5 livres à lire avec des histoires d’amour estivales

Les histoires d’amour estivales sont un classique de l’été. Grâce à la chaleur, à l’éloignement de chez soi et aux rythmes quotidiens, à la légèreté et à l’abandon à un moment de repos, la saison estivale est idéale pour des histoires fugaces mais très intenses, des passions qui s’enchaînent en arc de cercle pendant quelques semaines. Une grande partie de la production littéraire mondiale leur est consacrée.

5 livres à lire avec des histoires d’amour estivales

Découvrons quelques-uns des livres les plus célèbres dont l’intrigue se concentre sur les histoires d’amour estivales.

Le Songe d’une nuit d’été de William Shakespeare

Fées et lutins habitent le monde fantastique de cette pièce de Shakespeare légère et raffinée, où amour et trahison se succèdent avec comédie et grâce enchanteresse. “Le Songe d’une nuit d’été” tisse trois histoires liées entre elles grâce à la célébration du mariage entre Thésée, le duc d’Athènes, et Hippolyte, la reine des Amazones.

De la belle Titania, reine des fées, follement amoureuse d’un homme à tête d’âne, au comique et irrésistible Bottom en passant par le fantasque elfe Puck, dont les erreurs dans l’administration des philtres d’amour altèrent les intrigues subtiles de l’histoire. Une comédie légère et entraînante, pleine d’improvisations et de rebondissements, inaugurant un nouveau type de représentation de la scène shakespearienne.

Adelmo me revient par Teresa Ciabatti

Parmi les histoires d’amour estivales, on trouve le premier roman de Teresa Ciabatti, ce livre raconte l’histoire, qui dure un été, de la perte d’innocence de Camilla, quatorze ans en vacances dans sa maison Argentario. Un chœur de voix, des rires, des péripéties forment le fond du récit, tandis que la réalité mord sous le voile riant de la comédie.

L’amour à deux pas de Catena Fiorello

Parmi les histoires d’amour estivales racontées dans la littérature, on se souvient du livre de Catena Fiorello dont les événements se déroulent dans le Salento en plein été. Depuis des années, Orlando Giglio, le redoutable “gendarme” de la copropriété de via Mancini numéro 8, étudie les habitudes de sa douce obsession, Marilena Moretti, connue dans sa jeunesse comme “les Brigantes”. Il la suit sur le petit chemin entre l’ascenseur et la porte de l’immeuble, l’observe alors qu’elle monte les escaliers et parle aux voisins, attendant son moment.

Ils sont tous les deux veufs, tous deux au seuil de soixante-dix ans, tous deux abandonnés par leurs enfants pendant l’un des étés les plus chauds de tous les temps… Ils vont devoir déclencher deux alarmes au milieu de la nuit et les fantômes du passé et présent, pour que Marilena accepte l’invitation d’Orlando à partir pour des vacances d’aventure à la conquête du Salento.

Les Nuits Blanches de Fedor Dostoevskij

Quatre nuits et une matinée pour raconter une histoire qui bouge dans la pénombre de la conscience. Un jeune rêveur, habitué aux sentiments et aux impressions, rencontre la nuit une fille en pleurs et solitaire qui sera son point d’appui sur le monde concret du jour.

La ville de Saint-Pétersbourg saura apaiser cette histoire en deux temps dans son silence blanc, fait d’intimité nocturne, d’espoirs et d’espoirs, et le matin, au réveil, ce goût étrange restera dans la bouche, cette question de la réalité sans retour : dans les nuits blanches, dans l’improbable enchevêtrement et dans les chuchotements secrets de deux amants hypothétiques, quelle est la véritable limite du rêve ?

La chaleur du mois d’août d’Andrea Camilleri

Des histoires d’amour estivales sont également présentées dans l’un des romans policiers mettant en vedette l’inspecteur Montalbano. Chaleur torride, soleil épuisant et implacable : c’est la lueur du mois le plus chaud de l’été torride sicilien, mais c’est aussi la ferveur et la passion qui enflamment Montalbano. Nous sommes en août, Mimì Augello a dû anticiper les vacances et Montalbano a été contraint de rester à Vigàta.

Livia aimerait l’accompagner, mais pour ne pas être seule, Montalbano travaillant toujours, elle pense à emmener un ami (avec son mari et son enfant) et demande à Salvo de leur acheter une maison à louer au bord de la mer. Les vacances se passent dans la villa en bord de mer, au calme, au vert. Mais un jour, le bébé disparaît. Montalbano court et découvre un tunnel dans le jardin qui révélera des surprises sensationnelles, dont une valise contenant le corps d’une fille disparue six ans plus tôt.

Leave a Comment