Sanità nel Nisseno, Michele Mancuso: “Un acte d’amour pour le territoire, nous donnons l’unité de soins intensifs néonatals à Caltanissetta et Gela” – il Fatto Nisseno

La santé au centre de la réflexion politique de l’hon. Michel Mancuso. “Dans une période comme celle-ci, il serait facile de parler des choses qui ne vont pas, de critiquer et de défaitisme inutile, mais il ne fait aucun doute que, dans le cadre d’une analyse plus attentive et ciblée de la région et de ses besoins, il est clair que le secteur de la santé doit se prêter aux propositions et aux solutions avant les critiques ».

Le délégué régional de Forza Italia a commenté dans cette phrase :

La proposition de Michele Mancuso est franche : « Donnons l’unité de soins intensifs néonatals à Caltanissetta et Gela ; d’autre part, outre le fait qu’elle implique des investissements de moins d’un million d’euros, leur création aurait un impact et un impact énormes sur le plan social et aussi économique, ainsi qu’au niveau de ce qui, plus généralement, la renaissance est de la région elle-même.”.

Une proposition étayée par des arguments concrets, celui du député de Forza Italia : « Pensez qu’une femme enceinte fait en moyenne 10 – 11 visites ; s’il est suivi à Palerme ou à Catane, il est clair que ces visites se font là-bas et non à Caltanissetta ou à Gela ; tout cela, bien sûr, se traduit aussi par un discours économique qui implique non seulement le coût de la grossesse, mais aussi le fait que moins d’enfants naissent aujourd’hui, précisément parce que certaines dépenses et certains coûts ne peuvent être supportés ; certainement la présence d’une unité néonatale intensive à Gela et Caltanissetta signifierait que de nombreuses familles, avec la certitude d’avoir une structure aussi importante sur leur territoire, n’auraient pas à supporter des coûts importants pour faire naître leurs enfants à Catane ou Palerme “.

Michele Mancuso, bien sûr, lors de la soumission de la proposition, confirme sa durabilité : « L’ASP et sa direction stratégique ne peuvent qu’être sensibles à la création de structures néonatales similaires à Gela et Caltanissetta ; Je pense que l’entreprise doit se pencher sur cette question, qui me semble extrêmement actuelle dans un domaine comme le nôtre, de plus en plus marqué par le déclin démographique ; la naissance de plus de nouveau-nés à Caltanissetta et Gela pourrait fournir des rendements économiques importants, également en termes de facturation pour l’Asp lui-même, car avec l’unité néonatale intensive, l’entreprise serait équipée de structures capables d’augmenter son chiffre d’affaires, ce qui ne ferait pas de mal, sans égard à l’aspect social, car cela réduirait les nuisances que tant de personnes doivent supporter tout en réduisant les coûts eux-mêmes pour eux ; toutes les familles ne peuvent pas économiquement se permettre aujourd’hui de supporter une moyenne de 10-11 visites et 10-11 voyages pour accoucher leur enfant en toute sécurité ».

En fin de compte, le concept et la proposition que l’hon. Michele Mancuso a l’intention de continuer est très précis : “Mettre en place l’unité néonatale intensive à Caltanissetta et Gela pour comprendre le besoin social de cette zone, mais aussi pour la revitaliser au niveau économique, tout en augmentant l’Asp se développer avec un chiffre d’affaires certainement destiné à s’élever face à l’investissement durable, il est possible de donner aux Nisséniens l’opportunité et la fierté de faire naître leurs enfants dans leur propre Province ».

Leave a Comment