Restrictions de consommation d’eau et incendies dans plusieurs cantons et communes


Dans plusieurs cantons et communes, la population est incitée à utiliser l’eau avec parcimonie ou à ne pas déclencher de feux de forêt dus à la sécheresse. KEYSTONE / dpa / Julian Stratenschulte sda-ats

Ce contenu a été publié le 19 juillet 2022 – 18:41

(Keystone-ATS)

La vague de chaleur qui frappe la Suisse aujourd’hui a incité plusieurs communes et cantons à interdire les feux à ciel ouvert et à restreindre l’utilisation de l’eau. Malgré les craintes, les villes ont connu des températures élevées, mais pas encore de record.

Dans tous les cas, la population, notamment les personnes âgées, est invitée à rester chez elle aux heures les plus chaudes et à s’hydrater beaucoup. Faites également attention aux animaux domestiques, en particulier les chiens, qui souffrent beaucoup de la chaleur et ont donc également besoin de refroidissement.

Les données publiées par MétéoSuisse ces derniers jours suggéraient que certains records auraient pu être battus, notamment en Romandie, mais ce n’était pas le cas. A Genève, la colonne de mercure a atteint 38,1 degrés, juste en dessous du record de 39,7 degrés du 7 juillet 2015. A Sion, 36,8 degrés ont été atteints, à Bâle 36,5 degrés, tandis qu’à Lugano 35,2 degrés n’ont pas été dépassés. Selon MétéoSuisse, les températures devraient être un peu plus fraîches demain, mercredi, pour laisser place à une nouvelle vague de chaleur.

Par mesure de précaution, le niveau d’alerte pour les régions autour de Bellinzona, Lugano et Mendrisio est désormais relevé de 3 à 4. En dessous de 800 mètres, le danger de troubles circulatoires et d’inconfort physique est évident.

La chaleur infernale a également incité certains cantons à prendre des mesures contre le risque d’incendie. A Neuchâtel, Vaud, Fribourg, Jura, Berne et Valais, il est interdit d’allumer un feu en forêt. Wallis a accordé une exception pour le camp de reconnaissance fédéral qui se tiendra dans la vallée de Conches du 23 juillet au 7 août, au cas où les cuisinières à gaz et électriques ne suffisent pas pour cuisiner. Pour les jours fériés, les communes peuvent exceptionnellement désigner des zones reconnues et sécurisées sous la surveillance des sapeurs-pompiers.

La Suisse alémanique n’est pas non plus épargnée par le phénomène. A Bâle-Campagne et à Soleure, le risque d’incendie de forêt est élevé (niveau 4 sur 5). A l’exception de la Haute-Engadine (GR), dans les régions de Davos-Klosters (GR) et de Samnaun (GR), le risque d’incendie est élevé.

La hausse des températures a également contraint certaines municipalités à prendre des mesures pour faire face à une éventuelle pénurie d’eau. A Courtételle (JU) et Aigle (VD) des mesures ont été prises pour économiser l’eau pendant cette sécheresse. Fribourg et Vaud n’accordent plus de dérogations pour le pompage de l’eau du bassin de la Broye. Pour les autres cours d’eau, les déviations sont traitées au cas par cas sur demande. La Thurgovie a également pris une décision similaire, tandis que dans certains endroits de Glaris, la population est encouragée à utiliser l’eau potable avec parcimonie.

Pour les personnes âgées, les températures tropicales peuvent avoir de graves effets sur la santé, déclare Pro Senectute sur son site Web. Leur physique ne s’adapte pas facilement à la chaleur et ils ont du mal à maintenir une température constante. Ils transpirent également moins et ressentent moins le besoin de boire, ce qui peut être fatal.

Il leur est donc conseillé de boire au moins deux litres d’eau par jour et de s’abstenir d’alcool. Les activités qui demandent des efforts doivent être reportées. Une serviette fraîche sur le cou ou une douche pas trop froide peuvent également aider. Pro Senectute augmentera son soutien au cours de l’été. Les hôpitaux sont également prêts à s’attaquer au problème ; Cependant, ce n’est généralement qu’après une semaine complète de températures élevées que les symptômes de déshydratation apparaissent, a déclaré un porte-parole de l’Inselspital de Berne à Keystone-ATS.

La situation météorologique actuelle affecte également les animaux de compagnie. La chaleur est un gros problème pour les chiens car ils ne peuvent pas transpirer et n’ont donc pas la possibilité de se rafraîchir.

Pour éviter les coups de chaleur, il est recommandé de promener l’animal le matin ou le soir et, si nécessaire, d’appliquer un chiffon humide sur le corps pendant quelques secondes. Cependant, l’animal ne doit pas être soudainement immergé dans de l’eau froide. Et surtout par cette chaleur, il ne doit absolument pas rester dans la voiture : même quelques minutes peuvent être mortelles.

Leave a Comment