N’abandonnez pas les animaux : comment enseignez-vous aux enfants ?

Voici quelques conseils pour apprendre aux enfants à aimer, respecter et ne pas abandonner les animaux

Comment apprendre aux enfants à ne pas abandonner les animaux ?

Un animal n’est pas un jouet pour faire plaisir quand on n’a plus envie de jouer. Un concept simple, presque banal, mais il est bon de toujours se souvenir, surtout avec l’arrivée de l’été, de la saison à laquelle chaque année le pourcentage de abandonner se lève malheureusement. En fait, les estimations parlent de ca 80 000 chats et 50 000 chiens laissée à elle-même chaque année (source LAV), culminant à 25-30% de plus pendant la saison estivale.

Pour cela, il est important que les parents apprennent la bonne attitude envers les animaux dès les premières années, car ils sont seuls apprendre à respecter la vie nous pourrons élever des générations consciemment et avec empathie pour les besoins des autres.

Dans cet article

Comment apprendre aux enfants le respect des animaux ?

L’abandon d’animaux est un la criminalité prévu au Code criminel, mais ce n’est certainement pas l’aspect juridique qui devrait décourager les plus petits. En fait, apprendre aux enfants à ne pas abandonner les animaux, c’est leur apprendre la respect – avant même l’amour – à un autre être vivant.

Il est essentiel que les enfants comprennent qu’un chien ou un chat (pour ne citer que les animaux avec lesquels ils entrent le plus en contact dans leur vie quotidienne) ne sont pas seulement des compagnons de jeux à câliner jusqu’à ce qu’ils s’ennuient, mais des individus (et non exemplaires). ) de besoins matériels et émotionnels que nous devons fournir si nous choisissons d’adopter un animal de compagnie. C’est pourquoi avoir un animal dans la maison amène des gens formidables responsabilitéune responsabilité qui ne peut être libérée en choisissant simplement d’abandonner un être vivant qui compte sur nous pour sa survie.

Mais comment s’assurer de transmettre cet enseignement si important ?

L’exemple

Pour un enfant, notre comportement est le professeur le plus direct et le plus efficace. Cela ne signifie pas que nous étreignons et embrassons chaque créature qui se présente devant nous, mais que nous montrons de l’empathie pour les animaux, ne les maltraite pas et, si possible, s’abstenir d’extérioriser les phobies qui peuvent être transmises aux enfants (p. ex. peur des chiens).

Savoir aimer

Apprendre à connaître les animaux par l’expérience directe est le meilleur moyen d’apprendre à les aimer. Si donc avoir un …. animal de compagnie à la maison est sans aucun doute le meilleur moyen de rapprocher les enfants du monde animal, en l’absence de cette opportunité il peut être judicieux d’organiser des voyages à fermesparcs ou Oasis animale pour que les plus petits puissent voir et interagir avec une faune inoffensive et absolument réconfortante.

Bien sûr aussi Lire des livres Et regarder des documentaires peut aider à développer une relation saine avec nos amis à quatre pattes.

Apprendre à se responsabiliser

Si vous avez déjà un animal à la maison, l’enfant peut être impliqué dans quelques tâches quotidiennes simples, comme distribuer de la nourriture ou faire une petite promenade (si vous avez un chien). Cela contribuera à responsabiliser le petit et lui faire comprendre à quel point la vie de son ami animal dépend de son attention.

Les devoirs d’un adoptant d’animal de compagnie

Quiconque abandonne un animal ne remplit pas ses responsabilités à la fois envers son ami à quatre pattes et, comme déjà mentionné, envers la loi. Comme indiqué dans le règlement de 2013 du ministère de la Santé, l’État italien lui-même prévoit une série de : obligations des propriétaires d’animaux doit respecter. Les connaître aide également à expliquer clairement à un enfant ce que signifie prendre soin d’un chat, d’un chien ou d’un autre animal de compagnie.

  • Alimentation et hygiène : chaque animal doit disposer de la bonne quantité quotidienne de nourriture et d’eau en proportion de sa taille et des caractéristiques de son espèce. De telles nécessités – ainsi qu’un traitement hygiénique approprié – sont la tâche des maîtres humains
  • Soins de santé: avoir un animal de compagnie, c’est aussi protéger sa santé, ce qui se traduit par des contrôles vétérinaires réguliers, des vaccinations et, si nécessaire, prendre les soins nécessaires pour assurer son bien-être.
  • “Exercice”: les animaux de compagnie n’ont pas besoin d’un abonnement à une salle de sport, mais ils doivent toujours pouvoir se déplacer librement et se déplacer facilement. Cela signifie trivialement que les animaux ne peuvent pas être confinés pendant de longues périodes dans des cages ou des enclos trop étroits pour leur taille.
  • Sécurité: le propriétaire d’un animal doit veiller à son bien-être, ne pas le maltraiter ni l’exposer à un danger. En même temps, cependant, il est également nécessaire de sécurité des autres personnes (notamment lorsqu’il s’agit d’animaux de tonnage important), il faut donc prendre toutes les précautions possibles pour éviter que l’animal en question ne s’échappe ou n’attaque d’autres animaux ou d’autres personnes (par exemple : obligation d’une muselière pour les chiens).

Le dernier devoir que nous énumérons n’est pas codifié dans l’arrêté ministériel, mais par le bon sens : un maître des animaux elle doit beaucoup d’amour et d’attention !

Que faire si vous ne pouvez pas emmener votre animal en vacances ?

L’été est la période avec le plus d’arrêts car partir en vacances est un désagrément objectif pour départ des familles qui ne peuvent pas emmener leurs animaux de compagnie avec eux. Laisser des créatures à elles-mêmes qui ne pourront jamais s’en sortir dans un environnement qu’elles ne connaissent pas – les condamner à mort – ne peut cependant jamais être une solution viable.

Précisément pour ces cas, il y a en fait beaucoup refuges pour animaux et pensions prêt à s’occuper des animaux de compagnie pendant la durée de l’absence de leurs propriétaires légitimes. De plus, vous pouvez toujours demander à votre famille et/ou à vos amis de vous aider.

Et si l’engagement d’un animal devient trop important pour diverses raisons, il existe des chenils, des chatteries et des associations comme l’ENPA qui peuvent aider les animaux à trouver un nouveau logement† Émotionnellement, cela peut être douloureux, mais toujours plus humain que de laisser un ami au bord de la route.

Leave a Comment