VATICAN – Trente ans après “Redemptoris Missio” et “Dialogue et Annonce”: un congrès à l’Urbaniana

VATICAN – Trente ans après “Redemptoris Missio” et “Dialogue et Annonce”: un congrès à l’Urbaniana

Cité du Vatican (Agence Fides) – Trois décennies après leur publication en 1991 pour les deux documents, « Redemptoris Missio » et « Dialogue et Annonciation » restent des piliers fondamentaux de la mission de l’Église. Partant de cette considération, le Congrès “Trente ans de ‘Redemptoris Missio’ et ‘Dialogue et Annonce’: Développements, Fruits, Nouvelles Opportunités”, organisé par la Faculté de Missiologie de l’Université Pontificale Urbanienne, se tiendra du 21 au 24 juin à l’Université Pontificale Urbanienne, par l’Association Internationale des Missiologues Catholiques (IACM), en collaboration avec l’Union Pontificale Missionnaire, avec la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples et avec le Conseil Pontifical pour le Dialogue Interreligieux.
En plus de réfléchir sur la façon dont les deux documents ont jusqu’à présent inspiré le travail missionnaire et l’évangélisation dans le monde, le Congrès réfléchit sur leur validité actuelle et demande si et comment ils peuvent fournir des principes directeurs pour la mission de l’Église aujourd’hui, qui répond aux nouveaux défis. . , dans un monde en évolution rapide. Les interventions de spécialistes d’un large éventail de perspectives, ecclésiastiques et académiques, et de contextes missionnaires, fourniront des incitations fertiles à la réflexion et à l’échange. Une particularité de la conférence, animée par l’Association Internationale des Missiologues Catholiques (IACM), est qu’elle donne l’occasion aux étudiants en missiologie, aux professeurs de l’Université Urbaninana et aux autres participants de partager leurs recherches et leurs idées, en fournissant de courts articles ou des réflexions sur le travail et groupes de discussion.
Les travaux commencent le 22 juin sur “Trente ans de Redemptoris missio. Fruits et nouvelles opportunités”, une intervention confiée au cardinal Luis Antonio Tagle, préfet de la Congrégation pour l’évangélisation des peuples. Ceci est suivi par le rapport “Redemptoris Missio et études missiologiques. Hypothèses et implications”, par le Prof. dr. Sandra Mazzolini, Doyenne de la Faculté de Missiologie de l’Université Pontificale Urbanienne. fr. Dinh Anh Nhue Nguyen OFM Conv, Secrétaire Général de l’Union Pontificale Missionnaire, Directeur du CIAM et de l’Agence Fides. Le rapport sur “L’éducation missionnaire dans l’Église. Formation des visions du monde, des sensibilités et des obligations” a été présenté par le Prof. dr. Thérèse D’Orsa de l’Institut australien d’éducation théologique.
Le 23 juin réfléchit sur “Trente ans du dialogue à l’annonce”, avec le discours de Card. Miguel Ángel Ayuso Guixot, Président du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux (PCDI), tandis que Mgr. Indunil Janakaratne Kodithuwakku Kankanamalage, secrétaire du PCID, il parlera de “Le voyage du PCDI avant et après le dialogue et l’annonce”. Prof. Dr. Michael Barnes SJ, de l’Université de Roehampton, Royaume-Uni, parlera de “La théologie des religions après trois décennies de dialogue et de proclamation”, tandis que le professeur Catherine Cornille (Boston College, USA) présentera un rapport sur “L’annonce comme nourriture pour dialogue”. Suivra un rapport sur « Dialogue et proclamation dans le contexte du Moyen-Orient », par Jamal Khader, Vicaire patriarcal de Jordanie ; et “Dialogue et annonce 31 ans plus tard : inspiration pour la rencontre hindou-chrétienne”, par le professeur Gaetano Sabetta, professeur à l’Université pontificale urbanienne.
Le 24 juin, les « Réponses africaines aux défis de la mission à la lumière de Redemptoris Missio, dialogue et annonce » par le P. Onykachukwu Joseph Amaegwu, SFM, du Bigard Memorial Seminary, Nigeria. Ensuite, il y a le rapport “La mission de l’Église à la lumière des nouveaux développements religieux. Réflexions d’Amérique latine”, par Leandro Bedin Fontana (“Institut für Weltkirche und Mission” à Francfort).
Les travaux se terminent par une discussion plénière avec tous les intervenants, tandis que les réflexions finales sont confiées au Père Wojciech Kluij OMI, Président de l’IACM. La célébration eucharistique était présidée avec une carte. Luis Antonio Tagle sera l’événement de clôture du Congrès.
(AP) (Agence Fides 21/06/2022)


Partie:

Leave a Comment