Comment enlever les fourmis du jardin ?

Vous pouvez souffrir de fourmis qui envahissent vos plates-bandes, mais elles sont souvent le signe avant-coureur d’autres problèmes. Les fourmis sont des insectes sociaux et font partie des parasites les plus répandus. Cependant, tous ne sont pas mauvais pour votre jardin.

Les fourmis sont l’un des parasites les plus courants (sinon les plus courants) connus des propriétaires, des experts en entretien des pelouses et des jardiniers. Ils construisent leurs monticules, pullulent autour de la cour et causent des problèmes en se frayant un chemin à travers les fissures des fondations de votre maison et de votre cuisine.

Donc si vous voyez une fourmilière se former dans votre jardin, c’est évidemment un souci. Ce qui est étrange avec les fourmis, cependant, c’est qu’elles ne sont pas toujours méchantes. Avant d’examiner les remèdes naturels pour la lutte antiparasitaire et la façon de contrôler les fourmis dans votre jardin, voici quelques éléments à considérer.

Parce que ça vaut le coup de sortir les fourmis de son potager ou de son jardin
Peut-être que la principale raison pour laquelle les jardiniers essaient d’éliminer les populations de fourmis de leurs jardins est qu’elles attirent d’autres ravageurs. Comment? Eh bien, les fourmis aiment le sucre. Les insectes suceurs de sève, comme les pucerons, produisent naturellement une substance collante appelée « miellat » dont les fourmis aiment se nourrir.

Donc, si des fourmis sont présentes dans une cour où des pucerons ou d’autres insectes suceurs de sève sont présents, la colonie de fourmis travaillera pour protéger ces autres petits ravageurs afin que la population se développe et que les fourmis aient plus de cette substance de miellat que pour se nourrir.

Donc, si vous n’êtes pas intéressé par la plus grande population de parasites qui alimentent votre jardin, envisagez de vous débarrasser des fourmis.

Signes d’une infestation de fourmis
Il y a quelques signes différents d’une infestation de fourmis à considérer lorsque vous essayez de décider s’il y a un problème à surveiller. Parmi lesquels:

Nids de fourmis
Chemins des fourmis
fourmis vivantes

Si vous voyez des fourmis vivre autour de vos plantes, ce n’est peut-être pas grave s’il n’y a pas de nids ou de chemins qui vont et viennent. Mais que se passe-t-il si quelques fourmis conduisent à une traînée de fourmis menant à une colline ? Vous avez un peu de mal avec vos mains.

Que font les fourmis dans votre jardin
De fortes concentrations de fourmis dans votre jardin peuvent avoir des effets négatifs, mais aussi simplement attirer plus de parasites là où vous ne les voulez pas. Certaines espèces de fourmis sont connues pour causer des dommages à vous et à votre propriété.

Par exemple, les fourmis de ferme piquent lorsqu’elles sont dérangées ou perçoivent une menace, ce qui peut rendre le travail dans votre jardin une expérience inconfortable si vous essayez simplement de prendre soin de vos cultures.

Certaines espèces, comme les fourmis charpentières, mordent pour une raison similaire. Après avoir mordu, ils injectent une sorte d’acide dans la plaie. Lorsque vous taillez, plantez ou inspectez simplement vos plantes et que vous vous faites mordre et piquer, c’est une raison suffisante pour ne pas vouloir y retourner. Mais nous sommes là pour nous assurer que vous continuez à profiter de votre style de vie de jardinier, même à travers les fourmis.

Tout va mal?
Étonnamment, les fourmis de jardin ne sont pas toujours une mauvaise chose. Bien qu’ils attirent les insectes suceurs de sève, ils constituent également une forme naturelle de lutte antiparasitaire. Ils mangent les alevins ou les œufs de certains types de parasites et ont même le don de les déranger pendant qu’ils se nourrissent.

Et grâce à leurs tunnels et nids construits sous terre, les fourmis aident à aérer le sol de votre jardin, permettant aux nutriments, à l’oxygène et à l’eau de passer plus facilement et d’atteindre les racines de vos plantes.

Le problème c’est qu’il faut peser le pour et le contre. Si vous n’avez pas de plantes dans votre jardin qui sont sensibles aux insectes suceurs de sève et que les espèces de fourmis qui ont trouvé leur maison ne vous feront pas de mal, cela peut valoir la peine de maintenir une petite colonie en vie.

(Certains jardiniers amènent intentionnellement des fourmis dans leur jardin.) Mais il y a toujours un risque que cette petite colonie devienne trop grande. Il peut être préférable de les supprimer dès que vous les voyez.

Comment se débarrasser des fourmis dans le jardin
L’élimination des fourmis de votre jardin peut se faire à la fois naturellement et avec des produits chimiques. Dans la plupart des situations, vous devez d’abord passer à la méthode naturelle, afin de causer le moins de dommages possible à vos plantes et à leur environnement.

