Mite, Rapport annuel sur la situation énergétique nationale publié Agence de presse Italpress

– Majorque, Espagne -20220426- L’Espagne obtient sa première centrale houlomotrice. La nouvelle centrale électrique, développée par la société suédoise Eco Wave Power, produira de l’énergie à partir du port d’Adriano à Majorque. Grâce aux conditions idéales du site, la centrale devrait pouvoir produire suffisamment d’énergie pour 400 foyers voisins. L’idée est d’utiliser l’énergie des vagues pour permettre aux gens d’accéder à l’électricité sans polluer l’air. Selon les termes de l’accord, Port Adriano attribuera un site potentiellement adapté à Eco Wave Power pour une période de 20 ans. L’usine présente une technologie brevetée développée par la société suédoise, qui comprend une gamme de systèmes basés sur des flotteurs, des pistons, des moteurs hydrauliques, des générateurs et des convertisseurs. Les installations sont spécialement conçues pour convertir l’énergie des vagues en énergie propre – une seule vague de 0,5 mètre de haut est nécessaire pour que la centrale produise de l’électricité. En cas de tempête, lorsque les vagues peuvent être trop hautes, les flotteurs remonteront automatiquement au-dessus de la surface de l’eau et conserveront leur position jusqu’à ce que le mauvais temps passe. Après l’Espagne, Israël et Gibraltar, Eco Wave Power construit également des centrales houlomotrices au Portugal et en Californie. Eco Wave Power sera responsable de l’obtention de tous les permis, de la construction et de la mise en service de la ou des centrales électriques et de la vente de l’électricité à produire conformément à un quota de production approuvé à déterminer pour le site. Port Adriano a été en contact avec Ports de les Illes Balears, l’entité publique responsable des pouvoirs et des fonctions exécutives des ports gérés par la Communauté autonome, pour l’informer du projet. Le port continuera à effectuer toutes les procédures légales nécessaires à l’installation de la centrale houlomotrice, la première application de cette technologie en Espagne. Eco Wave Power a déclaré que le projet sera construit et mis en service en deux phases. La première phase est la construction

ROME (ITALPRESS) – Le rapport annuel sur la situation énergétique nationale a été publié en ligne avec les données pour l’année 2021, préparé par le groupe de travail de la Direction générale des infrastructures et de la sécurité du ministère de la Transition écologique, composé d’institutionnels et du secteur représentants. En 2021, le secteur énergétique italien a enregistré une réaction positive au choc pandémique de l’année précédente : la demande d’énergie primaire s’est élevée à 153 024 milliers de tonnes d’équivalent pétrole (ktep), soit une augmentation de 6,2 % par rapport à l’année précédente. L’approvisionnement énergétique du pays se compose de 40,9 % de gaz naturel, 32,9 % de pétrole et 19,5 % de sources d’énergie renouvelables (SER). Les sources d’énergie renouvelables (SER) ont trouvé une large diffusion en Italie en 2021, tant pour la production d’électricité que pour la production de chaleur et sous forme de biocarburants. Globalement, l’impact des énergies renouvelables sur la consommation finale brute est estimé à environ 19 %.
Dans le secteur de l’électricité, il y a eu une baisse importante de l’hydroélectricité (-5,9% par rapport à 2020, principalement en raison de la baisse des précipitations), contribuant au moins à la production totale de 15,7%. Cependant, poursuite de la hausse pour la source éolienne (+ 10,8 %) ; celle-ci, et la source photovoltaïque, ont atteint ensemble une couverture de 16,1% de la production brute. Une année record pour la consommation d’énergie d’origine renouvelable, donc malgré la persistance de la pandémie, les effets sur les délais de mise en service des centrales et les prix des matières premières et des transports à des niveaux record. Le secteur de l’électricité a enregistré une nouvelle augmentation de la capacité installée, tandis que dans le secteur des transports, la demande de biocarburants s’est approchée des niveaux d’avant la pandémie malgré la hausse des prix. Par ailleurs, la consommation d’énergie finale a augmenté de 11,4 % ; en particulier, les transports ont augmenté de 22,1%, l’industrie de 6,7% et les autres secteurs de 7,4%.
La dépendance énergétique vis-à-vis de l’étranger, calculée en pourcentage des besoins énergétiques nationaux satisfaits par les importations nettes, est de 74,9 %. La production rurale de ressources énergétiques, équivalente à 36 402 ktep, a diminué de 3,4 % par rapport à l’année précédente.

photo: Agenziafotogramma.it

(ITALPRESS).

Vous souhaitez publier le contenu d’Italpress.com sur votre site internet ou vous souhaitez promouvoir votre entreprise sur notre site et dans ceux de nos journaux partenaires ? Contactez-nous à info@italpress.com

Leave a Comment