La crise de l’eau progresse, la première interdite par les maires

Alerte à la sécheresse : voici les municipalités toscanes où les ordonnances visant à limiter la consommation d’eau ont été promulguées. Détérioration de la situation

TOSCANE – La crise de l’eau progresse également en Toscane, avec une situation de Sécheresse défini comme niveau intermédiaire et détérioration par l’Autorité du bassin du district des Apennins du Nord. Pressés par la rareté des pluies et des températures supérieures à la moyenne, les réservoirs disséminés dans la région semblent en pâtir en ce moment.

Sur la base des données de l’Observatoire de l’Autorité, Lac de élingue se situe entre 80 et 90% de sa capacité, Montedoglio a des sources d’eau et le système de barrage de la serchio il compte avec 25 millions de mètres cubes. Mais la perspective n’augure rien de bon et le système a tendance à aggraver la sévérité de l’eau, le lit de la rivière devenant de plus en plus petit.

Le niveau actuel des cours d’eau est le niveau normalement enregistré en août et les zones les plus occupées par l’agriculture peuvent être les plus touchées, comme le Maremmeou ceux qui sont plus cycliquement exposés au Val de Corniade la Lunigiana et de Versilia ainsi que l’îleElbe

Ces derniers jours, l’Autorité toscane de l’eau (Ait) avait invité les maires à prendre des ordonnances limitant la consommation d’eau à un usage domestique et hygiénique, avec des amendes allant de 100 à 500 euros en cas d’infraction. Des réglementations sont actuellement en vigueur à cet effet, entre autres Empolijusqu’à PistoiaLivournejusqu’à Campi Bisenzio c’est à Scandicciajusqu’à San Giovanni Valdarno c’est à Campiglia Marittimajusqu’à poggibonsia c’est à Sovicille ainsi qu’une Faugliajusqu’à Borgo a Mozzano c’est à Massarosa

En général, la plupart interdit – étendu à toute la saison estivale – concerne le remplissage des piscines ou bassins d’ornement, le lavage des voitures avec l’eau de l’aqueduc, mais dans certains cas aussi l’arrosage des parcs ou jardins.

Et les effets de la sécheresse peuvent aussi se faire sentir chez les animaux. JUSQU’À porcari, deux des trois poussins cigognes du couple qui y nichaient depuis des années ont été retrouvés morts sous le pylône qui abritait leur nid. L’hypothèse est que les parents n’ont pas pu leur fournir suffisamment de nourriture et que la chaleur torride leur a alors donné le coup de grâce. Les alevins aiment se nourrir des têtards trouvés dans la ville voisine de Rio. Mais maintenant, ce ruisseau est à sec.

Leave a Comment