Voici quelques solutions naturelles que vous pouvez essayer :

Saupoudrez de cannelle moulue ou de poivre de Cayenne dans votre jardin. Si vous ne remarquez que quelques fourmis, vous pouvez placer certaines de ces herbes moulues près de vos plantes pour les dissuader de construire une maison. Il s’agit plus d’un moyen naturel de prévention que d’élimination.
Saupoudrer le sel dilué sur les fourmis. Bien qu’il existe plusieurs façons d’utiliser les sels, la méthode la plus cohérente consiste à diluer le sel avec de l’eau et à le vaporiser directement sur les fourmis.
Versez de l’eau bouillante sur la fourmilière. Si vous avez un plus gros problème avec les fourmis et que vous savez où se trouve le nid, vous pouvez utiliser cette méthode pour essayer de tuer la colonie naturellement. Cela peut prendre quelques essais et vous devrez attendre que les fourmis dorment habituellement pour la nuit (comme vous le feriez avec les abeilles avant de pulvériser le nid).
Mettez l’édulcorant artificiel près des fourmis. Bien que cette méthode ne soit pas convaincante, certains disent que cette astuce fonctionne pour se débarrasser d’une infestation de fourmis. Et si c’est votre dernier essai avant de passer à une solution chimique, cela vaut peut-être la peine d’essayer.
Si toutes les méthodes naturelles d’élimination des fourmis échouent, pour des mesures extrêmes, vous pouvez utiliser un insecticide efficace sur les fourmis ou la lutte antiparasitaire. Nous vous recommandons d’essayer d’abord des méthodes naturelles, à la fois pour la prévention et l’élimination, afin de protéger le reste de votre jardin contre les produits chimiques nocifs.

Autres moyens naturels pour repousser les fourmis de votre jardin
Il existe plus de 12 000 espèces de fourmis. Ce sont des créatures fascinantes et, bien qu’elles accomplissent de nombreuses tâches utiles, les jardiniers trouvent souvent leur présence un peu écrasante. De grandes infestations peuvent migrer dans votre maison à la recherche de plus de nourriture, et vous pourriez être intéressé à vous débarrasser des fourmis.

Il existe de nombreux pesticides tueurs de fourmis sur le marché, mais il peut être préférable de contrôler les fourmis naturellement dans votre jardin. Surtout si vous cultivez des plantes comestibles, vous ne voulez pas utiliser de pesticides qui peuvent contaminer vos plantes et vos aquifères.

Lorsqu’il est temps de s’en débarrasser, il est utile de savoir d’abord où vivent les fourmis. Leurs nids se trouvent souvent dans des monticules. Si vous pouvez localiser leur piste et les ramener sur une colline, vous pourrez en éliminer la plupart, car ils essaieront toujours de retourner à leur nid. Une excellente solution consiste à saupoudrer de terre de diatomées sur la fourmilière.

Les bords tranchants des grains tuent les fourmis et autres insectes en les digérant. La terre de diatomées provient de créatures de la mer Morte appelées diatomées et se trouve dans presque toutes les pépinières. Un inconvénient de cette méthode est qu’elle doit rester sèche pour être efficace, elle doit donc être réappliquée après une pluie ou une irrigation. Le borax en bouteille mélangé à une petite quantité de gélatine attirera les fourmis.

Les fourmis ne peuvent pas digérer le borax et mourront, emmenant avec elles de nombreux parents qui nichent. Le borax peut être toxique pour les animaux de compagnie, alors utilisez-le judicieusement. Quelques poignées de semoule de maïs ou de poudre de talc sur les fourmilières peuvent être efficaces pour exterminer les fourmis. Certains experts suggèrent même d’utiliser du thé au tabac à pipe.

Faites simplement tremper le tabac dans l’eau pendant la nuit et versez le liquide dans les fourmilières, en portant des gants pour protéger vos mains. Pour un petit nombre de fourmis, appliquez du vinaigre et de l’eau sur la zone. Bien que nous apprécions les fourmis pour leur capacité à nous alerter des autres parasites et du travail de nettoyage qu’elles effectuent, elles peuvent certainement devenir une nuisance. Si possible, essayez certaines de ces méthodes plus sûres avant de recourir à des produits chimiques.

Licence de diffusion :

ARTICLES SOURCES
Crédits photos : https://pixabay.com/fr/photos/formica-priroda-macro-947402/

INFORMATIONS SUR LA PUBLICATION :


© Pensez-vous que ce texte enfreint le droit d’auteur ou a été utilisé à mauvais escient d’une manière ou d’une autre ? Contactez le gestionnaire ou
Lire comment procéder

Leave a Comment