Rapport Consob, 178 sociétés de conseil financier affiliées à des banques ont été perdues en 7 ans

Sociétés d’investissement

D’ici la fin de 2021, les entreprises d’investissement autorisées à fournir
investissements sont 64, tandis que les sujets inscrits dans la liste des sociétés de
Un investissement communautaire autorisé à opérer via une usine en Italie
il y a 38 sites (tableau aIV.2 et tableau aIV.3).
Identifier les risques potentiels de comportement non conforme
dans la relation avec les clients des entreprises d’investissement et des sociétés de
Investissement de l’UE basé en Italie, la CONSOB a établi le
suivi des processus métiers selon une approche basée sur les risques. Comment
comme à l’accoutumée, la cohérence des stratégies d’offre de services des
investissements avec la législation nationale et communautaire.
Poursuite des activités liées au Brexit visant à faciliter la gestion ordonnée de la transition du régime fondé sur le principe de reconnaissance mutuelle en Europe au régime applicable aux intermédiaires de pays tiers et ainsi parvenir à une meilleure protection des intérêts des clients. Dans cette optique, la CONSOB a publié deux communiqués de presse le 2 janvier 2021 : l’un adressé aux intermédiaires britanniques opérant en Italie concernant les dispositions sur le Brexit contenues dans le décret législatif 183/2020 (appelé décret Milleproroghe), concernant les opérations des -mentionnés aux intermédiaires en fin de période de transition, et les autres s’adressant aux clients des intermédiaires britanniques opérant en Italie, afin de s’assurer qu’ils disposent d’informations suffisantes sur les effets du Brexit.

L’Institut a également poursuivi l’examen des nombreuses demandes d’autorisation d’opérer en Italie en tant qu’entreprises d’investissement de pays tiers présentées par des entreprises d’investissement britanniques conformément à l’art. 28 du TUF. Au cours de ces investigations, outre la vérification de l’existence de toutes les exigences nécessaires à l’acceptation des demandes, des informations et des données ont été obtenues sur les modalités d’organisation et de fonctionnement des demandeurs, afin de mieux orienter la mise en œuvre ultérieure de l’encadrement. L’acquisition de ces informations portait également sur les garanties opérationnelles et procédurales mises en place par les entreprises d’investissement pour se conformer aux dispositions du Règlement (UE) 2019/2088 (Règlement SFDR) en référence à la communication sur les investissements durables et la lutte contre les phénomènes de greenwashing. Au 31 décembre 2021, les entreprises d’investissement britanniques sont agréées en Italie en vertu de l’art. 28 de la loi de finances consolidées sont au nombre de 69, dont 63 dans les services gratuits et 6 par établissement de succursales. Ce chiffre devrait augmenter en raison d’un examen plus approfondi des demandes de licence soumises par les entreprises d’investissement britanniques en 2021. Ces développements ont conduit à une augmentation significative du nombre d’intermédiaires sous la supervision directe de la CONSOB, qui, en vertu du TUF, doit faire respecter les règles de conduite dans les relations avec les clients italiens, comme prévu dans les règles de dérivation MiFID II, par les entreprises d’investissement britanniques agréées en Italie en tant qu’entreprises de pays tiers, même si elles opèrent en libre prestation de services, qui avant le Brexit étaient soumises à la surveillance de l’autorité anglaise compétente unique, y compris pour les transactions effectuées en Italie.

Le suivi des plaintes et signalements s’est poursuivi au cours de l’année
envoyé à la CONSOB par des investisseurs italiens, également cette direction
Les entreprises d’investissement de l’UE opérant en Italie dans le cadre de la libre
prestations de service. Dans ce dernier cas, les plaintes reçues ont été transmises comme d’habitude aux autorités compétentes du pays d’origine, avec lesquelles nous nous sommes entretenus pour connaître les résultats des éventuelles enquêtes menées.

Leave a Comment