La revue “Make Beautiful Sounds” revient au Maccarese Saxophone Museum • Terzo Binario News

Des rendez-vous avec de la musique de qualité et des spectacles tous les week-ends de juillet. Cela commence avec le Continental Jazz Band et le duo comique Pablo et Pedro

La troisième édition de la revue FAI BEI SUONI a commencé ! au Museo del Saxofono di Fiumicino, qui a lieu les week-ends de juillet.

Le titre de l’événement paraphrase le célèbre livre “Fais de beaux rêves” de Massimo Gramellini, “un livre dédié à ceux qui ont perdu quelque chose dans la vie, un amour, un
travail, un trésor et il s’est perdu… » mais ensuite, après une lutte incessante, il a pu retrouver la paix. Pendant la période de confinement, la musique nous a aidé à garder le fil de nos contacts avec les autres et avec nos émotions et les plans “Make Good Sounds”, encore une fois, pour célébrer le “reboot” à la normale avec la puissance et l’importance des arts , parce qu’une vie sans art et sans musique n’est qu’une vie fanée…
Grande variété de genres musicaux pour le festival qui vise à célébrer l’instrument populaire en plein air en offrant une série de propositions musicales de haute qualité. Attilio Berni, grand collectionneur de saxophones et directeur du musée, a décidé de diversifier le calendrier avec une série de concerts nocturnes sur scène
extérieur du lieu avec la plus grande collection de saxophones au monde.

Pablo et Pedro

Cela commence le samedi 2 juillet avec le spectacle Jazz & Cabaret de Pablo & Pedro, précédé du Dixie Concerto du Continental Jazz Band. Cette fois, le directeur du musée Attilio Berni a choisi d’ouvrir avec un duo comique de renom qui sera introduit par une performance musicale aux allures de dixie.

Leur nouveau spectacle, “Comme si c’était”, résume leurs 25 ans ensemble, racontant avec grotesque leur façon d’être, les idées et les idées qui ont presque toujours donné vie aux bandes dessinées mémorables. Le duo roule avec une virtuosité établie, un format qui englobe la mécanique pure de la commedia dell’arte, avec des inversions scéniques et des exercices de style qui en font un spectacle plus mature et en même temps monstrueusement comique.

Fabrizio et Nico – ce sont leurs noms dans le cadastre, au cours de leur parcours créatif, ils se demandent: “Que serait l’homme sans l’aide de l’hémisphère féminin?” – “Comment se place-t-on face aux attentes que la vie exige de vous ?” – “Qu’est-ce que l’amitié au juste et surtout peut-on l’appeler ainsi pour toujours ?”… Dans ce spectacle aux mille doutes, ils n’offrent cependant qu’une seule certitude : le rire.

Pour ouvrir la soirée, la musique irrésistible et captivante du Groupe de jazz continentalun orchestre pur style New Orleans composé de 5 grands experts du jazz tels que Carlo Capobianchic sur le combiné, Andréa Pedronic à la clarinette, Piercarlo Salvia au sax ténor, Léonard de Crescimbénic au sax basse mi Guido Giacominic au banjo. La principale caractéristique de ce genre musical est le mélange du rythme venu de Cuba et des Caraïbes, avec les aspects mélodiques et harmoniques de la tradition classique européenne.

Le dimanche 3 juillet, ce sera au tour du duo Camilletti, dans le cadre des manifestations dédiées aux « Jeunes virtuoses de la musique ». AcCordeOn de Stefano Indino et Michele Ascolese aura lieu le vendredi 8 juillet, avant le concert du dimanche 10 juillet avec RusticaXBand, un ensemble de 25 jeunes garçons, lauréat du European Jazz Award et dirigé par Pasquale Innarella.
Le samedi 16 juillet, le Vittorio Cuculo Quartet, formé par Vittorio Cuculo au saxophone, Gegè Munari à la batterie, Danilo Blaiotta au piano et Enrico Mianulli à la contrebasse, sera l’événement unique de la semaine, tandis que le samedi 23 juillet suivant , sera le Dixie Summit sur scène en action. , ou plutôt le Gotha du jazz italien traditionnel, avec Red Pellini au sax alto, Luca Velotti à la clarinette, Giorgio Cùscito au sax ténor, Gino Cardamone au banjo et Gianluca Galvani au sousaphone.
En clôture de la revue, samedi 30 juillet, la représentation du Pathorn SRIKARANONDA Quartet, seule étape italienne de la tournée européenne du célèbre saxophoniste thaïlandais et dernière représentation avant les vacances d’été, en attendant septembre et la prochaine édition de le festival de Jazz de Fiumicino.
Les concerts du Musée du Saxophone sont précédés de savoureux apéritifs (en option) à partir de 20h30 pour 15€ Les billets pour les concerts, à partir de 21h30, sont disponibles sur place ou sur le site Liveticket. Les réservations sont recommandées.

Via dei Molini snc (angle avec via Reggiani) Maccarese, Fiumicino. Coûts de la ligne d’information et réservations : +39 06 61697862 – +39 347 5374953 – info@museodelsaxofono.com

Publié le mercredi 29 juin 2022 à 07:30:00 © REPRODUCTION RÉSERVÉE

Leave a Comment