Restez à Parme. Un long câlin d’amour

Article de Serena Lottic | Photo de Andréa Ripamontic

Hier soir dans le cadre champêtre de Parc Ducal de Parme la seule date italienne de la tournée estivale de Embardée, Ma tournée de chansons 2022. Deux ans après le concert alors prévu dans le parc de la Citadelle et reporté en raison de la pandémie, Sting a ouvert son recueil de chansons historique et nostalgique à plus de 6000 spectateurs et nous a offert deux heures de grande musique, un voyage à travers ses plus grands succès, de l’histoire de Forces de l’ordre jusqu’à quelques chansons de Le pontle dernier ouvrage sorti en novembre 2021.

C’est une affaire de famille douillette ce soir : l’ouverture est confiée au fils du chef de la police, le guitariste confirmé Joe Summer qui a pour mission de réchauffer le public avec un grand déluge de chansons d’amour sophisty-pop dans lesquelles on ne peut s’empêcher de lire la cartographie génétique et artistique de la famille Sumner.

Au moment de l’entrée de Sting, une foule particulièrement âgée se fond dans de longs et chaleureux applaudissements, quoique posés. Moi, qui jusqu’à la semaine dernière suivais principalement le post-punk, dont je porte encore les marques sur mon corps, merci d’être aussi calme. Sting est un septuagénaire à la forme enviable, musclé, costaud, toujours sacrément séduisant : sera-ce grâce aux séances de sexe tantrique spirituel avec Trudy ou à un improbable arrangement commercial avec Lisle von Rhoman ?

Quelle que soit sa formule alchimique pour la jeunesse éternelle, elle ne peut pas sauter dans l’oreille aussi vite qu’elle le fait la voix du chef de la police n’a pas vieilli d’une milliseconde et comment avec elle il est incroyablement capable de créer un motif évocateur, séduisant, envoûtant et nostalgique.

Sting en concert au Parco Ducale de Parme photo d’Andrea Ripamonti pour www.rockon.it

Une anthologie complète de l’amour est celle proposée par le leader de la police, avec une ouverture astucieuse qui nous transporte immédiatement à la magie de Message dans une bouteille avec son shot reggae rock/new wave, jusqu’à ce qu’il joue lentement une version très douce de un anglais à New York alors rejoignez nous sur le catchissime et la dancissima Si tu aimes quelqu’un, libère-le et Chaque petite chose qu’elle fait est magique. C’est ainsi que vient le court intermède si c’est de l’amour Et Eau courante extrait du dernier ouvrage Le pont.

La balade dans l’arrière-catalogue des tubes du bassiste anglais se poursuit avec les mélodies indélébiles et poignantes de Si jamais je perds ma confiance en toi (jamais d’actualité comme aujourd’hui), l’intime et intense Les champs d’or, La forme de mon coeur Et roi de la douleur duo avec son fils Joe.

Nous continuons sur Enroulé autour de ton doigt où l’arrangement ralentit et se reforme sur une robe reggae lite et nous emmène dans ce son immersif jusqu’à marcher sur la luneun peu inspiré du dub, un peu groovie et enfin up je sais solitaire on atteint l’extase avec un tandem de guitares musclé et le concert d’un beau medley avec No Woman No Cry de Bob Marley et les Wailers auquel Sting doit tant dans la formation de son code stylistique.

Sting s’est mis en quatre pour plaire au public avec des bloomers de jazz de forme libre, des duos, des balades à l’harmonica, des chœurs super swag, des coups de raggae, atteignant un point culminant avec la clôture confiée à un mémorable Chaque bouffée que tu respires toujours en duo avec son fils e Roxaneoù nous entendons enfin que la basse devient le protagoniste, s’achevant ainsi chargée de clore ce long voyage dans la complexité et la beauté de l’amour.

Sting en concert au Parco Ducale de Parme photo d’Andrea Ripamonti pour www.rockon.it

La ballade de Fragile arrive doucement, Sting quitte la basse, embrasse la guitare et nous rend hommage avec de belles arabesques mélodiques qui nous entraînent doucement et nécessairement vers cette longue réflexion sur la précarité de la vie, qui célèbre l’impermanence et l’incertitude qui est toujours l’une des grandes défis humains. Une ponctuation sonore délicate construite à partir de dessins de guitares mélodiques élégantes et raffinées pincées par des mains douces et accueillantes, une version excitante et mélancolique dans laquelle on a vraiment senti le cœur vibrer.

Un live dans lequel l’interprétation impeccable, les sons clairs et cristallins, l’élégance et le raffinement de Sting ont ouvertement exprimé l’intention de célébrer une carrière artistique pleine de succès, de la Police à la carrière solo de l’auteur-compositeur-interprète anglais, merci en partie à la puissance et à la maîtrise d’un groupe de première classe. Un public reconnaissant et satisfait se lève pour une standing ovation absolument méritée.

Ces mêmes pépites pop qui ont marqué une époque et qui ont été la bande originale de nos vies peuvent être très actuelles grâce à des arrangements qui permettent à Sting d’évoluer dans la dimension live vers de nouvelles formes, plus modernes, pop et plus pénétrantes et capables de se rapprocher de un public plus jeune, peu éduqué à ce qu’est la tradition musicale que Sting et The Police ont puisée.

Sting en concert au Parco Ducale de Parme photo d’Andrea Ripamonti pour www.rockon.it

Sting nous a montré son livre de chansons le plus précieux et s’est imaginé comme un esprit directeur qui peut nous conduire à une analyse intérieure profonde, qui nous fait bouger, bouger et finalement s’arrêter à toutes ces limites de l’esprit dans lesquelles on peut se trouver en vivant et à aimer. .

Je vois deux messieurs plus âgés debout devant moi, ils n’ont jamais cessé de se tenir tout au long du concert. De temps en temps, il s’enroule autour de son épaule avec son bras mince enveloppé dans une chemise surdimensionnée, assez doux pour me sentir porté sur cette épaule et ressentir tout l’amour qu’il y a. Cependant, beaucoup d’entre nous n’ont pas compris l’apprentissage de l’amour ou peut-être est-ce simplement de la malchance. Tout le monde dans la vie n’aura pas la chance de recevoir un tel câlin : durable, fiable, conscient. Si vous êtes l’un d’entre eux, pensez simplement que, comme ce soir, il y aura toujours l’étreinte de la musique. Cela ne vous sera jamais refusé et ce sera la chose la plus authentique que vous ayez jamais rencontrée dans votre vie.

cliquer ici voir les photos de Sting en concert au Parco Ducale de Parme

Embardée

La programmation du concert STING au Parco Ducale de Parme

Message dans une bouteille (La chanson policière)

un anglais à New York

Chaque petite chose qu’elle fait est magique (La chanson policière)

Si tu aimes quelqu’un, libère-le

si c’est de l’amour

Eau courante

Si jamais je perds ma confiance en toi

Les champs d’or

nouvelle journée

Forme de mon coeur / Rêve lucide

Enroulé autour de ton doigt (La chanson policière)

marcher sur la lune (La chanson policière)

Si seul / Aucune femme ne pleure (couverture de Bob Marley et les Wailers)

rose du désert

roi de la douleur (La chanson de la police) (avec Joe Sumner)

Chaque bouffée que tu respires (La chanson policière)

Bis:

Roxane (La chanson policière)

fragile

Leave a Comment