Tour de France 2022, Geraint Thomas : “Pogacar est supérieur à Nibali, Contador et Froome. Il sera le favori pour les 5-6 prochaines années”

UNE Géraint Thomas tout autour de ce qui est présenté aux médias pendant la journée de repos Tour de France 2022† Le coureur Ineos Grenadiers a parlé de son approche de la course, la victoire du Tour de Suisse étant un moment clé pour renforcer la confiance en ses propres ressources et sa forme physique, ainsi qu’en ses coéquipiers et adversaires. En particulier, les Gallois vivaient sur Tom Pidcockexpliquant qu’il est encore difficile de prédire ce qu’il peut faire, et au-delà Tadej Pogacarle plaçant une étape au-dessus de Vincenzo Nibali, Alberto Contador et l’ancien coéquipier Chris Froome.

“Quant à l’approche, c’était bien, mais j’ai apprécié les courses et je n’ai pas beaucoup pensé à la suite – a-t-il commencé – Bien sûr, je voulais être en forme, mais je ne m’en inquiétais pas trop. J’ai changé. coach mais je ne sais pas quel effet ça a eu pour être honnête L’écart qui s’est creusé avec Pogacar ? Bien sûr la chute dans l’étape de Roubaix n’a pas aidé, je me sentais bien et j’ai même gardé le gilet dans le contre-la-montre ” “Ce n’est pas idéal. Mais en GT, il peut y avoir des jours comme celui-ci, ça arrive à d’autres aussi. Maintenant, je regarde vers l’avenir et j’essaie de rester positif. Nous avons encore Adam et Tom au classement, ça aurait pu être pire.”

Interrogé sur une comparaison entre Tadej Pogacar et d’autres coureurs qui ont dominé les Tours vainqueurs tels que Contador, Froome et Nibali, le vainqueur du Tour 2018 n’a aucun doute : ” Il est à un niveau supérieur, Nibali et Contador étaient de grands grimpeurs, Contador s’est également amélioré dans le contre-la-montre à la fin, Froome pourrait très bien faire les deux, mais Pogacar peut tout faire† Même en Flandre, il était le plus fort de tous, il peut tout faire. Beaucoup font l’éloge des coureurs du passé, mais quand je regarde vers l’avenir, je ne vois vraiment pas comment il ne pourrait pas être le favori pour le prochain 5-6. Ai-je vu des erreurs d’inexpérience de votre part ? Peut-être en Flandre en finale. A Planche, par exemple, il voulait gagner et presser l’équipe, mais ensuite il a gagné l’étape et il avait raison. Gérer l’équipe et soi-même est essentiel pour gagner le Tour.

La classe 86 a ensuite expliqué ce qu’elle attend pour la semaine prochaine avec les ascensions de l’Alpe d’Huez et du Col du Granon : « Je me sens bien en hauteur. L’Alpe d’Huez sera une étape phénoménale. J’ai vu d’après la météo qu’il fera très chaud et cela affectera la course† Déjà en Suisse, il y a eu la semaine de course la plus chaude que j’aie jamais faite. Ce sera clairement un facteur. L’Alpe d’Huez sera la troisième journée dans les Alpes et ce sera tout aussi décisif. Pogacar est très fort, il y a peut-être quelques points d’interrogation sur les EAU, mais un pilote comme Pogacar élève le niveau pour tout le monde. Ça pourrait être une semaine excitante”

Remonter sur le podium ou prendre un risque pour gagner ? :”ça dépend du risque† Pour être honnête, je serais fier d’être de retour sur le podium, surtout après ces dernières années, pour prouver que quelqu’un a tort. En même temps, j’étais déjà sur le podium et bien sûr je veux essayer de gagner la course. La présence de plus de capitaines ? C’est une chose d’avoir la piste et la bonne situation de course pour en profiter est une chose, nous sommes à mi-chemin, mais la deuxième partie est beaucoup plus difficile, surtout avec quelqu’un comme Pogacar et avec le Jumbo qui ne fera certainement pas les choses faciles parce qu’ils veulent conserver la deuxième place et peut-être se battre pour la victoire. Nous ne devons pas seulement penser à Pogacar et aux EAU, il y a aussi d’autres équipes.

Le Britannique a ensuite parlé de son coéquipier Tom Pidcock : “C’est son premier Tour, c’est un peu un inconnu, peut-être que les autres ne le voient pas comme une grande menace, mais je ne pense pas qu’ils lui en donneraient trop. l’espace. a essayé de s’échapper. A quoi je m’attends ? On sait ce qu’il fait dans les courses d’un jour, mais dans ces courses on ne sait pas, même lui ne sait pas. Il gardera le maillot blanc de Pogacar, je pense. Nous sommes un bon groupe, avec un bon moral et il a une bonne partie. Je ne serais pas surpris s’il perdait du temps dans les trois prochains jours, mais je pense qu’il pourra tenir un top 10 top 15 à la fin.

Le joueur de 36 ans a ensuite commenté les neuf premiers jours de course, expliquant comment le groupe vit la peur du covid : “Après la Suisse j’ai réalisé que j’étais en excellente forme, je le savais avant, mais ensuite la course a confirmé la . Je savais que j’arriverais ici en forme et j’étais confiant, les 9 premiers jours se sont bien passés. Je savais ce que je pouvais faire dans le contre-la-montre et dans l’étape de Roubaix et je pensais pouvoir faire encore mieux. L’écart est important avec Pogacar dans sa façon de courir, mais nous savons que tout peut arriver dans les GT, surtout ces jours-ci avec le putain de covid. L’ambiance de groupe autour du covid ? Nous ne pouvons pas faire grand-chose à part suivre les règles de base. Je ne dirais pas qu’on y pense tout le temps, mais quand Laengen est parti, on s’est dit que ça pourrait redevenir comme le Tour de Suisse. Je pense que les autres équipes sont tout aussi prudentes que nous, ce qui est une bonne chose et nous espérons que tout se passera bien.

Le dernier commentaire concerne tous les adversaires possibles au classement général : « Vingaard se porte très bien, Jumbo est une super équipe. L’accident a eu des conséquences pour Roglic, mais il peut encore récupérer. Tadej est au sommet de sa carrière. Gaudu et Mas sont là. Vlasov a perdu du temps, mais quand je suis arrivé ici, je pensais qu’il pouvait se battre pour le podium, il pourra toujours renverser la situation. Pogacar est supérieur à tout le monde jusqu’à présent, mais nous verrons comment se dérouleront les prochains jours.”

• SpazioCiclismo a été sélectionné par le nouveau service Google News, pour vous tenir au courant des dernières nouvelles sur le cyclisme, suivez-nous ici

Leave a Comment