Cauchemar d’incendie sur les collines de Massarosa, les flammes enveloppent les maisons : 60 évacués

Un enfer de feu. Au cours de la nuit, le front de feu d’un feu de forêt qui s’est déclaré hier soir (18 juillet) s’est propagé de façon alarmante. Bozzano, dans la municipalité de Massarosa: le front de feu d’un kilomètre de long a semé la dévastation et beaucoup de peur parmi la population. Les flammes ont touché une vaste zone vallonnée et des dizaines de familles ont été évacuées par précaution. Au total, environ 40 personnes ont dû quitter leur domicile la nuit et ce nombre est passé à environ 60 pendant la journée. Heureusement personne n’a été blessé mais le bilan parle pour l’heure de 80 hectares partis en fumée. Sans compter les dégâts causés aux jardins, aux potagers et aux habitations par la terrifiante étendue de feu qui a enveloppé les habitations, les cabanes et les enclos des animaux. Au moins trois maisons ont pris feu.

Malgré l’intervention rapide des sapeurs-pompiers et sapeurs-pompiers volontaires, la zone inaccessible et le mauvais état des voies d’accès ils ont empêché la maîtrise de l’incendie. Le léger vent de nord-est qui a soufflé toute la nuit n’a pas facilité la fermeture et ce matin les flammes sont venues menacer plusieurs maisons tenues par les pompiers.

Là bas La route de liaison Lucca-Viareggio est fermée à la circulation. La coordination assistée par le système régional a été activée avec l’aide de personnel spécialisé et l’incendie a été divisé en secteurs pour identifier les priorités d’intervention et la meilleure stratégie pour contenir les flammes. Malheureusement, le vent et la nature accidentée ont rendu les opérations très compliquées.

Une cinquantaine de pompiers du commandement de Lucca sont sur place pour aider leurs collègues de Florence, Prato, Livourne, Massa, Pise et Pistoia.

Quatre hélicoptères et quatre Canadair ont survolé la région tout au long de la journée. Sur le terrain, 12 sapeurs-pompiers volontaires et travailleurs forestiers sous la coordination de 2 directeurs opérationnels travaillent avec beaucoup d’efforts pour sécuriser les zones les plus dangereuses et éloigner les flammes des maisons. Il y a aussi une équipe Gauf sur place que les techniques de contre-feu sont appliquées avec des actions ciblées et planifiées pour réduire le front de flamme.

Était un heures supplémentaires aussi pour 118En effet, l’intervention du personnel de santé a également été nécessaire pour aider les déplacés alités ou ayant des difficultés à marcher à les mettre en sécurité. La municipalité a désormais mis en place un centre d’accueil et de restauration pour les familles qui ne peuvent pas encore rentrer chez elles.

Incendie à Massarosa, l’abri mis en place : flammes vives, fumée et air irrespirable – Luccaindiretta

Au drame environnemental s’ajoute le problème des émanations qui ont rendu l’air irrespirable. Les flammes ont ensuite tué de nombreux animaux, non seulement sauvages, mais aussi des poulets et des animaux de compagnie qui ne pouvaient pas échapper au front de feu.

“Je suis en contact permanent – a déclaré le gouverneur de la Toscane, Eugenio Gianic – avec la salle d’opération de l’incendie massif sur les collines de Massarosa. C’est un terrible incendie.” Dans l’après-midi, le Président du Conseil Régional s’est personnellement rendu au camp de base de Massarosa, Antonio Mazzeopour faire le point sur la situation et montrer son soutien aux opérateurs qui ont travaillé sans relâche depuis hier soir.

Pendant ce temps, le leader de la Ligue au conseil régional, Élisa Montemagni, il a demandé à Giani de déclarer un état désastreux.

Action Maxi à Massarosa, Montemagni: “Activation de l’état de catastrophe” – Luccaindiretta

“Les équipes de secours – a déclaré l’adjoint au maire de Massarosa, Damas Rose – ils font tout pour éteindre le feu qui dévore nos collines, mais la situation n’est pas encore maîtrisée. Une cinquantaine de personnes évacuées ».

Le maire de Pietrasanta Alberto Giovannetti Dans l’après-midi, l’adjoint au maire de Massarosa, Damascus Rosi, a appelé pour faire le point sur la situation des incendies : le front de feu est d’environ un kilomètre. «Avec notre conseillère de la défense civile, Tatiana Gliori, a-t-il dit, nous avons réaffirmé la volonté de Pietrasanta d’apporter aide et soutien à la population si nécessaire. Nous sommes bien sûr proches de la communauté de Massarosa et de tous les bénévoles et du personnel qui, depuis le sol et les airs, tentent de faire face à cette grave urgence ».

En plus d’avaler le porte-jarretelles, la fumée s’est élevée jusqu’à Viareggio, jetant des cendres sur la plage. Depuis la côte, la colonne de fumée du maxi-tas est restée bien visible toute la journée.

Photo de Giordano Oric
feu de massarosa vu de la plage

La bonne nouvelle tombe en fin de matinée : certaines familles qui avaient été évacuées ont pu regagner des maisons dont la végétation avait été détruite par les flammes et qui sont donc en sécurité.

Leave a Comment