des réclamer plaque d’immatriculation IAPB Italie Onlus, mais pas seul. Car au final, même si le Petit Prince nous enseigne qu’on ne voit bien qu’avec le cœur et que l’essentiel est invisible pour les yeux, il est aussi vrai que toutJeunes et vieux, ils ont besoin d’une apparence saine et si ce n’est pas possible, pas de problème. Touchez, sentez, goûtez et entendez en prendre soin. C’est pourquoi l’IAPB Italia Onlus entre sur le terrain depuis 1997 pour prévenir le risque de maladies plus graves, tant chez les adultes que chez les enfants. En plus de la campagne Attention aux enfantsgrâce à l’aide de Service d’ophtalmologie interentreprisesétaient sur le point de faire 2500 projections dans la zone Basilicate† En particulier, à partir de septembre prochain, en plus de réimpliquer d’autres écoles communautaires, l’IAPB Italia Onlus Basilicata sera particulièrement active dans les pays sans hôpitaux, sans installations pour emmener les enfants à des dépistages ou des examens de la vue.

Une autre campagne menée par l’IAPB depuis un certain temps s’appelle “La prévention ne part pas en vacances”, où les ophtalmologistes, s’exprimant ouvertement dans les salons de télévision ou les journaux locaux, font de leur mieux pour fournir la bonne quantité d’informations à un public qui ne sait pas et veut savoir parce que, même dans ce cas, ils comprennent l’importance de la morale et de la morale valeurs. prévention sociale. Occasions, où les spécialistes se concentrent sur les questions de l’importance d’une alimentation saine qui peut aider à garder les yeux en bonne santé ou sur le simple fait que, surtout en été, les yeux sont plus exposés aux intempéries et qu’une paire de lunettes de soleil peut faire toute la différence différence.

En particulier, la campagne soutiendra un événement promu par les 2 sections territoriales de laUnion italienne des aveugles et malvoyantspartenaire de l’IAPB avec DONC JE (Société italienne d’ophtalmologie): Une véritable tournée de 6 sites du territoire lucanien pour faire connaître à nouveau la mission de l’IAPB, également à l’occasion du 77e anniversaire de sa naissance à Potenza et du 55e anniversaire de sa naissance à Matera. Dans ce cas, le STI propose également un dépistage totalement gratuit pour une tranche d’âge plus âgée, à partir de 40 ans, pour révéler d’éventuels problèmes liés aux maculopathies, à la rétine, à la cataracte et au glaucome. Enfin nous reviendrons avec le jour de la vue Et la semaine du glaucome qui, comme chaque année, se renouvelle dans la première décade de mars.

Leave a Comment