Cafards dans la cuisine ou la salle de bain, d’où ils viennent et que faire

La cuisine et la salle de bain sont les deux pièces de la maison qui attirent le plus les cafards. En effet, comme tous les insectes, ils sont constamment à la recherche de nourriture et d’eau, ce qui les conduit directement dans votre cuisine pour une collation rapide. Tout cela est dangereux pour notre santé ! En effet, les cafards transmettent des maladies graves comme la salmonelle, le typhus, l’hépatite et la dysenterie.

La les cafards ils font partie des insectes que nous désapprouvons le plus quand nous les voyons chez nous. Leur apparence n’est certainement pas si attrayante et une rencontre rapprochée peut-être la nuit en allant aux toilettes n’est appréciée de personne. Surtout en été, ces petits animaux se réfugient dans la fraîcheur des maisons, e beaucoup pensent qu’ils sont attirés par l’humidité et l’eau. La réalité, cependant, est très différente.

Les cafards aiment les endroits sombres, exigus et très humides, comme les greniers et les sous-sols. Mais on les retrouve souvent dans la cuisine et la raison en est que ils sont attirés par la nourriture ou les résidus organiques. Les cafards, ou coquerelles, sont des insectes foncés, coriaces, sombres et humides. A tort de ce que l’on pense, leur présence n’indique pas une mauvaise hygiène dans la zone concernée. En fait, ils sont assez attirés par les restes de nourriture et il n’est pas si rare d’en trouver pour cette raison dans les cuisines, peut-être dans l’espace sous les meubles ou sur les étagères.

Une espèce particulièrement répandue semble être celle des cafards volants nocturnes, qui, surtout en été, habitent les espaces ouverts ou qui habitent les maisons particulièrement humides. Donc, l’un de leurs endroits préférés est la salle de bain. Pour eux, c’est un microclimat parfait, fait d’humidité et de canyons sombres où se cacher.

Mais comment les cafards entrent-ils dans la salle de bain ? Le fait est que ils peuvent atteindre la maison par les tuyaux et par le drain. Dès lors, il n’est pas rare de les voir déambuler dans le bac à douche ou sur le lavabo. Comme nous l’avons dit, ce ne sont pas des animaux dangereux, mais il vaudrait mieux qu’ils n’entrent pas dans la maison, car ils sont porteurs de diverses maladies.

Pour éviter de les retrouver chez vous, adoptez quelques comportements simples. Les cafards, disions-nous, sont attirés par les matières organiques en décomposition, telles que les restes de nourriture, les ordures ou la vaisselle non lavée. Ici parce que garder la maison propre et éviter l’humidité est la première étape pour réduire les chances de les trouver dans l’appartement.

Éliminer les cafards avec des méthodes naturelles

La solution la plus rapide pour se débarrasser de la présence de ces insectes est d’utiliser des insecticides, mais des produits toxiques qui peuvent causer des problèmes de santé chez les enfants et les animaux domestiques. Pour cette raison, il est préférable d’utiliser remèdes naturels comment:

  • laurier: dans ce cas, nous devons mettre des feuilles aux endroits où nous pensons que les cafards peuvent se cacher. En peu de temps, les insectes qui n’aiment pas l’odeur auront disparu ;
  • Ail: Son odeur caractéristique est dans certains cas malvenue non seulement pour les hommes, mais aussi pour les cafards. Il suffira donc de mettre quelques cales là où on a vu les cafards pour les retirer rapidement. Si leur présence est persistante, un mélange de 10 grammes d’ail haché et d’un litre d’eau peut être préparé. Après avoir laissé macérer le mélange pendant 24 heures, il suffit de le mettre dans un vaporisateur et de le vaporiser sur la zone affectée ;
  • Romarin: Cette plante n’est pas appréciée des cafards. Placer une brindille sur les points critiques éloignera non seulement les insectes, mais y répandra un arôme agréable;
  • oignon: Associé à l’acide borique en poudre, c’est l’un des remèdes les plus efficaces. Hacher l’oignon, ajouter une demi-tasse de farine, un peu de bière ou d’eau, une cuillère à café de sucre et 4 acide borique en poudre. Une fois mélangé, une pâte est faite pour s’appliquer aux points où les cafards se cachent ;
  • borax: Souvent utilisé pour fabriquer des savons à lessive, cet ingrédient naturel peut être utilisé pour se débarrasser rapidement des cafards ;
  • herbe à chat: Aimés des chats, les cafards n’aiment pas ça. Pour cette raison, nous pouvons le placer sur le balcon ou sur les rebords de fenêtre. Alternativement, nous pouvons le placer dans les zones où se cachent les insectes ;
  • Prends de l’huile: Cette substance naturelle a une odeur très forte qui n’est pas tolérée par les cafards. Quelques gouttes sur des boules de coton placées aux points stratégiques et les cafards ne seront plus qu’un lointain souvenir ;
  • bicarbonate: Ce produit, mélangé à du sucre, est également efficace contre ces insectes. Les cafards, attirés par le sucre, mangeront le composé, qui leur est mortel ;
  • Savon de Marseille: Ce savon a également une odeur désagréable aux insectes. Dissous dans de l’eau tiède, il peut être pulvérisé sur les meubles ou les canalisations pour se débarrasser des cafards.

Lutte contre les cafards

Conseils utiles pour prévenir les cafards

Bien que les cafards puissent être éliminés avec divers types d’insecticides, la meilleure arme pour les combattre reste là la prévention.

Il est vrai que ces insectes gênants peuvent aussi vivre dans des endroits soigneusement nettoyés, mais une bonne hygiène et surtout un ‘stockage adéquat des aliments dans tous les cas, ils sont la première étape pour empêcher l’arrivée et l’établissement de cafards dans les maisons ou autres lieux. Malgré un nettoyage soigneux de l’environnement, si les cafards peuvent facilement accéder à la nourriture, ils infesteront également les maisons ou les pièces les plus propres.

Dans tous les cas, afin d’éviter toute infestation par les cafards, il faut essayer de réduire les éventuelles sources qui pourraient favoriser le développement de ce phénomène. Plus précisément, il peut être utile :

  • Ne laissez pas de nourriture ou de restes de nourriture à la portée des cafards ou d’autres insectes.
  • Bien conserver les aliments, bien fermés et protégés.
  • Nettoyez régulièrement les endroits où les aliments sont conservés, lavés, préparés et cuits (garde-manger, cuisines, cuisinières, casseroles, plats, couverts et lieux où ces articles sont stockés, entrepôts de stockage, etc.).
  • Conservez les déchets – en particulier les déchets organiques – dans un endroit inaccessible aux cafards, et veillez également à une bonne hygiène dans cette zone (car les cafards aiment aussi les déchets alimentaires, pas seulement les aliments conservés dans le garde-manger), dans les entrepôts ou dans les cuisines des restaurants).
  • Si nécessaire, utilisez des pièges spéciaux ou des insecticides à la maison ou dans les zones à haut risque pour étouffer une éventuelle “invasion” de cafards dans l’œuf.

Si tout cela ne fonctionne pas et que vous avez affaire à une véritable infestation de cafards, il peut être nécessaire de contacter des sociétés spécialisées dans la lutte antiparasitaire.

Leave a Comment