“C’est tôt pour le Scudetto, si je m’engage avec la Juve je ne suis pas content”

L’Argentin : “Trahi par Marotta ? Non”. Ce soir l’étreinte des fans à l’Eur

JUSQU’À Rome et le Journée Dybala. En début d’après-midi, la conférence de presse de présentation de l’Argentin a eu lieu au centre sportif “Bernardini” à Trigoria, mais l’attente est surtout pour ce soir. En fait, La Joya sera le grand protagoniste d’un spectacle événement en Eur dédié aux fans de Giallorossi. Rendez-vous à 21h au Palazzo della Civiltà Italiana, près du siège de la Compagnie Capitoline.

LA CONFÉRENCE DYBALA
À Rome, vous trouverez un groupe prêt, avec des joueurs importants. Est-il juste d’élever des ambitions et de penser au Scudetto ?
“Je pense qu’il est trop tôt pour parler du Scudetto. Il y a un grand désir de tout le monde, la Roma a remporté un trophée très important et il y a encore des buts importants. Tout le monde aime gagner, nous devons le faire match après match et plus tard on verra où on en sera arrivé. Dès qu’il y a des équipes devant nous, il faut travailler avec sérénité”.

Marotta a dit que vous n’aviez pas du tout besoin de l’Inter, vous êtes-vous senti trahi ?
“Non, pas du tout. Depuis la fin de mon contrat avec la Juve, mes agents ont parlé avec de nombreuses équipes. J’ai eu une très bonne relation avec Marotta pendant longtemps, de nombreuses équipes ont été approchées, puis Tiago Pinto est venu à Turin et tout changé.” .

Vous voyez-vous mieux comme deuxième attaquant ou comme milieu offensif ? Dans quelle mesure l’appel téléphonique de Mourinho a-t-il influencé votre décision ?
“Quant à la question tactique, je pense que ce sera le travail de l’entraîneur. Il décidera où jouer, je suis ouvert pour jouer où il veut. Son appel m’a fait grand plaisir, un jour il m’a écrit soudainement après que nous ayons eu déjà parlé au réalisateur. Mais je remercie tout le monde”.

Quelles sont les certitudes que vous avez reçues ici à Rome ?
“La première chose que j’ai demandée à l’entraîneur était ce que nous voulions gagner. J’aime gagner, lui aussi. Mourinho et le club m’ont donné des points sur lesquels réfléchir, il y a beaucoup de confiance et de conscience ici. Je vais essayer faire de mon mieux et apporter mon expérience pour continuer à gagner”.

Qu’est-ce qui vous a frappé chez les supporters de la Roma ? Si vous marquez contre la Juventus, vous réjouirez-vous ?
“Bien sûr, je ne vais pas applaudir. Je suis vraiment curieux de savoir ce qui va arriver aux fans ce soir. Je sais que cette place est très chaude, les gens sont toujours proches et j’ai hâte de voir les fans ce soir et les embrasser.” “

Pensez-vous que Rome est l’endroit idéal pour s’amuser ?
“Je pense que le football a beaucoup changé, il y a des joueurs très physiques et rapides et il y a moins de bons jeux. Mais ce qui compte, c’est le résultat final. Je veux gagner et cela doit être le premier objectif. Mon jeu pour aider mes camarades . ” .

Quelles différences as-tu trouvées entre la Roma et la Juve ? Les mots de Totti vous ont-ils convaincu ?
“Je rencontre beaucoup de nouvelles personnes, je n’ai pas encore appris les noms de ceux qui travaillent autour de nous. Je vois un club organisé dans tous les aspects, ils m’aident dans tout. Je suis content de la façon dont ils me traitent Totti ? Eto’ o. On a un peu parlé là-bas, mais il n’y avait toujours pas de certitudes. Il m’a très bien parlé de Rome, on ne déteste pas ces temps-ci”.

Vous êtes d’un âge où vous pouvez être pleinement mature. Le Dybala à Rome pourrait-il être le meilleur de tous les temps ?
“C’est pour ça que je travaille, j’espère que ça pourra l’être. J’essaie de me mettre dans la meilleure condition physique, il y aura beaucoup de matches d’ici à la pause de la Coupe du monde. Après les années à Juve J’ai de l’expérience, je vais essayer de donner le meilleur dans le vestiaire pour aider à gagner et toujours être positif dans les moments difficiles qui surviendront certainement au cours de l’année ».

Auriez-vous pu faire plus la saison dernière ?
“C’est normal qu’il y ait des critiques, quand tu es à la Juventus, ils te demandent toujours plus. J’aurais pu marquer plus de buts et accumuler plus de minutes, mais à cause de certaines blessures, ce n’était pas possible. Entre le premier dans différents aspects, pas juste pour les buts et les passes décisives”.

Qu’est-il arrivé à la Juve ? Pourquoi c’est fini ?
“Je pense que le réalisateur Arrivabene a été très clair, nous avions un accord à signer en octobre puis la société nous a demandé d’attendre. En mars, la société nous a dit que je ne ferais pas partie du futur projet. Ce n’était pas un problème. financièrement, le club a pris une décision différente avec l’entraîneur. J’ai dit que si c’était leur choix, ce n’était pas un problème pour moi.”

Beaucoup pensent que Rome est le bon endroit pour vous, pourquoi pensez-vous ?
“J’ai beaucoup parlé avec le directeur, l’entraîneur et le président, sachant comment cette équipe est construite, je n’avais pas beaucoup de doutes.”

Qu’est ce que tu pense deZaniolo? À quel point serait-il important de le laisser tenter de viser le Scudetto ?
“Nous connaissons tous Zaniolo, ses qualités et ce qu’il peut apporter. J’ai parlé avec lui, mais bien sûr, c’est à lui de choisir. Je ne peux pas intervenir dans son avenir.”

Avez-vous signé pour trois ans, aspirez-vous à gagner le maillot numéro 10 dans le futur ou est-ce une question que vous considérez comme close ?
“Nous savons qui a été le dernier à l’utiliser et il y a beaucoup de respect de ma part. Nous savons que c’est un maillot très important, aussi pour les fans. Pour moi, le numéro 21 est très important, c’est le numéro que j’avais en L’équipe nationale et avec qui j’ai commencé à gagner à la Juventus. Maintenant, j’espère commencer à gagner avec la Roma. À l’avenir, on ne sait jamais, mais maintenant je suis très heureux avec 21 “

A 21:00 LA FÊTE AVEC LES FANS
Quelque 50 000 supporters sont attendus de la Roma, qui a décidé pour l’occasion de jouer les grands dans une salle que le club n’a jamais utilisée jusqu’à présent. Il y aura des jeux de lumière, des images des buts de Dybala sur les écrans géants puis le salut du joueur avec un petit discours au public. Qui pourra attaquer son maillot numéro 21 dans les tribunes désignées.
Regarde aussi


Rome
Matchs amicaux : la Roma ne va pas plus loin que 1-1 face à Nice

Leave a Comment