#AMieBasta, ne me laisse pas tomber – Popolis

Temps de lecture: 5 minutes

Les animaux abandonnés et les chiens errants ne sont pas seulement des phénomènes graves pour la vie de nos compagnons à quatre pattes, mais aussi un danger important et concret pour tous les automobilistes circulant sur les routes italiennes.

C’est pourquoi la campagne d’information #AMAMIeBASTA est de retour cette année, créée en collaboration entre Protection des animaux LNDC Et Anas (Gruppo FS Italiane), qui vise à lutter contre les accidents de la route en abandonnant les animaux, qui augmentent fortement en été.

En Italie, il y a chaque année des milliers d’accidents de la route, souvent mortels, causés par des animaux errants ou errants, et il est bon de rappeler à tous les citoyens que ceux qui laissent un animal derrière eux non seulement commettent un crime contre l’animal lui-même, mais aussi que il pourrait également être responsable d’homicide involontaire.

La campagne #AMAMIeBASTA invite toute personne rencontrant un animal errant ou errant présentant un danger pour la circulation sur le réseau routier et autoroutier d’Anas à poser principalement deux gestes fondamentaux : le premier pour le sécuriser immédiatement, le second pour immédiatement le numéro vert » Pronto Anas » 800.841.148 et/ou la police au numéro d’urgence unique 112 (police et pompiers).

De plus, dans le cas où vous êtes directement témoin de l’abandon, il est important de noter le numéro d’immatriculation du véhicule laissant l’animal à signaler aux autorités afin de faciliter l’identification du responsable.

Avec ses 32 000 kilomètres de réseau routier et autoroutier, Anas travaille depuis des années pour sensibiliser les automobilistes à ne pas laisser d’animaux sur la route, également dans le but de garantir plus de sécurité à ceux qui utilisent la route.

Cette année également, l’entreprise fait la promotion de la campagne #AMAMIeBASTA visant à lutter contre les accidents causés par l’abandon d’animaux de compagnie. Anas s’engage également à assurer la sécurité de la route pour les automobilistes toute l’année : les autorités routières sauvent chaque jour de nombreux chiens et animaux errants, qui sont encore abandonnés, et pas seulement en été.

Le groupe FS rappelle ensuite que cette année Trenitalia soutient également la campagne contre l’abandon des chiens : jusqu’au 15 septembre, les amis à quatre pattes, y compris les moyennes et grandes tailles, voyagent gratuitement à bord de Frecce et Intercity tous les jours de la semaine.

À bord des trains régionaux, le chien voyage en laisse sans limite de temps, avec un billet, qui peut également être acheté sur les chaînes numériques de Trenitalia, avec une réduction de 50 % par rapport au tarif normal. Les petits animaux de compagnie voyagent gratuitement dans la valise sur tous les trains Trenitalia.

LNDC Animal Protection, qui a plus de 70 ans d’histoire derrière elle, est actuellement l’une des réalités associatives les plus importantes d’Italie, divisée en plus de 70 bureaux locaux, y compris des sections et des délégations, dans lesquelles ils – 365 jours par an – plus plus de 2 000 entre bénévoles et militants. Grâce à cette structure capillaire, il sauve en moyenne 38 000 animaux de toutes espèces et races par an, garantissant soins, assistance et protection à plus de 50 000 victimes de négligence et de maltraitance, avec pour objectif principal de trouver une famille pour chacun.

Laisser des animaux en Italie est puni par le Code pénal (article 727 du Code pénal italien) d’une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à un an ou d’une amende de 1 000 à 10 000 euros pour quiconque laisse des animaux de compagnie. LNDC Protection Animale et Anas, avec la campagne #AMAMIeBASTA, sensibiliseront les citoyens à travers tous leurs réseaux sociaux, médias et radio (Isoradio 103.3 FM), intensifiant désormais la communication, car le plein été est désormais devant nous et la le trafic extra-urbain deviendra de plus en plus intensif.

Les données recueillies par le ministère de la Santé montrent que dans de nombreuses régions, notamment dans le sud, les chiens errants ont atteint des niveaux dramatiques et sont souvent hors de contrôle. Les chiens abandonnés continuent de nourrir la population itinérante, et surtout les chiots qui parviennent à survivre aux périls de la route constituent un réservoir supplémentaire de chiens errants.

Anas et LNDC Animal Protection souhaitent à ceux qui se préparent à partir avec leur ami à quatre pattes un voyage sûr et paisible avec quelques conseils utiles :

Si votre chien est sujet au mal des transports, demandez conseil à votre vétérinaire avant de partir pour gérer l’inconfort lié aux nausées.

En voyage, ouvrez partiellement la fenêtre pour laisser entrer l’air frais.
Ne l’exposez pas directement à la climatisation.

Essayez de conduire aussi doucement que possible et évitez les accélérations et les freinages inutiles.

Assurez-vous que la température dans la voiture n’est ni trop élevée ni trop froide.

Lors de longs trajets, arrêtez-vous fréquemment pour le laisser boire, se dégourdir les pattes et gérer son propre commerce.

Il est toujours préférable d’habituer progressivement l’animal aux longs trajets et de lui permettre de voyager à jeun.

Combiner le voyage avec une activité agréable, comme une promenade à destination, peut réduire l’anxiété et la peur.

Emportez son jouet ou sa couverture avec vous dans la voiture pour rendre l’environnement plus familier.

Contentez-vous de caresses et de mots affectueux lorsqu’il reste calme pendant le trajet.

Ignorez-le et évitez de le rassurer lorsqu’il s’agite, aboie ou hurle ou vous risquez d’augmenter son inconfort.

Pour le transport de votre compagnon à quatre pattes, il est important de respecter les règles du nouveau code de la route (art. 169 et 170) concernant le « Transport de personnes, d’animaux et d’objets sur des véhicules à moteur, nous rapportons le paragraphe qui vous intéresse : ” Il est interdit de transporter des animaux domestiques en nombre supérieur à un et en aucun cas dans des circonstances qui entravent ou mettent en danger la conduite.

Seuls les animaux de compagnie peuvent être transportés, même plus d’un, à condition qu’ils soient gardés dans une cage ou un conteneur spécial ou dans le compartiment arrière du siège du conducteur, spécialement séparés par un filet ou un autre moyen approprié similaire qui, s’il est installé en permanence, doit être agréé par le bureau provincial compétent de la Direction générale du MCTC » Cela signifie que le filet et un compartiment spécial pour le transport d’un seul animal ne sont pas nécessaires, mais en tout cas il doit être assuré pour qu’il soit le conducteur. Avec plusieurs animaux, le filet et le compartiment réservé sont obligatoires. Sanctions prévues : paiement d’un montant de 84,00 € à 335,00 €. Points déduits du permis de conduire : 1.

Leave a Comment