incroyable, voici l’astuce pour connaître le montant en fonction du salaire

Il est possible de connaître le montant de la future pension par rapport au salaire perçu et aux caractéristiques de la carrière d’une personne.

La curiosité des citoyens encore actifs de comprendre combien d’argent ils recevront à la fin de leur carrière est croissante. Il existe une méthode basée sur le salaire.

Adobe Stock

Les moyens de savoir à l’avance combien toucherez-vous à la retraite? ils ne sont pas les mêmes pour tout le monde. Le montant final est en premier lieu lié au type de système de calcul. Il y en a actuellement 3 disponibles : salarié, mixte et non contributif. Il existe donc de nombreux autres paramètres et facteurs, tels que la gestion spécifique de la sécurité sociale à laquelle vous êtes inscrit ou le droit de bénéficier de certaines concessions et réductions, le sexe, l’espérance de vie et la catégorie à laquelle vous appartenez.

Être informé en amont pour savoir combien vous gagnerez en tant que retraité est un vrai devoir car cela vous permet d’intervenir en cas d’écarts constatés.

A lire aussi : “Compteur de pension : l’outil fantastique et très pratique pour calculer votre pension“.

Pension : combien gagnez-vous par rapport à votre salaire ?

L’une des préoccupations les plus courantes des employés qui approchent de la retraite est de connaître le montant des prestations futures. Le calcul de la pension n’est pas une opération aisée, car de nombreux éléments doivent être pris en compte, comme, par exemple, le salaire annuel du salarié, l’ancienneté de la prime atteinte et l’âge de la personne concernée.

A tout cela s’ajoute le fait que le les règles varient d’une année à l’autre et les lois qui se succèdent apportent souvent des changements très importants.

Ce qui est certain, c’est que le montant de la pension est toujours moins que le salaire.

Pour ceux qui ont commencé à cotiser le 31 décembre 1995, système informatique mixte. C’est pourquoi le montant de la pension est déterminé sur la base de deux parts. Le premier, les primes versées avant 1996, est basé sur le système salarial ; l’autre face est celle des primes versées au système de primes après 1996.

Pour la part déterminée avec la méthode contributive, le montant final affecte également la coefficient de transformation appliqué à montant de la cotisation (c’est-à-dire le total des cotisations accumulées par l’employé). Toutefois, pour la quotité salariale, le chèque est établi en tenant compte de la salaires perçus au cours des 5 dernières années d’activité de travail.

Taux de remplacement : de quoi s’agit-il et pourquoi est-il important pour le calcul ?

La taux de remplacement indique le montant de la pension par rapport au dernier salaire versé au salarié. C’est une valeur qui a tendance à diminuer avec le temps. Pour les salariés soumis au calcul par un système de prime pur, le taux de remplacement est inférieur aux pourcentages qui auraient été obtenus avec le système de paie pur.

Un exemple peut clarifier la situation. Pour une vie active normale, le taux de remplacement est d’environ 55 % du salaire moyen gagné. Cependant, en appliquant le système salarial, il serait de 90 ou 100 %, donc avec un montant de pension égal à celui du salaire.

Quand il est payant de travailler plus dur

Comme déjà mentionné, le montant total de la pension dépend de plusieurs facteurs, tels que l’âge et l’ancienneté de la personne. Cela signifie que plus vous arrêtez de travailler et accumulez des prestations sociales tard, plus votre pension de retraite sera élevée. Le coefficient de transformation, en effet, augmente en pourcentage avec l’âge et donc cela conduit à la possibilité de percevoir un chiffre plus élevé.

Enfin, plus le montant de la cotisation est élevé (c’est-à-dire le nombre total d’années de cotisation versées), plus la rente versée sera élevée.

Leave a Comment