“Rome. Dans le smartphone, à pied et presque gratuitement”: découvrez les beautés les plus cachées de la ville avec Misteruniquelife

Conteur et star d’Instagram qui, grâce aux clichés et aux anecdotes sur Rome, offre un portrait numérique d’une ville diverse, avec beaucoup d’âmes et mille histoires. Une histoire à travers l’objectif d’un smartphone avec l’accent romain d’un créatif léger et original

Romano de Roma comme ils disent. Né en 1979, touffe rebelle, lunettes de soleil régulières, sympa et goliarde, c’est Fabrizio Politi pour tout le monde @mruniquelife. Graphiste publicitaire et influenceur « atypique » avec plus de 133 000 followers sur Instagram, les pieds sur terre et le #nasoallinsù, capable de transmettre l’amour de sa ville et de la photographie « brute », percutante, non couchée.

Et ce sentiment, renouvelé à chaque cliché, est vraiment palpable au fur et à mesure que l’on fait défiler le fil de son profil : des premières lueurs du jour illuminant places et ruelles, aux visites de lieux insolites, en passant par les virées dans les bars et boutiques pour profiter du tradition locale de la cuisine de rue. Parce que Fabrizio vous permet de profiter de la ville depuis votre smartphone ou avec le #MrUniqueCoffee le dimanche matin avec un nombre croissant de followers qui le suivent avec chaleur et plaisir.

Entre sérieux et légèreté, son premier livre intitulé Rome. Dans le smartphone, à pied et presque gratuitement pour Mondadori qu’il présentera le 25 juillet dans la prestigieuse salle Giulio Cesare du Campidoglio. Un coffre aux trésors plein de conseils techniques et touristiques pour découvrir une ville immense et diversifiée qui se présente comme suit :

paresseux, lent mais vivant à la fois, riche en art et en histoire et plein de nombreux lieux célèbres à travers le monde.

Vous êtes devenu ambassadeur des beautés de la ville de Rome : quel est le coin de la Ville Eternelle que tu as immortalisé et qui t’a encore plus fait aimer cette ville ?

Piazza Navona à 7h15, quand personne n’est là et que vous n’entendez que l’eau de la Fontaine des Quatre Fleuves.

Y a-t-il un endroit qui vous a surpris plus que vous ne l’imaginiez ?

Oui, Saint Pierre. Je n’y étais jamais allé. Depuis que j’ai redécouvert Rome, j’y vais au moins une fois par semaine.

Quels endroits insolites ou spéciaux à Rome recommanderiez-vous de visiter, même à ceux qui veulent redécouvrir la ville ?

À mon avis, il y a toujours le concept de “se perdre un peu”. Si je passe par le centre, je peux donner des conseils : Arco degli Acetari, Passetto del Biscione, Arco dei Banchi. Et bien d’autres petites rues qui cachent des trésors.

Cuisine de rue romaine, n’abandonnez jamais… (nous vous aimons bien, vous pouvez donner deux conseils, un sucré et un salé)

Au supplément ! Dans le Trastevere, le “mon meilleur supplì en villeC’est Venanzio, mais vous pouvez aussi en trouver via dei Coronari, via dei Banchi Vecchi. Et pour le dessert le seul et unique Maritozzo. Ensuite, il y aurait la pizza rouge, la pizza blanche, la pizza blanche à la mortadelle…

Comment conquérir une ville : que faire ou même ne pas faire de votre point de vue ?

Je pense qu’une photo doit redonner de l’âme, elle n’a pas besoin d’être brillante. Donc si c’est rugueux ou “sale” c’est encore mieux. Si une photo n’a pas d’émotion, elle est inutile.

Nourriture et vue, une combinaison gagnante absolue sur les réseaux sociaux mais aussi difficile à « escalader ». Qu’est-ce qui a créé l’étincelle entre vous et les personnes qui vous suivent : la personnalité pétillante ou la qualité des photos ?

Tout a commencé avec le fait que j’ai vu que beaucoup de gens pensaient que Rome n’était que Carbonara et le Colisée. J’ai essayé et j’essaie toujours de faire comprendre qu’il n’y a pas que cela. Alors en plus du discours de fidélité, il y a aussi celui de faire comprendre à la communauté qu’il y a tellement plus. Toutes les âmes de Rome ont besoin d’être racontées et petit à petit les gens s’y intéressent.

Combien d’études faut-il pour planifier une visite photographique et gastronomique pour découvrir Rome ?

Beaucoup, beaucoup, beaucoup. Je pense d’abord à la tournée. Puis je réfléchis à quoi faire, quoi voir, les anecdotes, ce qui pourrait être intéressant, à quelle heure dois-je me réveiller, dans quel musée dois-je aller, puis je pense… vais-je survivre ?

Des cours de photographie sur plateforme aux cookies, des canards aux autocollants, du café du week-end avec une communauté qui grandit aux livres sans oublier vos activités créatives. Êtes-vous déjà occupé par d’autres surprises ? Pouvez-vous nous donner un indice ?

Maintenant que nous nous dirigeons vers le mois d’août, tout a un peu ralenti : nous espérons recommencer en septembre. Le 25 juillet, il y aura la présentation officielle du livre au Capitole, alors… c’est un bon objectif avant d’arrêter, non ?!

Quand on prend un MrUniqueCoffee sauce légume?

Quand tu veux!

Suivez-nous sur Télégramme | Instagram | Facebook | TIC Tac | Youtube

A lire aussi :

Leave a Comment