Les technologies végétales au service du confort de vie

22-06-2022 – L’expérience de la pandémie a fondamentalement changé notre façon d’aborder les différents secteurs, domaines d’intervention et domaines d’application.

Un résultat visible dans cette période post-pandémique est certainement combien a changé l’approche de la conception de la maisonciblage climat intérieur Et confort de vie

Le confort de vie est un état de bien-être qui se crée dans un environnement en fonction : quatre paramètres :
– Température;
– qualité de l’air;
– acoustique ;
– Luminosité.

La le bien-être intérieur ce n’est pas ça simplement une sensation ressentie de manière subjective, mais un Réel système défini qualitativement et quantitativement.

Cela se produit lorsque tous les paramètres sont maintenus dans les limites de valeurs optimales† Cet objectif est atteint à la lumière d’un projet bien étudié et par le choix de : les matériaux et technologies les plus adaptéset ceci s’applique aux nouvelles constructions ainsi qu’aux rénovations majeures.

Tout commence par le projet, l’orientation, l’éclairage, l’environnement, la ventilation, l’éclairage naturel, etc. Ce sont autant de principes de conception au nom du confort. Souvent, surtout lorsqu’il s’agit d’intervenir sur l’existant, il n’est pas toujours possible de poursuivre les critères de conception bioclimatiques typiques des maisons passives, mais grâce à la soutien aux technologies végétales innovantes des performances tout aussi élevées peuvent être atteintes.

Des technologies au service du confort de vie

La température d’un salon est ressentie comme optimale, c’est-à-dire confortable, lorsqu’elle atteint 21°C. Dans cette situation, le sujet ne ressent aucune sensation de chaud ou de froid.

Autour du confort thermiqueTout d’abord, des travaux sont effectués sur l’enveloppe au moyen d’un système d’isolation thermique adéquat. De plus, équipez votre maison de : systèmes de chauffage économes en énergievous permet d’obtenir les meilleurs résultats sans gaspiller d’énergie et d’argent, en bénéficiant également à l’environnement en termes de pollution par le CO2.

Un système thermique se compose des éléments physiques suivants :
– le générateur ;
– le système de distribution (canalisations, pompes, collecteurs) ;
– le système d’émission ;
– le système de contrôle.

Il existe différents types de générateurs de chaleur sur le marché :
chaudières à condensation
chaudières à biomasse;

pompes à chaleur
systèmes hybrides

Quant aux systèmes d’émission, selon le type de système choisi, les bornes peuvent être :
radiateurs
convecteurs
surfaces rayonnantes (murs et sols).

Le système de contrôle de la température, avec thermostat et chronothermostatenfin, c’est l’élément le plus important de tout le système, essentiel pour réguler la température, la consommation et atteindre le confort environnemental.

Grâce à l’évolution technologique, avec le même système de chauffage, grâce à une simple fonction d’inverseur, il est possible de produire de la réfrigération nécessaire pendant la saison estivale. C’est le cas des systèmes de pompe à chaleur et des systèmes hybrides : le même système avec une double fonctionnalité.

Même les plus connus fonctionnent avec le double mode chaud-froid climatiseurs split et compactsà ce jour, nombre de ces systèmes ont évolué et se sont enrichis de compétences multiples, telles que i nouvelle génération de filtres qui bloquent les PM1 (les particules les plus nocives pour la santé humaine) ou intégrées à systèmes de purification avec filtre HEPA, ioniseur, filtre à charbon actif ou avec technologie UV.

Toutes ces technologies introduisent le prochain paramètre indispensable au confort de vie, à savoir la Qualité de l’air intérieur

La qualité de l’air que nous respirons est tout aussi importante que la qualité des aliments que nous mangeons. Des thèmes comme aération et ventilation devrait attirer l’attention car, en raison du contrastepollution intérieure et protéger la santé.

Il existe de nombreuses causes qui déterminent la pollution intérieure :
– smog, fumées et pollen provenant de l’extérieur ;
– le dioxyde de carbone produit par l’expiration et la combustion (cuisson des aliments, chauffage, etc.) ;
– les particules (COV) libéré des matériaux de construction, tels que les peintures, les colles et les adhésifs, et des matériaux dont l’ameublement est fait;
– la présence d’animaux domestiques ;
– L’humidité

La pollution peut provoquer divers maux tels que l’irritation des yeux, les maux de tête, l’insomnie, la fatigue, l’asthme et les allergies. Oui, ils peuvent améliorer les conditions de vie de personnes et un environnement avec un air frais et de qualité?

Oui, la méthode la plus efficace pour avoir des environnements légèrement contaminés est toujours et en tout cas de préparer un bon échange d’airà savoir, le aération naturelleouvert à gauche les fenêtresde préférence équipé de microventilation

Souvent, la ventilation naturelle n’est pas suffisante pour atteindre les résultats escomptés, il est donc possible de recourir à d’autres solutions favorisant le plus grand renouvellement d’air possible : les systèmes de purification d’air intérieur que nous venons d’évoquer, mais aussi la VMC, ventilation mécanique contrôlée

Là bas ventilation mécanique contrôlée appartient aux systèmes de traitement de l’air et c’est un système avec lequel vous avez toujours un échange d’air correct dans les pièces.

Là bas MVC garantit des valeurs d’entrée et d’évacuation d’air optimales, grâce à la possibilité d’autorégulation en fonction des conditions environnementales, telles que l’augmentation et/ou la diminution de l’humidité, la présence ou l’absence de personnes,

Un tel contrôle garantit l’amélioration du confort intérieur ; protège la santé humaine et celle de son domicile; permet d’optimiser la consommation d’énergie.

L’ensemble des systèmes de chauffage, de ventilation, de climatisation et de réfrigération, lorsqu’ils sont regroupés et interconnectés, forment le macrogroupe des Systèmes CVC + Rou « chauffage, ventilation et climatisation ».

Si d’une part une utilisation aussi importante des technologies végétales permet d’atteindre un haut niveau de bien-être en intérieur, d’autre part elle peut être difficile à gérer. Cet écart vient à la rescousse automatisation de la maison.

Grâce à systèmes d’automatisation du bâtiment il est possible de transformer n’importe quel espace de vie en un seul Maison intelligente† L’automatisation des bâtiments n’est rien de plus qu’un ensemble de dispositifs de contrôle, de mesure et de gestion qui, intégrés aux systèmes technologiques, permettent de gérer le bâtiment de la manière la plus efficace en termes d’efficacité, de durabilité, de confort et de sécurité.

Les plantes pour fonctionner ils ont besoin d’énergiela question se pose spontanément dans quelle mesure la réalisation du confort de vie est-elle durable, compte tenu de l’utilisation fréquente de solutions techniques d’installation pour y parvenir ?

La réponse serait certainement négative si l’on s’en tenait aux approches traditionnelles de l’approvisionnement énergétique. Aujourd’hui, le bâtiment est un système composé d’éléments constructifs et végétaux, tous interconnectés. La vision future du bâtiment comprend l’utilisation de des matériaux de plus en plus respectueux de l’environnementtandis que les énergies renouvelables sont l’avenir des plantes† Géothermie, éolien, biomasse ou bioénergie, photovoltaïque, solaire thermique et hydraulique sont désormais les technologies disponibles pour produire de l’énergie propre et ainsi alimenter durablement le système du bâtiment.

Leave a Comment