Piqûres d’insectes, comment les traiter avec des remèdes naturels

Beaucoup plus souvent en été, les les piqûres d’insectes ce sont des désagréments qui peuvent parfois être très gênants. Les spores de moustiques, d’abeilles et de tiques sont le résultat de poisons et d’autres substances qui ont pénétré la peau. La gravité des piqûres d’insectes varie en fonction de la sensibilité individuelle. Ils provoquent généralement zébrures rouge et démangeaisons accompagnées, mais pas toujours, de douleur et d’enflure. Dans certains cas, une réaction allergique grave peut survenir et se propager à tout le corps et même à un seul choc anaphylactique† Mais pourquoi ces animaux piquent-ils les gens ? La réponse dépend du type d’insecte. Certains d’entre eux sucent le sang, par exemple les moustiques, le font pour se nourrir. Cependant, d’autres attaquent pour se défendre. C’est le cas des guêpes, des frelons, des abeilles et des fourmis. Est-il possible de traiter les piqûres d’insectes avec des remèdes naturels ? Quels sont les plus sûrs et les plus efficaces ? Découvrons-le ensemble.

Piqûres d’insectes : moustiques

Parmi les piqûres d’insectes, celles de les moustiques ce sont les plus courants de tous. Ces animaux préfèrent généralement les endroits marécageux et se nourrissent de sang humain. En mordant la couche superficielle de la peau, ils injectent avec leur salive des anticoagulants et des substances piquantes qui provoquent une légère réaction de la peau. système immunitaire

Ici apparaît alors la papule classique qui n’est pas seulement rouge, mais provoque également : démanger, brûlure et douleur. La sensation de démangeaison est le résultat de la libération de histamine, un médiateur chimique impliqué dans les symptômes allergiques et anti-inflammatoires. Les piqûres de moustiques peuvent durer de quelques heures à quelques jours.

Si vous pensez avoir été piqué ou si les symptômes typiques apparaissent, il est bon de ne pas gratter ou frotter la zone touchée. Au lieu de cela, il est pratique d’être juste au bord de la la glace enveloppé dans du tissu. L’effet vasoconstricteur du froid engourdit et apaise les symptômes. I. Sont également efficaces remèdes naturels comment:

  • la miel: riche en propriétés antibactériennes, il peut être étalé uniquement sur la partie atteinte ou il peut être mélangé avec une cuillère à café de bicarbonate de sodium ;
  • aloe vera: panacée pour tous les maux, il réduit non seulement les gonflements et les démangeaisons, mais favorise également la cicatrisation des plaies ;
  • oignon: frotter une tranche sur la piqûre soulage la sensation de démangeaison ;
  • dentifrice: il faut le laisser poser 15 à 20 minutes et les bénéfices sont similaires à ceux d’une pommade à l’hydrocortisone ;
  • théier: à effet antimicrobien, désinfecte et prévient les irritations.

Il existe également sur le marché des stylos gel qui peuvent être appliqués directement sur la piqûre pour procurer un soulagement instantané.

Piqûres d’insectes : abeilles

Parmi les piqûres d’insectes, celles de les abeilles ils sont les plus redoutés. Ces animaux attaquent les humains pour se défendre au moyen d’une piqûre dentelée qui est laissée dans la plaie avec des parties de l’abdomen. Sa pénétration dans la peau s’accompagne de la libération de poison, constitué d’un mélange de substances toxiques et de certains composants allergènes. Les substances toxiques provoquent un effet vasodilatateur. Les allergènes, en revanche, peuvent déclencher chez les personnes prédisposées réactions allergiques même sérieusement. En effet, il peut arriver qu’une manifestation systémique puisse évoluer vers un choc anaphylactique.

Le symptôme caractéristique d’une piqûre d’abeille est une gonflement plus de cinq pouces de diamètre associé à des douleurs, des brûlures et des démangeaisons. Ces symptômes s’aggravent progressivement au cours des premiers jours et disparaissent généralement en une semaine. La première chose à faire en cas de piqûre est de retirer le dard avec un objet tranchant comme une carte de crédit ou, alternativement, vos mains. Plus tard, nous pouvons recourir à certains remèdes Bien sûr

  • huile essentielle de lavande: ses propriétés anti-inflammatoires soulagent les gonflements et les brûlures ;
  • bicarbonate de soude et eau: Cette connexion doit être maintenue pendant au moins 15 minutes. Il sert à neutraliser le poison ;
  • Papaye: l’enzyme qu’il contient, la papaïne, décompose les protéines responsables des démangeaisons et des douleurs ;
  • calendula: antiseptique, soulage efficacement les irritations cutanées.

Piqûres d’insectes : tiques

Parmi les piqûres d’insectes, celles de marque ils sont plus fréquents qu’on ne le pense. Ces animaux, au corps ovale et à huit pattes, sont des parasites, c’est-à-dire qu’ils infectent les animaux domestiques et sauvages pour se nourrir de leur sang. Une piqûre peut être plus facilement supportée si vous vous promenez dans une forêt. Perchée sur la pointe d’un buisson ou d’un brin d’herbe, la tique se fixe sur la peau et introduit le organiser, une partie de leur appareil buccal. Comme la piqûre n’est pas douloureuse, les tiques peuvent continuer à sucer le sang de leur hôte sans s’en apercevoir. Seule une papule apparaît sur la peau avec un point rouge au centre.

La piqûre ne doit jamais être sous-estimée, car parfois elle peut être vectrice de diverses pathologies : maladie de Lyme, méningo-encéphalite, fièvre ganglionnaire, babébiose, ehrlichiose. Après contact avec le parasite, il est indispensable de le retirer de la peau le plus rapidement possible. Il doit être saisi avec une pince à épiler légèrement tournée. Une fois la zone désinfectée, elle doit être observée pendant un mois et le médecin doit être informé en cas de fièvre, de faiblesse, de douleurs articulaires et de ganglions lymphatiques enflés. LA remèdes naturels les plus efficaces incluent :

  • gaune d’aloe vera: réduit l’inflammation car il a des propriétés similaires à celles d’une pommade à base d’hydrocortisone ;
  • huile essentielle de clou de girofle: Les gouttes aident à combattre les éventuelles infections associées. Ils doivent être mélangés avec une crème hydratante neutre et répartis sur la zone touchée ;
  • arnica Et camomille: Utilisés en combo, ils désinfectent et soulagent l’état inflammatoire.

Leave a Comment