Chaleur accablante à Messine, arrêt des calèches : l’ordonnance du maire

Comme dans d’autres villes italiennes, les calèches s’arrêtent également à Messine pour l’été : “arrêtez la circulation s’il fait trop chaud”

Arrêtez-vous aux wagons qui sont tirés par chevaux aussi pour Messine† maire Federico basilica, dans la lignée de ce que faisaient également ses prédécesseurs, une série d’interdictions : sur la base de la disposition signée par le bourgmestre et les échevins valable jusqu’au 30 septembre« La circulation des véhicules publics ou tractés par des animaux est interdite, ainsi que toute activité de traction et de transport d’équidés. quand il fait trop chaud† Surtout, “Lorsque la protection civile régionale alerte sur la présence de vagues de chaleur d’intensité particulière avec un niveau de risque de 3, le den circulation jusqu’à 18h† Le soir, les activités sont autorisées tant que les conditions climatiques le permettent et que la température est inférieure à 30°. De plus, l’activité des chevaux est interdite jusqu’au 15 septembre de 13h30 à 15h30, tel que réglementé par le “Règlement pour la protection et le bien-être des animaux et leur coexistence avec les citoyens”, approuvé par le conseil municipal en 2019 ″

Pendant la période d’interdiction de circulation, l’ordonnance syndicale stipule également que les chevaux reçoivent un traitement et des soins appropriés en vue de leur bien-être physiologique, selon les directives de la Commission médicale vétérinaire Asp.

Chevaux épuisés par la chaleur, plaintes dans toute la Sicile

« Nous sommes dans une ère de transition, de grands changements sociaux et économiques. Notre Palerme, ayant subi l’abandon total d’une gestion politique néfaste, aveugle et sourde à toute preuve sociale et à tout véritable changement culturel, nous pensons aujourd’hui, avec le nouveau gouvernement, qu’il est souhaitable d’opérer un véritable tournant donner à son ancien l’histoire”† C’est ce qu’écrit l’Association des consommateurs dans une lettre RÉSEAU SOCIAL ACTIF siège régional de la Sicile qui « Ces derniers jours, elle a reçu de nombreux signalements de citoyens, de jeunes et d’associations de défense de nos amis à quatre pattes, dénonçant ce qui se passe dans notre belle capitale de l’ancien royaume de Sicile ; où l’on assiste encore à la barbarie honteuse de l’exploitation des chevaux tirant des calèches avec une abondance de touristes”

Aussi en Italie enfin – ça dit encore – il existe plusieurs lois qui protègent le droit au respect et à la vie des animaux, explique Isabella Geraci, la responsable d’Active Social Network Palermo. C’est impensable, renchérit le secrétaire régional d’Active Social Network Dr. Andrea Monteleone a ajouté qu’en 2022, Palerme n’a toujours pas de réglementation protégeant le droit à la vie des animaux de compagnie et des animaux utilisés à des fins commerciales par des personnes. En cette période, quand il atteint 40 degrés en Sicile et passe dans l’ombre, c’est vraiment un massacre émotionnel de devoir voir tant de souffrances chaque jour ; des chevaux en sueur, l’écume aux lèvres, épuisés et au regard implorant pitié… une pitié qui ne vient pas de leurs “maîtres”. Il n’est plus acceptable qu’aujourd’hui encore les chevaux soient autorisés à tirer des calèches pleines d’individus uniquement intéressés à se photographier devant les beautés de la ville, oubliant complètement qu’un cheval les tire partout dans la ville avec 40° à l’ombre”

En tant qu’association de consommateurs de RÉSEAU SOCIAL ACTIF, en collaboration avec des associations de protection des animaux « Qui a soulevé la question et avec tous ces citoyens volontaires, nous demandons que l’exploitation des animaux à des fins économiques dans la région de Palerme soit réglementée en créant des règles pour leur protection. On considère les conditions saillantes :

  • prévoir des ravitaillements pour ces pauvres chevaux où ils pourront trouver de l’eau pour boire et un peu d’ombre pour se remettre de la chaleur ;
  • obligation d’interrompre le remorquage des voitures de tourisme dans la tranche horaire de 11h30 à 17h00 lorsque la température atteint ou dépasse 28 degrés. Assembler une équipe de contrôleurs, avec des capacités policières, pour surveiller le respect des ordonnances ;
  • prévoir des sanctions exemplaires pour ceux qui traitent leurs animaux de manière violente et barbare.

Rappelons tous qu’au cours des siècles passés nous devons beaucoup aux chevaux, et aujourd’hui notre civilisation a évolué grâce à ces beaux et nobles animaux qui ont propulsé l’évolution de la civilisation telle qu’elle est aujourd’hui. Avoir une ville “amie” de nos amis les animaux est aussi une façon de se distinguer des autres villes italiennes et cet aspect donnera un nouvel élan social et économique au bien-être de tous les habitants de Palerme, y compris les animaux. En collaboration avec le SINALP régional de Sicile, nous avons déjà activé cette année un point ASP pour l’enregistrement des puces électroniques et des chiens, mettant à disposition gratuitement notre siège de Santa Flavia. Enfin, en tant que réseau social actif, nous prenons la liberté de proposer au nouveau gouvernement de Palerme qu’il serait souhaitable d’offrir des réductions sur l’IMU à tous les citoyens qui adoptent un animal comme compagnon “conclut la note signée par les docteurs Isabella Geraci et Andrea Monteleone.

Leave a Comment