Le M5s n’est pas Grillo ou Conte, mais ses membres. Je suis l’un d’eux et je le défends

par Marco Silveric

Je suis l’un des nombreux membres du M5S, assez actif et participatif. Dans le tourbillon des tempêtes qui ont éclaté ces dernières semaines, j’ai trouvé la plupart des débats entourant le M5S assez ennuyeux, non pas tant parce qu’il n’est pas légitime d’en parler ou parce qu’il a du mal à accepter des opinions différentes des miennes, mais parce que dans la plupart de ces discours, des faits à la télévision, dans les journaux (même la FQ parfois heu), dans ce blog et dans d’autres, on parle du M5S en faisant référence à des personnes précises comme Grillo, Conte, parfois Di Battista, faisant des suppositions basées sur les décisions possibles de ces personnes est signalée parce qu’elles aideraient avec les résultats des élections, etc.

Cependant, gardez à l’esprit que le M5S se compose principalement de : militants comme moi, de la part des personnes qui ont décidé il y a longtemps (pour moi personnellement dès la toute première réunion du groupe Genoa MeetUp) qu’il n’était plus possible de simplement regarder, mais qu’il fallait essayer quelque chose. Le mouvement est composé de ces mêmes militants qui s’impliquent chaque jour dans les discussions et les activités des groupes locaux, ceux qui sont appelés à décider des questions importantes (et ils le font, en moyenne, par des personnes informées et réfléchies, et non par des moutons qui peuvent être harcelé) être sous la forme d’une question comme on a essayé de le faire croire) et c’est bien là le point M5S.

Entendre ces discours, c’est un peu comme être dans une pièce et entendre d’autres personnes parler de vous comme si tu n’étais pas là, quelque chose de dur à supporter… Tant qu’il y aura des gens qui, comme moi, croient aux fondamentaux, ne les remettent pas en cause et sont prêts à faire quelque chose de concret, ne serait-ce que localement, le M5S sera toujours là. Sera-t-il présent au parlement ? Je l’espère, mais ce n’est pas le principal.

On dit qu’ils sont énormes mentir sur le concept du “un en vaut un” (ce qui était pratique pour ne pas bien comprendre), sur le second mandat (qui n’est qu’une règle, pas le principe) et bien d’autres choses. Ce qui me réconforte quand j’en entends parler Giuseppe Conté, à chaque fois il me montre qu’il a au moins bien fait les choses et qu’il est bien conscient du respect qu’il doit aux membres car il a compris son rôle de garant et non de leader.

Je suis également réconforté par le fait que je ne suis toujours pas seul dans cette lutte. Tout comme lorsque nous avons été appelés à nous exprimer sur des questions importantes, j’ai l’impression de ne pas être le seul à avoir ce genre de pensées, tout comme lorsque nous avons commencé, et je me suis retrouvé à être d’accord avec des gens qui m’étaient totalement inconnus. En général, cependant, je voudrais que vous: respecté plutôt le rôle fondamental et l’importance des membres, ce qui fait la différence fondamentale avec les autres “acronymes” qui peuplent la politique italienne. Nous ne sommes pas des votes sur le bulletin de vote, nous ne sommes pas des pourcentages dans les sondages : nous sommes le M5S, Di Maio non, Di Battista non, Conte non, Grillo non. Et je suis sûr que si les deux Beppas lisaient cette déclaration, ils seraient d’accord à 100 %.

Il ne fait aucun doute qu’ils sont importants, que nous sommes également reconnaissants pour ce que le Mouvement a fait jusqu’à présent. Une il a jeté son dévolu dessus au début et a rendu tout possible (et à juste titre maintenu la sécurité au minimum). L’autre il agit maintenant comme un paratonnerre et essaie aussi de donner un minimum d’organisation et de structure pour éviter les erreurs évidentes du passé. Je ne les défends pas parce qu’ils n’en ont pas besoin, ils se défendent très bien, mais surtout contre quoi dois-je les défendre ? Je me défends, et tous ceux qui, comme moi, entendent parler de ce qu’ils ne savent pas, mais surtout parlent de moi comme si je n’existais pas. Et donc je finis par défendre le M5S.

Le blog Supporter contient des articles rédigés par des lecteurs qui ont décidé de contribuer à la croissance d’ilfattoquotidiano.it, de souscrire à l’offre Supporter et de devenir ainsi une partie active de notre communauté. Parmi les messages envoyés, Peter Gomez et les éditeurs sélectionneront et publieront les plus intéressants. Ce blog est né d’une idée des lecteurs, continuez à en faire votre espace. Devenir supporter, c’est aussi mettre son visage, sa signature ou son engagement : rejoignez nos campagnes, pensez avoir un rôle actif ! Si vous souhaitez participer, pour le prix d'”un cappuccino par semaine”, vous pouvez également diffuser en direct la réunion de rédaction du jeudi – nous envoyer des suggestions, des nouvelles et des idées en temps réel – et accéder au forum réservé où vous pouvez discuter et interagir avec les rédacteurs . Découvrez tous les avantages !

Leave a Comment